Noir et Cendres, c'était pas mon heure

Publié le 18 Mars 2010

Cela c'est passé un jour des années 80, juste quelques semaines avant que 4 sapeurs pompiers meurent dans le massif du Tanneron. Année bien cruelle et oubliée. Sachez que cet été là les sapeurs pompiers volontaires ont luttés très durs sur des feux multiples et gigantesque , et cela  pendant des mois

 

Cette petite histoire qui faillir me coûter la vie ainsi que celle de mes camarades SPV, un lieutenant de M.....nous a envoyé sur une piste qui 1/2 h avant était clean, mais le feu sous le vent progresse terriblement vite, tout le monde dans la colonne d'attente voyait ce montre à l'assaut de la colline. C'était un suicide d'aller sur cette piste sous le vent, j'ai été faible et j'ai dit oui, j'aurai mieux fait de lui casser la gueule à cet arriviste de lieutenant de merde

cette malheureuse histoire se passe entre Trets et St Zacharie, nous en sommes sortis sauf par miracle, le Deutz magirus jupiter du Luc fut dévoré plus tard , avec son équipage peu de temps après dans le massif du tanneron

Pour votre gouverne, sachez que nous étions tous des sapeurs pompiers volontaires, payés à cette époque le prix d'une femme de ménage, oui je sais ça fait pas revivre les morts! Ce jour là peut un bon Dieu veillait sur nous, lui seul le sais. Ce choc la, fut traumatisant (mon esprit en garde la marque à jamais) et salutaire, nous qui "jouiions" à l'armée mexicaine, avons pris du recul depuis

2003 fut un désastre pour les équipage des engins lourds engagés sur le feu de vidauban, ces engins étaient censés protéger les équipages, que nenni, la mort noire et rouge était au rendez vous , tout ça à cause d'un criminel

Certains de vous pensent que nous sommes payés pour !

Payés pour quoi, sauver qq hectares de forêts qui repousseront dans qq années !

Moi je défendais ma forêt, pas celle des estivants, venus se dorer le culs 2 mois de l'année !!!!!

 

 

C'était pas mon jour

 

Depuis fort longtemps des anges noirs guident mes pas,
Ceux-ci me sont familiers sans pour autant les connaître.
L'endroit où ils me mènent est toujours le même
L'enfer sur terre.
Tout est rouge, la terre, le ciel, l'air
Tout n'est que gémissements
Les arbres pleurent en sifflant de longues complaintes
Les plantes se tordent sur le sol incandescent
Les animaux subissent cette terrible chaleur.
Quelques uns peuvent s'enfuir
La majorité vont mourir.
Chaque fois je reviens de cet enfer.
Maintenant ces anges noirs se font plus discrets
Ils sont derrière, mais toujours là,
je ne pense pas que ce soient les mêmes.
Je suis fidèlement tous les jours de ma misérable vie, mon Ange Blanc
Celui-ci reste toujours devant décalé un peu à ma droite.
Je ne vois que ses deux grandes ailes blanches.
Ces derniers temps je le vois s'éloigner un peu plus chaque jour
Il me fait un signe pour que je me porte à sa hauteur
Je ne vois plus le chemin
Les anges noirs sont derrière
La lumière de mon ange blanc n'est pas assez forte pour
estomper les ombres qui m'engluent un peu plus chaque jour.
La noirceur se rapproche
Ce ne sont pas des anges, je le sais maintenant.
C'est la mort aux multiples facettes, qui comme une hyène
ne lâchera plus sa proie.
Déjà je sens un souffle froid, des odeurs délétères.
Non point l’humus où les mousses accueillantes
Endroit où tout le monde pourrait se laisser perdre.
Point de faux non plus, enfin je le pense.
Non ! ne pas se retourner, même si mon ange est de plus en plus pâle.
Le suivre toujours vers la grande lumière.
Ne pas céder à la facilité, pour vous laisser porter,
Par les ailes noires de votre destiné que vous avez acceptez.
Mieux vos des ailes blanches rapiécées qu’un oiseau noir lustré.

Luttez

Rédigé par jupiter

Publié dans #Divers

Commenter cet article

Lapassante 18/03/2013 17:46


Bonjour Patrick, voilà déjà plusieurs jours que je viens vous visiter sur votre blog et je suis enchantée d'y découvrir de l'humour et de bonnes et belles recettes.
Hélas, je lis parfois votre découragement (je suis allée assez loin dans les vieilles années ...) ou votre tristesse et bien moi je vous dis un grand merci pour vos explications, vos photos et
vidéos et vos trouvailles.
Je vous souhaite bon courage, bravo pour votre travail et à bientôt.

La Cachina 21/03/2013 10:13



merci pour ce gentil message, cela m'encourage, mais il y a beaucoup de lassitude malgré notre beau climat


le blog aura  ans au mois d'avril, c'est long


que dieu vous garde



aigue-marine.over-blog.com 02/03/2013 20:03


Un bien bel hommage aux courageux pompiers !
Tu as une jolie plume mais je n'aime pas du tout quand tu parles de ces anges, noir ou blanc... Aller prends grand soin de toi Jupinou.
RÔOOoooo bisousssSSSS.

La Cachina 03/03/2013 09:43



tu sais cette histoire me procure des cauchemars , il y avait à bord un pompiers qui n'avait pas encore 18 ans (oui c'était légal à l'époque) , ce que je souhaitais c'était ne pas survivre pour
dire à ses parents que par ma faute son fils était mort


il a été d'un courage exemplaire ce jour là


 


rooooo bisous



Danielle 01/03/2013 19:22


Coucou Jupi,


il y a longtemps que je ne suis pas passée, non pas que je ne le veux pas, mais je ne suis pas à la maison à cause de la maladie de ma mère! J'ai lu tes news! oh!la!la! je te sens démoralisé en
ce moment! surtout Jupi accroche toi et ne broie pas trop de noir!! les beaux jours vont revenir!!


Bel hommage à tes camarades pompiers, ce sont des hommes que je respecte infiniment!


Bises Jupi et haut les coeurs!!

La Cachina 03/03/2013 09:56



et oui le moral n'est pas là, pourtant le soleil est très souvent là, point de chromothéraphie ici


tu sais beaucoup de pilotes de canadairs et autres meurent, mais la presse n'en parle pas trop, pourtant se sont de sacrés pilotes


bises



Marie 01/03/2013 14:14


Garde le moral ; tu m'as inquiétée hier....ce n'est pas le moment de perdre pied.... je suis dans le 06, si tu as un pb appelle avant de faire une bêtise..?.. amitiés

La Cachina 03/03/2013 09:56



je ne ferais pas de bêtises, promis


amitiés



reinefeuille 01/03/2013 10:34


c'est le fléau n1 dans notre beau département ! je me souviens, dans les memes années, un incendie s'est déclaré derriere chez nous, juste le temps de fourrer les chiens dans la voiture et partir
en trombe... ça fait peur, heureusement les pompiers ont réussi à maitriser l'incendie , chapeaux bas messieurs !

La Cachina 03/03/2013 10:03



c'est assez rare que nous puissions nous rendre maitre d'un sinistre, à part au tout début en été


ensuite il prend le vent et fille où il veut, c'est un élément naturel (mis par des mais la plupart criminelles)


merci reinefeuille, dbroussailez bien toutes les années



Golovine 01/03/2013 08:52


Je crois fort au destin. Notre heure est notre heure, vous avez bien raison. Amitiés de Golovine en Suisse.

La Cachina 03/03/2013 10:09



l'affaire a eu des répercussions, un peu tardives pour changer de véhicules et protéger les pompiers, mais en 2003 ce fu t désatre humains malgré ces nouveaux camions


l'autoprotection étaient active, les camions pleins 8000 litres, les vitres protégées par des films thermo régulateurs


les vitres ont explosées, le rest je te le décrit pas, ni les photos, elles sont trop violentes, l'affaire est toujours en procès, le criminel , pas sous les barreaux



René 01/03/2013 08:44


Bonjour Jupi.


Oui, le passé est toujours là et il faut vivre avec ! Les bons comme les mauvais moments. C'est toujours quand on a la tête dans le cul que l'on repense aux mauvais moments alors que c'est là
qu'il faut positiver. Nous avons exercé des professions à risques et nous savons ce que sait ...Allez, haut les coeurs !!


Bises à Li et bonne journée à tous *.

La Cachina 03/03/2013 10:11



oui René, mais même si les pertes (chez nous) régressent, Vidauban 2003 est un cuisant échec de la protection illusoire de des camion (les vitres ont explosé


mais qu'y faire


amitiés



mado 01/03/2013 07:44


Bel hommage à tes camarades morts pour les pins du var, mais ne te laisses pas abattre le moral. Résistes ! et luttes. Bises.

La Cachina 03/03/2013 10:16



oui la plupart du temps c'est pour de la forêts, que veux tu, c'est comme ça, défendre les personnes et les biens !


bises