La Sueur de nos Anciens

Publié le 1 Mai 2009


Quelques outils qui ne sont pas si vieux que cela, je les ai vus fonctionner encore , et je n'ai que 55 ans, ou déjà 55 ans comme vous voulez.

Les paysans, terme non péjoratif,  travaillaient dur derrière ces outils, les chevaux , mulet et ânes étaient encore de partout présents dans notre Provence, et le soleil tapait aussi fort que maintenant, sinon plus. Je me rappelle encore le bruit des sabots des cheveaux ou mulets qui attendait leur ration de foin et d'eau , très tôt le matin, il paiffaient en frappant le sol de leur écuries avec la pointe de leur sabot, cela  s'entendait  dans toute la rue en un bruit un peu sourd qui se répercutait de maison en maison. En effet beaucoup de chevaux de trait avaient leurs "remise" écurie dans le village même.
Le soir certains cheveaux allaient boirent tout seul aux maintes fontaines du villages, puis revenaient tout seul vers leur remise, cela se passait encore dans les année 60.
J'abrège carplein de souvenirs d'enfance remontent trop facilement et puissamment , me laissant un goût amer de nostalgie

Ces outils représentent beaucoup de sueur versée par nos anciens pour arracher de maigres récoltes  le sol pauvre et ingrat du Haut Var

Une houe à largeur variable

Image

Une charrue sans soc à déchausser les ceps de vignes
Maladroit s'abstenir, remarquez les mancheron désaxés
Image


L'ancêtre des bi-socs modernes
Image


Une pompe à eau sur brouette avec sa lance
Image

Des faucilles pour les céréales, l'herbe, les lavandes
Une pensée pour ces hommes et femmes toujours penchés
Image

Une vieille bonbonnière de nos antiques épiceries. J'ai levé les bonbons  évidemment , avec toutes ces gourmandes qui  viennent voir le blog  c'est plus prudent . rappelez vous ; l'épicier une fois tous les six mois remplissait ce bocal de bonbons ou de haricots, de caramels, de billes, il fallait devinez en prenant le ticket de tombola , le nombre approchant , que contenait ce bocal, et alors vous gagniez le contenu . rappelez vous aussi les pastilles au sucre rouges et blanches ou les petits caramels à 1 centimes d'anciens francs, la pièce était en aluminium
Image
et oui cette vieille pièce la voila

Et une verseuse de table, huile vinaigre
Très classique de notre provence, et je m'en sert toujours
Image


 Comme je ne peux pas m'empêcher de faire des bêtises, vous allez subir la série des Zyliss, pardonne moi Mamina

Et bien sûr une antiquité Suisse, l'ouvre boîte  tout en argile du 18 ème siècle, molettes taillées à la main, frein mécanique manuel, une vraie formule 1, vous allez acheter des boîtes rien que pour le plaisir de les ouvrir : Zyliss forever, attention il bouffe ce qu'il y a dans la boîte, mais il est garanti 5 ans

Bientôt un essai comparatif des ouvre boites de mon tiroir

Rédigé par jupiter

Publié dans #Remontons le temps

Commenter cet article

eglantine 06/05/2009 12:57

Chez moi aussi tous ces vieux objets soulèvent la nostalgie.

Annick 03/05/2009 18:12

à la sueur de notre front....avec tout ce que tu nous montres,je comprends!mais combien de nos jours savent ce qu'est "la sueur du front"?merci Jupi!ça donne à réfléchir!bisous de Cayenne!

Annick 03/05/2009 18:10

à la sueur de notre front....avec tout ce que tu nous montres,je comprends!mais combien de nos jours savent ce qu'est "la sueur du front"?merci Jupi!ça donne à réfléchir!bisous de Cayenne!

mariellen 02/05/2009 23:44

que de nostalgie !!!!! et nos ancêtres, aujourd'hui, s'ils voyaient, de là où ils sont, comment nous vivons !!! surtout de tout le modernisme qu'ils n'avaient pas ! ne serait-ce que le téléphone  ou la machine à laver le linge ???bisous et bonne soirée 

mémé 02/05/2009 22:37

é oui! tout ce que tu racontes, ça a été un gros morceau de ma vie! et ces outils, surtout les charrues, je vois encore mon père au cul du cheval, a déchausser ou a labourer, passant la "touarte"!!!pauvre de moi! c'était hier!!!!mais c'est à jamais dans mon coeur...merci mon Jupi! je te fais d'énormes bisous (ah! les bonbons de sucre blancs et rouges!!!!souvenirs!) bises ma biche! mémé

:0091:+lili+Flore+:0010: 02/05/2009 20:03

je viens de retrouver un ancien très ancien blouson et j'y ai découvert un bille de 50F hélas périmé, c'est en voyant ta pièce que j'y repense LOL. Bisous et bon weekend.

maryse 02/05/2009 17:47

bonjour jupi dans les années 60 dans le p'tit village de nos vacances chez pépé et mémé le matin de bonne heure c'était l'éboueur avec son cheval qui nous réveillait avec ses hu et ho!le garde champêtre et son tambour qu'on suivait et l'on allait'chiper 'les bonbons à 1centime!chez 'les demoiselles'deux soeurs jumelles pas loin des 90 ans qui tenaient encore leur p'tite épicerie droguerie...bises

Nicole 02/05/2009 17:41

Non pas déjà 55 ans,car moi j'en aurai 65 à la fin de l'année alors doucement avec les années ! Que de souvenirs,pour 1francs on avait droit à deux caramels au lait très minces.Les outils même plus vieille que toi je les  connais pour les avoir vue dans certains musées de province ,dur dur d'être paysans à cette époque.Bonne soirée Nicole

marie+thé 02/05/2009 12:16

génial tous ces outils mo bigou..je me rappelle avoir vu mon père utiliser ce genre de faucille ..il était cantonnier ..gros bisouss   et bonne journée

Envolée Sauvage 02/05/2009 11:20

que de souvenirs tu me rappelles là ! j'ai connu tout ça aussi, et les veillées au coin du feu le soir ! les meules de foin qu'on chargeait sur la charrette tirée par un cheval ! il s'appelait Bijou le cheval ! le puits où on allait chercher l'eau, car pas d'eau courante potable dans la maison ! l'eau chaude se faisait toute la journée dans une grande marmite au dessus du feu .... ! c'était la bonne époque ! dure pour le travail aussi bien pour les hommes que pour les femmes, mais une époque tellement chaleureuse !bon samedi pour toi mon cher Jupi et plein de gros bisoussssssssssssssssssle soleil a du mal à percer ce matin dans ma région

applemini 02/05/2009 08:32

j'ai une hernie discale qui me fait souffrir, je dois avoir un anc^dtre aui utilisait ces outils là, c'est pas possible autrement!!Trêve de ^plaisanterie, en plus, ils se plaignaient moins que nous, je suis sûre.

dianou 02/05/2009 08:05

Bonjour, que de souvenirs communs ! Normal me direz vous, ils on le même âge! hé oui, et pourtant quand on parle de ce temps là monsieur, on fais sourire nos trentenaires qui n'on jamais vu de troupeaux dans le village, ni traversé les frontières en cachant le café vert dans le soutien gorge des mamys , ni acheter le beurre à la fourgonnette qui claxonnait dans le cauron ni mis ce beurre en motte  dans des moules spéciaux avec une petite vache , ni vu le charbonnier déverser ses galets dans la cave! hé oui, et pourtant, c'est pas si loin que ça! bisous jupi et bon dimanche , dianou

cricridamour+:0025: 02/05/2009 08:03

Tu as raison Biche,maintenant tu te fais suer pour rien.Il faut quand même admettre un peu le modernisme...Bises mon Jupi.

biker06 02/05/2009 06:49

ok ! ceux qui ont depassé le demi siecle depuis quelques temps connaissent ces objets . Mais cet ouvre boite , il vient bien de la planete terre ou bien des années psychadeliques !! hi hi hi bon week end prolongépat

Nadine de Trans en Provence 01/02/2007 01:46

Coucou Jupi,
Je termine ma tournée par chez toi et je n'en vais au pays des rêves. Voilà bien un article comme je les aime qui parle de nos anciens et de leur labeur. Les temps étaient durs mais ils étaient plus heureux parce qu'ils se contentaient des choses simples et la solidarité était naturelle. Je ne sais pas où tu as trouvé tous ces objets, mais ils sont formidablement représentatif d'une époque pas si lointaine mais révolue. Ma grand-mère était épicière au Muy et elle avait aussi ce genre de bonbonnière en verre avec des tas de bonbons colorés dedans. L'hulier-vinaigrier, on en a un aussi.
PS : J'ai mis chez moi un article sur le pastis qui devrait te plaire.
Gros bisous de Trans,
Nadine

corinne 31/01/2007 22:05

bonjour maintenant avec le modernisme on à tendance à oublier un peu tous ces vieux outils qui ont tellement servi.Tout était fait à la main et les gens ne se plaignaient pas

Annick à Cayenne..... 31/01/2007 20:39

bon,tout ça n'est pas si vieux .....le progrès est passé par là...mais c'est bien de rendre hommage,à toute cette sueur versée pour le travail de la terre...
les bonbons à un centime.....j'ai connu....et la petite épicerie ou l'on s'arrêtait,en sortant de l'école.....il y avait les bocaux en verre sur une étagère.....avec  aussi les "coco boher et les mistral gagnant" chantés par Renaud....nostalgie quand tu nous tiens....
bonjour Jupiter et la Provence!!!!!

Sylviane 31/01/2007 18:50

Bien plus courageux que nous autres nos ainés...
Bisous et bonne soirée,
Syl

~~Kri~~ 31/01/2007 18:20

Sniff plus de bonbon!

marithé :0010 ... :0010: 31/01/2007 16:42

ah les caramels à un franc, ..la monnaie passait dans l'achat de ces chers bonbons  carrés  avec un papier autour ..Dans la région, beaucoup de gens ornent leur pelouse avec ces vieux outils et  c'est super  mais  qu'ils étaient couraggeux les ancêtres ...Gros bisousssss

Bastet 31/01/2007 15:30

Coucou !!!J'ai encore vu de vieux outils utilisés en Grèce pour labourer une petite parcelle de terre !!!J'adore les bocaux de ce genre, l'ouvre-boîte est presque trop design à mon goût !!! lol :))Bonne journée !!! =^..^=

Papy Alain 31/01/2007 14:09

Je découvre ton blog. Que d'antiquités ! D'ou les sors-tu ? Bonne journée

Mimisan 31/01/2007 13:27

QUE 55 :D veinard!!!C'est un véritable éco-musée que tu nous montresEt en même temps o ne peut pas non plus nier l'esthétisme de certaines pièces modernes designs et fonctionnelles Ce sont des charmes différents...Bisous du Japon.

cristina 31/01/2007 12:02

Ou vas tu chercher ces si belles choses du temps passé?
Toujours un plaisir à découvrir.
Bisous, Jupi!

franny 31/01/2007 11:29

Et dire que de nos jours certains agriculteurs se plaignent encore de la difficulté de leur travail....Agréable de revenir chez toi, comme chez tous les autres bloggueurs amis....Merci de tes encouragement durant la période que je viens de vivre...BIZOOOFRANNY

Joël 31/01/2007 11:19

Bonjour Jupi,
c'est bien de penser à ceux qui ont été et ce n'est pas si vieux que ça !
Papa a beaucoup travaillé dans les champs et son père aussi !
le soleil se lève :)

Joël.
PS pour le rhume, je ne fais pas comme le type :) j'use des kleenex :(

sylvie 31/01/2007 09:17

bonjour jupiterMoi j'en ais de mes anciens,et je les gardes!bonne journéeBisoussylvie

Jeb 31/01/2007 08:55

J'adore la verseuse de table...superbe."Robuste, zolide und infatigable" l'antiquité helvêtique (ai presque le même).

EstÚbe 31/01/2007 08:51

Quel haletant zig zag entre les époques. De la faucille à l'ouvre-boîte high-tech, c'est toute l'enflure technologique qui nous contemple.

mamina 31/01/2007 07:48

Ces outils sont chargés d'histoire, moi aussi j'ai vu les gens travailler avec les faucilles et le socs tirés par des ânes ou des chevaux, même si ce n'était pas en Provence.

la varlope 31/01/2007 07:45

Salut Pat Les vieux outils ont une ame c'est certains ,tes photos sont chouettes et tu nous a déniché des pieces de collection .Je suis malade comme une bête une crève pas possible je t'embrasse bisous A tous Dédé

jlb 31/01/2007 07:35

déchausser la vigne, non seulement il ne fallait pas être maladroit mais dans les épaules, je te dis pas, la force qu'il fallait et les douleurs le soir...........;et une attention, surtout dans les jeunes vignes. Instrument de torture oui, je ne les regette pas.

salwa 31/01/2007 07:35

j'aime bien la verseuse de table !

francoise 31/01/2007 07:29

De bien beaux et vieux outils de torture....Bisous, ils étaient très courageux nos ancètresFrançoise

Gégé 31/01/2007 06:33

Bonjour Pat,Toujours ta passion pour les antiquités. Il nous reste de bien belles choses léguées par nos anciens.Saurons-nous en transmettre également ?Bonne journée et une grande forme.Gégé

Gégé 31/01/2007 06:32

Bonjour Pat,Toujours ta passion pour les antiquités. Il nous reste de bien belles choses léguées par nos anciens.Saurons-nous en transmettre également ?Bonne journée et une grande forme.Gégé