La Siestasse de l'aïoli

Publié le 5 Août 2017

Il fait chaud qué ?

A quoi sert la liberté d'expression, quand on n'a rien à dire? Soyons réalistes: la plupart de nos concitoyens n'ont rien à dire, ils le savent pertinemment.

Ballard, James Graham (1930-2009)

 

La Siestasse de l'aïoli

Il y a encore quelques temps.............., on mangeait l’aïoli ou la bouillabaisse le jour précédent l'ouverture de la chasse dans une vieille bastide appelée la « Barrette rouge ».

Je vous passe les détails des trognes qui s’y réunissaient, tout cela pour vous dire que j’étais le seul présentable après, vu que je ne buvais que de l’eau, si si , c'est vrai.

Bref, je ne faisais pas vraiment partie des 3G* mais je participais activement surtout pour la cuisine, il faut bien des couillons !

Aïoli mémorable sous les mûriers évidemment, et qui dit aïoli dit huile, pastaga, vin et liqueurs, plus cerises à l’eau de vie...tout cela fatigue (1G)

Les blagasses à répétition, toujours les mêmes, les coups de poings sur la table, concours de pets, de rots, (ben, quoi ? j'appelle un chat, un chat !) enfin bref, tout fatigue, plus la fatigue de naissance que nous avons = sieste, et non pas pétanque, vu l’état des participants et puis les boules sont déjà au fond du bassin depuis l’apéro.

Bien sûr pas de voisins, - un aéroport fait moins de bruit-, sauf le chemin, qui relie le monastère de St Joseph à Notre Dames des Grâces où passaient quelques pèlerins (es ensuqua per marcha soulé dins lou camin souto lou soulèu*) - et qui regardaient cette bande de mécréants que nous étions.

Donc sieste obligatoire, le plus dur était de trouver un endroit convenable . Ici point d'herbe tendre , de pelouses moelleuses, de feuillages rafraichissants ou tout simplement un bon petit coin près d'un ruisseau qui glougloute discrètement.

Il n'y avait aussi que des « ne me quitte pas » genre les arnavets, argelas  et autre tirasses, normal, ici tout pique !

Il fallait donc repérer son endroit pour une grosse sieste, à l’ombre, assez loin à cause des ronfleurs, et assez confortable,... là, c'est moins facile.

Vous avez remarqué, les couillons sont toujours les mêmes, ceux qui font la tambouille, ceux qui font la vaisselle, etc…je fais partie de ces couillons, donc tintin pour les bonnes places à l’ombre ! Enfin , un semblant d'ombre , car l'ombre est relative ici en Provence.

Je laisse donc la table en bataille, au moins, les guêpes vont se régaler, et je bondis lentement, vous avez déjà vu un provençal bondir ? - non cela n’existe pas dans notre dictionnaire - vers l’endroit que j'avais repéré.

 

Tchancrassin ! *, il y avait déjà une outre pleine de vin en train de souffrir atrocement au pied du mûrier vu les grognements, presque les râles de la mort qu'elle émettait. Et si je lui appuyais sur le ventre ? Non faut pas le faire, tant je lui pète l’embouligue* !

Toutes les autres places étaient occupées par les mêmes individus qui sciaient du bois aussi.

Je trouve enfin et assez loin, une place correcte sous un petit chêne blanc.

Là au moins personne ne viendra me faire c….

Après avoir enlevé les cailloux, oui, les cailloux repoussent tous les ans par ici, même s’il ne pleut pas, et après  les avoir projetés au loin de peur qu’ils ne reviennent, si, si, ils reviennent, je m’allonge tant bien que mal.

- oh enculé*, je dors moâ !!! j'ai pas envie de me faire ensuquer* ! C’était juste l’écho des caillasses que j’avais jetées.

En principe j’aurai du répondre normalement sans insulte, juré ! - ta gueule connard ou je te pisse dessus -. Non j'en rajoute pas, Bigard ne fait pas pire et en plus vous payez !

Je ferme donc ma gueule (1G) pour éviter les représailles et me tortille pour éviter que les cailloux me fassent un massage gratuit du dos.

Calme plat, en pensant que tous les autres sont morts, ouf, enfin !

Bzz, Bzz – oh non putain de merde, des tavans merdassiers* ! oui, des petits vampires déguisés en mouches qui sucent le sang des animaux et des humains, en français, des taons.

Séance de paires de baffes dans tous les sens, pour rien, - cassez-vous  !

Bon, ils sont allés ailleurs piquer les outres à vinasse, ouf !

Les bras de Morphée m’enveloppent doucement et, aïe, ça pique, il y a toujours des aiguilles de pins ou d'autres choses qui piquent, c'est normal, mais là c’est un peut trop.

Inspection de la couche, rien de dangereux genre petits dinosaures ou crocodiles, on sait jamais...

Tchi, tchi, tchi – oh une cigale, j’y crois pas, il y a des milliers de cigales et des milliers d’arbres, celle-là elle a choisi « mon » arbre, vas-y que je te secoue les branches pour qu’elle se taille*, et bien sûr j’ai droit aux aiguilles de pin dans le cou, comme convenu. D'accord, je sais le pin fait pas d'ombre, mais on prend ce que l'on  dans ces cas la.

Re-plouf, chez Morphée, je suis en train de rêver de l’aïoli qui est resté sur la table, il doit y avoir des salmonelles grosses comme des soucoupe de tasse à café  qui rampent partout, re-aïe, ça pique et ça gratte, je doit faire une allergie aux œufs, il faut dire que les œufs étaient de provenances diverses, même certains je pense, avaient dû voyager dans les couloirs du temps.

Bon, inspection des parties concernées, oh putain la cagade, j’étais couché sur une fourmilière de fourmis rouges.

Bande de masos, je ne m’étais pas enduit de miel pour faire exprès !

Finie la sieste, j’en réveille un qui pourrait me faire partir toutes ces fourmis.

Néfaste erreur, bien qu’avinés, ces grands enfants, pardonnez-leur mon père, m’ont tout fait subir, même les salmonelles dans les cheveux, et ailleurs...

Direction le bassin d’eau verdâtre et épaisse, et comme je ne suis pas Jésus, j’ai coulé dans un mètre d’eau.

 

Résultat... des centaines de fourmis noyées, aco m’en fouti bèn pa mau*

Déplacement de la patrouille de pompiers* qui passe « par là » pour boire un coup et pour nettoyer tout le monde, table comprise.

 
Et rebelote le soir, pour les perdigau* à la broche.
 
J’étais prévenu, j’avais pris le ticket le matin,... vous aussi !
 
Cela change un peu des réunions Tupperware (1G)
 
* 3G : goinfre, gueulard, goujat

* es ensuqua per marcha soulé dins lou camin souto lou soulèu : il est ensuqué pour marcher tout seul sur le chemin sous le soleil

* Tchancrassin : vient de chancre mou, bref, toutes les injures du capitaine Haddock réunies et un peu plus...
* embouligue : nombril
* ensuquer : assommer, ou autre sens : fada, calu
* enculé : mot commun à employer au singulier ou au pluriel, à la place de p…, rien à voir avec l’anatomie

Un article sera peut-être consacré à ce mot utilisé en Provence.

* m’en fouti ben pa mau : ça je m’en fous bien pas mal

taille*  s’en aille ailleurs

perdigau* perdreau

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Rédigé par jupiter

Publié dans #Galèjades

Commenter cet article

Farigoulette 06/08/2017 09:11

bonjour,
merci pour ce bon moment de fou rire. Ton histoire est très provençale et assez proche de la réalité des repas de chasse. C'est comme pour couper le sanglier le soir, il y a deux ou trois couillons et les autres qui blaguent, refont la battue du jour, boivent le pastis et râlent s'ils n'ont pas le bon morceau.
Et encore les mêmes trois couillons qui nettoient après.
Mais l'amitié fait supporter beaucoup de choses.

bouan dilun et bises varoises

jupiter 06/08/2017 10:51

oui tu as raison, c'est vraiment comme ça, il y en a qui tête le pastis ou autre et les autres couillons qui travaillent. Tu sais je ne chasse plus depuis longtemps, ou alors un sanglier de nuit qui vient dans le jardin, mais avec l'état d'urgence je ne tire plus la nuit.

au loins nos mots de la semaine ne sont pas compliqués, j'essaye de les apprendre à mes petits enfants, mais à quoi cela sert il, notre langue est foutu

gros bisous de celui qui attend attend la pluie

Martine 06/08/2017 06:34

Oh la la! j'ai de mauvais souvenirs de fourmis rouges! Une balade en forêt avec mon papa, qui s'est terminée en tarentella pour faire partir les bestioles! c'était il y a plus de 40 ans et je m'en souviens encore! Quel délire! hi! hi! hi! Bon dimanche mon cher Jupi! Biz!

jupiter 06/08/2017 10:53

tu sais les fourmis d'ici ne tuent personnes, mais c'est em.....t, par contre le pire se sont les moustiques. Biz

solange DAVID 06/08/2017 05:50

bonjour jupiter, me voici de retour apres un bon mois de vacances bien loin d'ici mais où il faisait encore plus chaud!.jolie ton histoire! bon dimanche! des éclairs sillonnent le ciel et le tonnerre gronde mais pas une goutte! bises

jupiter 06/08/2017 10:54

et oui solange pas une goute, on attend

Liliane 05/08/2017 23:05

Une histoire que je ne connaissais pas encore !!! Tu me fais rire, merci. Alors je vois que tu es un ronchonchon !!! Pas aujourd'hui en tout cas !!! Bonne soirée au Sud. RÔOOoooo bisousssSSSS Jupinou.

jupiter 06/08/2017 10:54

mais c'est de la redif liliane, je ne fais presque plus rien
rooooooooooooo bisousssssssssssssssssssssss

daniele brignoles 05/08/2017 21:05

oh! jupiter quel régal de te lire ne change rien continue de nous régaler avec ta cuisine et tes belles histoire bisous

jupiter 06/08/2017 10:55

j'avais un projet sur une histoire fictive sur l'estive mais j'ai abandonné. bisous

marie 05/08/2017 19:15

Coucou, Jupiter , quel bon rire pour le reste de la soirée ; c'est une vraie histoire que tu nous raconte avec ton " parler " ; par contre , béte que je suis , j'avais vraiment envie d'un aioli , ai fait acheter la morue et légumes mais ai oublié que je suis " punie " en ce moment et ne pourrai pas faire l'aioli ; comment tu dis : " fatche de con ? " : bises amicales : marie .

jupiter 06/08/2017 10:59

et oui c'est mon parlé, rien d'autre, même ce que j'écris c'est couillon, c'est du passé bien passé.

et je ne mange plus l'aioli entre ami. Bises amicales

René 05/08/2017 17:37

Et ben .....Je ne l'avais jamais lu celle-ci.............Bravo, tu nous fais rire et bien manger.....Que demander de plus......Si, de la pluie...Bonne soirée à tous*.

jupiter 06/08/2017 11:00

pourtant c'est une rediff rené. Je suis d'accord avec toi pour la pluie

mamiekeke 05/08/2017 16:36

Mince alors mon texte est parti sans moi ha ha ha .

Gros bisous à toi et à Tomie vieux grigou ronchon , tu as de la chance qu'on t'aime ha ha ha .
Renée (mamiekéké) .
A bientôt .

jupiter 06/08/2017 11:01

faits gaffe un jour tu vas être aspirée dans les couloirs numériques, rien qu'en touchant le clavier

bises à vous trois, ici on attends la pluie qui ne vient pas

mamiekeke 05/08/2017 16:35

Je ne sais pas si tu as repris ta sieste mais elle est bien longue , tu as vu depuis quand elle a commencé ha ha ha . Sacré Jupinou ha ha ha .

Bon W.E. car ici ça chauffe et même ça surchauffe .... J'en peu plus , tout le monde est à l'intérieur vautré sous les ventilateurs et même eux sont à bout de souffle les pôvrets ha ha ha .

Bonne continuation à toi et encore merci pour mercredi , j'y pense encore et je déguste ce bon repas

jupiter 06/08/2017 11:03

je te comprends , hier c'était affreux, il faisiat 31 dans la chambre, et là je ne supporte plus comme quand j'étais jeune


bises et mangez léger

Gérard Loridon 05/08/2017 15:42

C'est vrai que le pénéqué après un bon aillé çà fait de l'effet.
ce matin je nous ai cuisiné des courgettes du jardin avec bien de l'ail et du persil. Belles bien vertes et bien fermes comme d les nommaient Brillat-savarin en parlant des "vertes aubergines"
Et sur l'ail je n'ai pas eu peur en coupant les gousses en lamelles avec l'épluche légumes. c'est meilleur et ma femme ne s'en rend pas compte. Et elle trouve que c'est bon. Mais alors pour dormir je te dis pas. surtout qu'avec les 35 ° dehors, on reste enfermé jusqu'à ce soir.

jupiter 06/08/2017 11:05

oui la stratégie de rester dedans est la bonne mais c'est dur, l'ail j'en mange moins, pourtant ça me "reproche pas".
la nuit fut agité, c'est dur 31 dans une chambre malgré les ventilos

La Fille du Boulanger 05/08/2017 15:21

Petit coquin !


Tu avais déjà fait la même sieste en 2006 et 2009... avec toujours le même succès auprès de tes lecteurs.
Tu sais que tu devrais essayer de faire un recueil de toutes tes nouvelles, je suis sûre que tu ferais un malheur tellement c'est marrant de te lire et encore plus d'imaginer...
Quant aux mots de patois, en les lisant sous ta plume, ils me reviennent aux oreilles, ça me fait du bien.
(Merci pour les "tavans merdassiers", je le ressortirai car nous en avons avec toutes ces bêtes à proximité ; mes enfants ne vont pas en revenir ! j'imagine leurs trognes quand je leur servirai tes bordées de gros mots Tchancrassin ! en plus, ça leur fera du vocabulaire neuf !)

Continue à nous faire rire, vraiment ça ne fait pas que du bien à nous mais à toi aussi, je pense qui doit te régaler en écrivant tout ça...

Bises tellement pluvieuses que j'ai la trouille d'aller décharger, de ma voiture, les courses que je viens de faire... et vous, toujours cette incroyable sécheresse ?

jupiter 06/08/2017 11:09

c'est du réchauffé en effet, mais certains ne la connaisse pas, de plus en plus de gens de ma génération qui faisiaent ces aiolis sont sous terre, les mots vont disparaitre


on attends la pluie , même on l'implore, les raisins dans certains endroit sont mûrs, certain domaines commence lundi

rolin 14/05/2009 19:44

En un mot : magnifique ! Du grand art !

jupiter 06/08/2017 11:10

oh non rolin, se sont des histoires vraiment locales, sans aucune envergures

marie+the 09/05/2009 23:56

bravo jupi...tu es génial ..bisous bisoussssssssssssss

jupiter 06/08/2017 11:11

c'est ce que tu crois, c'est du passé rediffusé, sans grands intêrets sauf pour les participants qui sont encore en vie

Dirlandaise 09/05/2009 18:07

Bonjour Jupi,Excellent article ! Du grand art ! Ta verve narrative n'a d'égale que ton humour rocambolesque. Je me suis bien régalée de ton histoire de fourmis voraces. Tu es unique et irremplacable.Bises,Dirla 

valerie 08/05/2009 23:21

excellent ton articlebon week-endval

~~Kri~~ 08/05/2009 17:40

Merci pour ce très bon moment Jupi!

Marie-France 08/05/2009 15:40

Mais pourquoi payer pour aller au cinéma quand on a devant les yeux un merveilleux film tellement imagé et que tu sais si bien nous narrer. J'ai beaucoup ri moi aussi, tes descriptions sont savoureuses, et c'est toute la "vraie" provence qui défile devant nos yeux. J'adore et j'en redemande.Bon week-end,

Nicole de Seillons 08/05/2009 08:57

  merci pour cette histoire, très réaliste, je suis morte de rire, surtout l'histoire de "péter l'embouligue", je crois que je vais rire toute la journée, ça fait du bien parce que c'est rare ! ! ! !

biker06 08/05/2009 08:10

un week end long et chargé pour tout le monde en balades,en activités et en animations. J'espere que vous allez tous en profiter allegrement. @ + Pat

laurent 08/05/2009 07:49

salut Jupi,je suis écroulé de rire en finissant de lire ton article,j'étais avec toi, le provençal et l'occitan sont tellement ressemblants!Quelle aventure, merci pour cet article plein de vie, et tellemnt vrai!très bonne journée, bien amicalement

dgidgi:0040: 08/05/2009 07:22

oh peuchères profites en donc!!!pour mon canon (QUE J'AI OUBLIE POUR CE WE!!! )c'est un 450Dgros bisous

Mimi 17/09/2006 19:49

Pour tes questions, je te répondrai emain, pas eu le temps aujourd'hui et là beaucoup trop tard.BisesUn petit cadeau gourmand au passage:

jupiter 17/09/2006 22:31

j'ai grand faim moi mimine laisse pas la main

cricri:0025: 17/09/2006 19:22

pour le thon rouge ..on va s'arranger , on fera du poulet

jupiter 17/09/2006 22:30

cricri et son poulet au capresbizz

loralie 17/09/2006 19:08

bah dit donc j'en entend de belle moi...je suis pliée en deux...ah ça fait du bien de passer chez toi on en ressort toujours de bonne humeur..:0010:

jupiter 17/09/2006 22:33

coucou 0010, c'est moins charmant que loralie.vous savez j'ai une correspondante sur mon blog je ne sais pas si c'est une machine, c'est une 0010, je pense que ce n'ai pas trop vieuxbisoux

lynette:0059: 17/09/2006 19:04

très bien raconté, sympa!PS suite à ta question sur les tripoux : oui, c'est bon, pas écoeurant, bien relevé, pas gras!

jupiter 17/09/2006 22:36

et bien lynette on mange vraiment presque tout , en moins terrible que les chinois mais au yeux des autres pays nous sommes des des pierrafeux.Mais c'est tellement bonje vous absout ma soeur du péché de tripouxbizz

marithéééééé 17/09/2006 17:48

merci pour le lien ...et dimenche ......Lolbisousss

jupiter 17/09/2006 18:04

mais de rien martithééé

jullia 17/09/2006 16:43

Bonjour le Varois,
Je t'ecris de mon village perché, le vieux cannet des maures.Tu es de "SAOU", c'est là que je porte mes olives au moulin de Gervasonni .
Je te souhaite un bon dimanche
 

jupiter 17/09/2006 18:17

bonsoir jullia,et non je ne suis pas d'aups. je suis plus bas!fichtre le cannet - aups , il y a des moulin entre, c'est vrai qu'il donne l'huile tout de suite, maislaisses la  bien décanter et filtre la car il y a encore de l'eau.je te dis cela pour t'éviter de vilaines surprises.bonne soirée

Joël 17/09/2006 16:06

Bonjour Jupi,
j'en reviens de chez Nadine :)
tu parles de guêpe, je me sauve :( je suis passé par ton chemin pour aller à Notre Dame des Grâces l'an dernier, j'ai failli prendre des pommes de pin sur la tête en entrant dans la Chapelle !
Bonne journée. Joël.

jupiter 17/09/2006 18:19

bonsoir joel,tu as de la chance, car elles sont grosses et tombent de haut, il faut ramasser des pignons c'est excellent;Bonne soirée

jlb 17/09/2006 15:59

fatche de con, Jupi ne boit que de l'eau!!
de l'eau, ici on en a eu, tombée du ciel, bien, pas fort, longtemps. Et vous? pas de dégâts, j'espère.

jupiter 17/09/2006 18:21

ben oui je bois de l'eau Jlb et je ne fume pas comme un "pompier",juste 42 mm en deux jours, il en faut encore et encorepas de dégâts .bonne soirée

Nadine de Trans en Provence 17/09/2006 14:48

Bonjour Jupiter,
Bon dimanche à toi et gros bisous de Trans en Provence,
Nadine
Tu vois qu'il est bien ton article, hein ? Merci pour le lien

jupiter 17/09/2006 15:32

coucou Nadine,merci pour tout, je m'excuse d'avoir oublié de te demander la permission de mettre ton lien et participation, car le contenu de l'article peu choqué certaines personnes, alors qu'ici c'est notre parlé, en exagérant un peu.

angel 17/09/2006 14:42

merci pour ton com.. ici pas de soleil.. je ne suis pas trop seule .. mais j aimerai mieux.. bisous trés fort

jupiter 17/09/2006 15:29

Bisous angel

mkdeo 17/09/2006 14:41

Mais dis, ce sont des macros que je vois là....!!!
bravo elles sont réussies!!
bon dimanche!!

jupiter 17/09/2006 18:23

bonsoir mkdeo,les photos ne sont pas de moi mais de Nadinebonne soiréeje pense que pour les cigales c'est fini pour de bon

angie583 17/09/2006 14:33

bonjour à toi
bon diamnche

jupiter 17/09/2006 18:24

bon dimanche Angieet un bon lundi aussi

Jean Christophe Bataille 17/09/2006 13:59

Bonjour Jupiter, on entend presque les cigales sur ton blog.

jupiter 17/09/2006 18:26

bonsoir jean christophe,pour les cigales c'est rapé, les premières pluie sont arrivées.restent celles du blog.bonne soirée

horticolo 17/09/2006 13:38

bon aprés midi dominical aussi et @+

jupiter 17/09/2006 18:27

bon dimanche un peu fini horticolo, et bon lundi

marithéééééé 17/09/2006 13:00

coucouet bon dimanche, ça se dit comment ?????

jupiter 17/09/2006 13:47

coucou marithevoila un lien instructifhttp://prouvencaulengovivo.free.fr/BAC/fiche_heure.htmautrement plus simple  Dimenche, dilun, dimar, dimècre, dijou, divendre et disatebizz

angel 17/09/2006 08:51

couocu je vois a tes coms que c est pas ça du tout.. malheureusement moi non plus..!
mais je pense beaucoup a toi
bisous bon dimanche

jupiter 17/09/2006 18:28

merci beaucoup Angelbisous, bonne fin de soirée

francoisepaul 17/09/2006 06:44

Belle histoire très drôle
 
Amitiés
 
Françoise

jupiter 17/09/2006 18:30

bonsoir Françoise,même la flemme d'appuyer sur la majuscule, excuses moi,bonne soiréejupiter

Mimi 17/09/2006 04:00

Vu d'un pays lointain, on a d'autant plus l'impression d'entendre parler d'une autre planète! :lol:Bon, maintenant qu eje me suis bien amusée, il serait temps que je commence à faire mon pain!Bon dimanche.Mimi de Tokyo

jupiter 17/09/2006 18:31

bonsoir mimi,bon pain de tokyo, j'espère réussi.pas comme le mienjupi

marc 17/09/2006 03:31

 j'vois ben l'tablo d'ichi...j'ai passer un bon moment,
Alors comme ca Nadine est toi vous vous etes mis dans la deboche du langage parler provencal des vieux.(les jeunes ne fond pas mieux remarque)
Amities Marc

jupiter 17/09/2006 18:35

bonsoir marc,c'est vrai que pour faire des c... il vaut mieux être plusieurson parle de plus en plus mal et grossièrement, on s'embrasse sur les joues à la caserne, si ça continue je sais où on vasla cataamitièspatrick