On cherche Choucou 7/8

Publié le 20 Janvier 2010

7/8
  

Mon, arrière grand père paternel : il Padrone


 

Le doigt sur la gâchette, les deux cartouches toutes neuves dans les canons, il sentait déjà l'odeur du cochon rôti.
Clic, clic ?????
- putain de merde, c’est quoi ce merdier ! Elles ont toutes neuves. Ohhh non !
Ce couillon c’était dans sa précipitation trompé de fusil, c’était celui qu’il devait mener en réparation à Marseille.

Les deux sangliers avaient un coude à angle droit en entendant seulement ces deux clics, ils ne sont pas si bêtes et ataviquement savent à quoi correspond se bruit, métal contre métal = fermeture de culasse = fuyons.

Finie la course poursuite, les deux sangliers courraient droit devant en faisant du bois (les sangliers en fuite ne regardent plus rien, ni genêts, ronces taillis, murets, fil de fer)Vous ne me croyezpas  pour les non initiés un sanglier peu courir à 35 ou 45 km/h et cela pas mal de temps, vous pouvez largement compter en kilomètres.

L’autre ensuqué essayait avec son couteau d’ouvrir ce putain de fusil afin de sortir les cartouches. La crosse entre les cuisses il forçait avec ses deux mains.
Ce qui devait arriva, le coup parti, je vous laisse imaginer la suite avec le recul du fusil.

Au passage il se fit brûler les cuisses, arracher le pantalon, et bien roussir les roubignolles. Le fusil alla finir sa course dans un gros buissons d’arnavets (je ne connaît pas la traduction mais il faut savoir que les épines de ces impénétrables arbustes sont recourbées et acérées, genre ne me quitte pas), les ronces sont du doux gazon à coté de cette plante.

L’autre sautait sur place et essayait de voir l’état de son appareil reproducteur.
Ce con de fusil, il reviendrait le chercher après.
C’est donc en marchant les jambes écartées cul nu, qu’il rentra en faisant d’innombrables détours. Il approchait de chez lui, lorsque de bien entendu il tomba sur quelqu’un, et en plus une connaissance.

- éh bé, tu viens de te faire ……… que tu marches comme ça, ils étaient plusieurs ? oh putain ils t’ont piqué le pantalon en plus ! tu veux que j’aille chercher ta femme ?

- casse toi connard ! je me démerde.

- bon, bon ; je te laisse mais je sais pas si tes figues tiendront jusqu’au village elles sont vraiment pénèques (figues très mures plissées et très sucrées, prêtent à tomber au sol).

- casse toi se sont mes figues, ça regarde que moi.

- dommage que je n’ai pas un appareil photo, cela aurait fait un beau souvenir pour rigoler au bar.

Il échappa de peu à la pierre qui lui était destiné, et se cassa vite fait , histoire de raconter au village à sa façon, l’histoire à s’estrasser (mourir de rire) pour de bon, avant que le grand mutilé n’arrive.
Bien entendu il y avait pas mal de gens qui le guettait au village, son histoire se raconte encore aux alentours, sa femme partit avec un beau mascle (bel homme mâle) car les outils de sont mari ne fonctionnaient plus.

Notre jardinier connu cette histoire que quelques temps après. Sa cuite terminée il remonta vers son cabanon.
Il comptait trouver du réconfort auprès de son Choucou, car les animaux restent fidèles quoiqu’il arrive.

La première chose qu’il aperçu fut la porte de l’enclos ouverte.
Il appela Choucou, pensant qu’il n’était pas loin, mais rien, pas de bruit, il pris la gamelle et tapa dessus, Choucou connaissait bien ce bruit, rien encore. Malgré la nuit il chercha partout, appela, en vain.
Au petit matin il finit par s’endormir au pied d’une matte (petit bosquet d’arbustes). Le soleil déjà haut le réveilla, il entreprit de gravir les petits sommets des plus proches collines pour que son appel porte plus loin.
Il imaginait le pire, toujours le pire, il fit le tour de tous les coins où les braconniers posaient leur vilaines « laçades », redoutant à chaque fois de trouver son choucou étranglé.
La faim, la soif le tiraillaient, mais il continuait. L’être humain a des limites, il se résolu à entrer dans la première bastide qu’il aperçut.
Il n’était même plus sur le territoire de sa commune, à vrai dire il ne savait plus rien, le soleil avait tapé fort ce jour là, la déshydratation avait fait le reste.
Sur le coup la vieille en noir le pris pour un clochard qui fait la route, mais non il n’avait rien sur lui, ni bâton ni gourdes, rien !
C’était juste une chose maigre. Elle appela son mari et le  posèrent à l’ombre. Il faisait pitié à voir, son état était critique, le mari jugea qu’un médecin était nécessaire.

On ne faisait pas venir un médecin pour rien, avant, ça coûtait des sous.

  à suivre :  si Sarko rembourse la visite du médecin
 
 

Rédigé par jupiter

Publié dans #Galèjades

Commenter cet article

nounouchouette 22/01/2010 12:38


Pour ce qui est de la rapidité des sangliers,j'en sais quelque chose et aussi qu'ils peuvent sauter une barrière sans problème.En vacances dans un centre à Agay,nous les avions sous les balcons et
ils détalaient à toute vitesse petits et grands et les adultes sautaient par dessus une barrière qui était censée les empecher d'entrer.
Ils manquaient de ressources alimentaires dans le massif de l'Estérel et donc ils descendaient pour trouver à manger.
Bonne journée à toi


jupiter 22/01/2010 18:33


ça court plus vite qu'un chien c'est sûr, les sangliers sont opportunistes maiintenant , en plus les laies qui sont croisées avec des sangliers sauvages font 2 à 3 portées par an maintenant
mais ils ne sont pas agressifs


Liliane 21/01/2010 21:40


J'aime bien ce pépé ! Il est très beau avec cette moustache ! Une bien jolie photo ancienne...
A demain pour la fin de ton histoire.
Gros bisous Jupi.


jupiter 22/01/2010 18:50


il avait de la gueule les ancêtres et le regard dur, dur comme la vie était dure


marie thé 21/01/2010 14:21


hihi je m'imagine le type  qui a  pris une ronflée de fusil  hihi...  ba  c'est de sa faute na ..

bisous mon jupi, je pars à la ville    pour vir mon den tiste  adoré et en même temps je  vais lui payer ma note $$$$..

gros bisous jupinou


jupiter 22/01/2010 18:53


c'est arrivé à un "chasseur" il avait posé le canon de la 300 WM sur le pied pour pas mettre de la boue, et pan, on lui a sauvé le pied mais il boite depuis 10 ans
gros bisous


cricri d amour :0025: 21/01/2010 11:50




Et la belle fée arriva...
C'est pathétique ce roman.
Mes hommages à ton arrière grand papa.
Un beau jeune homme, hein !
Bises


jupiter 21/01/2010 13:44


je ne l'ai pas connu le pépé, dommage il parait qu'il était pas commode mais travailleur


bruno 21/01/2010 11:17


COMME LE MIEN PER IL CAPO C ETAIT SOUS FORME DE GALEJADE EXCUISE ME


jupiter 21/01/2010 13:43


iL CAPO DE tutti  li CAPI, oui je savais que tu galageais


:0014:dom 21/01/2010 08:35



Le pauvre ... J'espère qu'il va le retrouver, son chouchou !
Bon jeudi ! Bisoux




 



jupiter 21/01/2010 10:17


mais oui, bisous dom


bruno 21/01/2010 08:14


Mon, arrière grand père paternel : il Padrone

Comme dirait LANG  QUEL BEL HOMME  I¨PADRONE" SEMBLE PURA A UN CAPO DI MAFFIA" bravo spériamo che i nipote si  asimiliano
bruno


jupiter 21/01/2010 10:19


GRRR lang encore là

ah non ce n'était pas un Capo, juste un travailleur  humble


biker06 21/01/2010 08:08




Coucou
Je suis un peu surbooké par des menus travaux ces temps ci. Je passe te faire un petit coucou rapide. Je devrais avoir plus de temps la semaine prochaine. Je suis désolé pour ce passage ou je ne
peux consacrer plus de temps au net.
Mes amitiés blogonetes
c'est une photo à la pancho vila
@ +
pat


jupiter 21/01/2010 10:20


pancho vila Calabrais alors ?


AndreBouchaud 21/01/2010 07:15


Salut Beau Frère bonne journée a vous deux pleins de bisssssssous Marie Dédé


jupiter 21/01/2010 10:20


bises, il fait un beau soleil aujourd'hui


tantine 21/01/2010 05:54


Non, ce n'est pas terminé puisqu'il y a: Choucou, le retour.


jupiter 21/01/2010 10:21


oui, et pourquoi pas "Razor Back" le film flop australien des année 80


olga03 21/01/2010 01:06


Une petite balade virtuelle en Provence est la bienvenue après une grise journée!!!
même si je dois y faire des rencontres patibulaires......
Dommage que demain ce soit déjà terminé!
Bonne nuit!!!!


jupiter 21/01/2010 10:22


et oui il y a une fin, je ne suis pas écrivain et mes récits ne peuvent pas être bien longs


jc 21/02/2009 23:28

il me tarde de lire cette suite  j 'y cours

Joëlle 21/02/2009 23:00

Pas de bons pavés de sanglier à mettre dans son assiette ! et en prime "handicapé" ! bon dimanche à toi !

mémé 21/02/2009 20:57

tu lui sembles , à ton pépé! même si je t'ai jamais vu, je le sais! tu as son "oeil"!!!! gros bisous de mémé énervée! je vais faire un billet, car mon village se remplit de plus en plus de........je dis pas la mot!

marion 21/02/2009 14:59

Bon chouchou est sauvé mais v'là l'autre qui est tout malade maintenant. Serait pas un chouia dépressif quand même?

Marithé 21/02/2009 12:51

il existait déjà sarko ??? le pauv', se tromper de fusil...et bin  ila du déguster   ..gros bisous jupi...

cricridamour :0025: 21/02/2009 12:39

ha ha ha ,j'en ai fait pipi dans la culotteen lisant l'histoire.Bravo Biche !! clap clap clap.renée arrivait à Bordeaux avec 1h30 de retard,vive les transports. Allo allo, l'Élysée....oui on a un problème sur terre...ha vous vous en foutez, ...vous êtes ou...ha sur la lune !!Restez y !!Bises mon Jupi.

biker06 21/02/2009 07:28

c'est pas le jardinier de lady chaterley celui la !! hi hi hi@ + Pat

jluc le pechou 10/08/2008 23:29

AH tu sais faire durer les bonnes choses toi, un bien bonne histoire, et de chez nous !bravole pechou

mounico 10/08/2008 15:16

juste pour dire que je m'estrasse de rire! et que l'arnavet, enfrançais "chic" c'est le paliure! Bravo!

biker06 10/08/2008 10:44

bon dimanchepat

VITARD Françoise 10/08/2008 10:01

Bonjour,plus j'avance dans l'histoire, plus je ris!!. C'est du Pagnol tout pur!!.Et l' arrière-grand-père!!. Quel bel homme!!.Merci tout plein!!.Françoise du 28

Marc 10/08/2008 02:14

SALUT JUPI,                    TES CHRONIQUES SONT TOUJOURS AUSSI DRÔLES ET DE BON GUOÛT, MERCI...     MAIS J'AI UN TRUC POUR LES ENTORSES , LOMBAIRES, DE CHEVILLES OU TOUT AUTRES,      REMÈDE DE GRAND-MÈRE HYPER EFFICACE ET SURTOUT PAS CHER...  DEVINES POURQUOI PERSONNE N'EN PARLE, LE LOBBY PHARMACEUTIQUE ME CASSERA LES JAMBES LORSQU'ILS AURONT APPRIS QUE J'AI LIVRÉ LE SECRET, FORT SIMPLE, POUR ATTÉNUER LES DOULEURS ARTICULAIRES RAPIDEMENT ET ... J'AI NOMMÉ L'HUILE DE RICIN, NON PAS POUR SE PURGER MAIS POUR APPLIQUER EN CATAPLASME LÀ OÙ ÇA FAIT MAL ET LAISSER UNE COUCHE DU PRODUIT SUR L'ARTICULATION PLUSIEURS HEURES ET RÉPÉTER LE LENDEMAIN ,ET PLUS  JUSQU'À RÉTABLISSEMENT... TU ME DONNERAS DES BAISERS SUR LES FESSES JUPI, JE TE JURE SUR LA TÊTE DE MA MÈRE QUE CELÀ EST EFFICACE... ET JE NE MENS PAS À MES AMIS. MERCI 

mamina 22/10/2006 01:22

Coucou Jupi,
J'ai dormi toute la journée, je rentre de boîte de nuit où j'ai rencontré plein de sangliers... ils m'ont dit que choucou est toujours vivant... ouf!
je retourne lire l'autre message et après, j'essaieri de faire dodo.

GUYL 21/10/2006 22:20

j'ai lu ton histoire racontée à la Pagnol, lol... Quel récit !!! 
Ayant parcouru ton blog un bon moment, j'ai adoré et je reviendrais...Je te met dans mes liens pour la suite des tes récits...
Bon dimanche et bises de Marseille

Joëlle 21/10/2006 20:58

Beau gars le G.P la moustache est imposante !

Mimi 21/10/2006 19:54

Tu sembles avoir retrouvé toute ta verve ;-)Ces derniers jours, j'ai du mal à tenir le rythme our les blogues et les visites...Tu me fais rougir avec tes compliments sur le gâteau. Il est facile à faire, vraiment. A part ça, c'est vrai que globalement, les gens aiment bien manger à la maison. Je te signale, au cas où ça pourrait t'intéresser, qu'hier et aujourd'hui, je raconte l'épopée de mon arrivée au Japon il y a 37 ans.Bises

jupiter 21/10/2006 20:53

bonsoir mimic'est incroyable le temps que peu absorber un blog, je pense qu'il faut faire des coupures , en plus je ne suis pas "enfermé" dans une ville ou un appartement, mais alors deux blogs , je ne sais pas comment tu fais.OB rame ce soir, je n'arrive à accéder à mon blog que par l'administration.ma verve est juste endormie par de mauvsas moments que je passent, de temps en temps les nuages la laisse transparaître c'est tout.Je suis un rate gateaux , alors mes réalisation sont très simplistes.Les jolis et appétissants gateaux me font toujours rêver, comme un gamin.Mon père, pourtant chef de cuisine , ne faisait pas de gateaux, il était toujours en "saison" et nous n'avions pas de four (il faudra que je fasse un article)à la maison.et puis la provence n'est pas très gâteau traditionnellement cela s"explique par les produits et le climatje ne vais pas manquer cette arrivée au japon en tout cas.bises

Rémi 21/10/2006 18:16

un chasseur sachant pas chasser ...

jupiter 21/10/2006 18:27

je ne chasse plus du tout, jamais !

Martine (NEKO68) 21/10/2006 17:50

et bien voilà choucou qui fait des siennes et notre chasseur qui a son "service 3 pièces" abîmé. Faut il en rire ou en pleurer, tout dépend de quel côté on se place ! En tous les cas, ton histoire est toujours aussi haletante et j'attends la suite avec beaucoup d'impatience. Et tu sais, lire sur un écran c'est tout à fait supportable, surtout qu'il n'y en a pas des pages et des pages à la suite et que avant tout je m'amuse bien. Cà fait passer tout le reste. Alors continue et je te rassure, les fautes d'orthographe je les oublie vite fait bien fait tellement je suis pliée en deux.
bonne inspiration pour la suite des aventures de choucou et du plus malheureux des chasseurs ! Bonne soirée

jupiter 21/10/2006 18:41

coucou martine,tu sais on oublie vite les négations en provence, les idées viennent très facilement, mais je suis en train de m'égarer dans mon histoire, il va falloir que je la finisse prestement.si ça continue le jardinier va se faire soigner par les soeurs dans un cloitre, les engrosser toutes et mon pauvre choucou écrasé par une voiture , NON! halte à la violence.bizz

Flo-Avril2 21/10/2006 16:14

J'adore tes histoires, mais tu dois le savoir, vraies ou pas elles m'enchantentBisous jupiter et bon dimancheFlo

jupiter 21/10/2006 17:32

coucou Flomoitié vraies , moitié fausses, mais c'était presque ça début des années 50/60et je ne met pas tous les mots provençaux qui vont  qui vont bien ensembles car cela vous lasserai.je n'ai jamais écrit d'histoires pareilles, cela vient simplement , c'est une image dans la tête, les souvenirs passés, le présent, le vécu , l'imaginaire.il me semble que cette histoire peut devenir longue, mais c'est très facile pour le moment  (mis à part l'orthographe et la vitesse de frappe qui n'est pas au rdv), se sont simplement des situations en cascades, mais cela à la longue risque de devenir répétitif, et puis les gens n'aiment plus trop lire, surtout sur un écran.rien ne vaut un bon livre papierBisous Flo et que tous tes voeux se réalisent jusqu'à dimanche soir minuit

jullia 21/10/2006 15:17

Il y a beaucoup de vrai dans ton historiette...
Bisous du samedi
Ps: quel bel homme ton aïeul!

jupiter 21/10/2006 17:37

Ah tu vois Julia, il y a pas mal de vrai, mais le vrai et encore pire.je sais que tu le saisil avait dû mettre les habits du dimanche mon aïeul, à l'époque c'était pas les photos en rafales.bisous du petit samedi qui reste et du bon dimanche à venirfais tois de bonnes castagnades avec une petite piquette c'est extra

marithé 21/10/2006 13:51

bien fait pour lui .....ce vilain qui voulait tuer ce gentil  sanglier ....non mais alors ..Le choucou je pense qu'il va revenir avec une tite demoiselle ...bisousssssss

jupiter 21/10/2006 17:38

tu crois cela Marithé ?mon pauvre choucou tout seul perdu dans la colline !bisous

Sissipaillette 21/10/2006 13:12

Bonjour Jupiter,
Je te fais plein de gros bisous en cette journée du samedi.
Je te souhaite un bon week-end.
Je t'ai envoyé un mail pour la fée. Dis moi si tout va bien pour l'installation, n'hésites pas.

jupiter 21/10/2006 17:41

coucou sissi,oui j'ai bien lu le mail, pour le moment je réponds à mes visiteurs attentionés.puis il faut que je fasse un article pour demain, j'ai rien de prèsensuite je vais essayer et t'appeler au secours.bisous et bon repos

Renée et Christian:0027: 21/10/2006 12:19

COUCOU BONJOUR.Grosse panne O.B. hier mon JUPI, pas pu venir, je me rattrape aujourd'hui .HA HA HA toujours aussi drôle la suite de chouchou mais tu nous met la carotte sous le nez , encore encore la suite la suite , ho je ne sais pas si je vais tenir jusqu'à la prochaine foi.Merci pour les conseils , mais personne autour de moi ne veux justement faire les coings , alors je reste sur ma faim.Bon W.E. à lundi , gros gros bisous de chez nous.Mamiekéké et cricri d'amour.

jupiter 21/10/2006 17:46

mamiekekeje vois une grosse gourmande, mais ne me dit pas qu'ils ne font pas de la pate de coing Marseille !Hummm !Avec des bonnes chataignes et un muscadet ou une bonne piquette moitiévin, moitié figuesmais où est passé ce sangliergros bisous qui collent  la bonne confiture

franny 21/10/2006 12:14

Joliment écrit et sympa à lire ton récit...vivement la suite.BON WEEK-END A TOIBIZOOOFRANNY

jupiter 21/10/2006 17:47

Franny, la suite est encore dans la tête, je n'ai pas d'avance au secours !Bisousbon WE

lynette:0059: 21/10/2006 10:42

bonne journée!

jupiter 21/10/2006 17:48

coucou lynettebon WE de repos

mamina 21/10/2006 09:28

Le vilain chasseur a été puni, il est cocu, tout est bien dans le meilleur des mondes. Mais, la suiiiite, la suiiiite, que devient petit mocassin?
Bises pluvieuses... il ne fait pas trop chaud, c'est un temps à sanglier... je vais regarder s'il ne se promène pas près de chez moi quand je vais sortir ma chienne.
 

jupiter 21/10/2006 17:53

mamina est impatientebon alors ! le sanglier vient de se faire coupez la patte par un piège, il attrape une infection, il meurt dans un ravin bouffé par les corbeaux, le jardinier trouve sont cadavre mais le reconnait , de chagrin et il se pend à une branche !!!!même pas vraibisousmamina les sangliers sont très rares le jour, ils vivent la nuit et vont en boite tous les soir, ils dorment le jour

:0091: 21/10/2006 07:59

hello

jupiter 21/10/2006 17:54

Ben je ne peux plus le faire ça.bon WE uppsala

Kri 21/10/2006 07:52

Mais quelle histoire!!
Bon We

jupiter 21/10/2006 17:56

coucou Kri,il va falloir que j'y mette un terme, autrement j'en fini plus.bonne fin de semaine au chaud près de la cheminée (si tu as)bizz

horticolo 21/10/2006 07:30

Bonjour Jupiter et bon Week End, Horti

jupiter 21/10/2006 17:57

nous avons eu de la pluie Horticolo, c'est un grand bonheur pour nous et tous les animauxbon week end.jupi