Plat de Côtes à la Cheminée

Publié le 17 Janvier 2013


 

Le vrai amoureux est un avare qui cache son trésor.

Pierre-Jules Hetzel (1814-1886)

Revenons en ce jour à la cuisine de base des nos lointains ancêtres, ceux qui avaient un os qui traversait les narines, la viande cuite au feu de bois,  et quelques avantages de la cuisine au feu de cheminée de type "ouvert"

Attention, la recette est un peu romancée (quoi ça arrive d'avoir les neurones gelés), mais vraie,


Recette Carnivorace Délicius, Végétallis Minçus s'abstenir

Il s'agit aujourd'hui d'un plat de de côte de porc à la cheminée

Cette "grillade" est grasse mais savoureuse, c'est un morceau qui comprend une partie de la poitrine du porc et les parties de quelques côtes flottantes ( non ce n'ai pas une partie de la coque de l'Erika qui flotte encore près des côtes,halala) reliées par les cartilages.
Attention ce morceau vient d'un porc ardéchois  (Cadeau) élevé naturellement (pommes de terre, maïs, châtaignes  etc...) et n'a rien à voir avec un porc d'élevage qui va "pisser" 50 % de flotte à la cuisson
Comme c'est épais mais gras, je vous conseille de commencer par le faire griller de loin au départ, mais les images vous aideront à comprendre

Il faut :

- 1 allumette
- 1 pigne* de pin
- 1 cheminée qui ne tube * pas
- du bois en bonne quantité,
à ce stade si ces éléments ne sont réunis faites des lazagnes Findus au micro ondes, ou autre plats genre morue aux cerises , confite dans son jus de menthe.
- 1 grill en fil de fer plus ou moins noir
- Du sel et du poivre, de la patience car le porc je l'aime bien cuit, les cochonnes fraiches par contre
- 1 morceau de ce sale porc
- 5 jolies pommes de terre lavées, séchées , piquées avec une fourchette afin qu'elles n'explosent pas car vous allez les mettre dans du papier alu  (oui c'est pas écolo) et faire cuire doucement près de la braises, pour ensuite les recouvrir  de braises à mi cuisson , comptez 55  minutes et 37 secondes  minimum, vous voyez la cheminée commence déjà à servir à trois choses :

vous chauffer
cuire deux plats en même temps
et vous enfumer, nan je rigole, elle aspire et vous n'aurez pas d'odeur de viande cuites, on se calme c'est un barbecue amerloc qui entube tous les voisins

Donc en premier allumez le feu  , aidez vous de pignes c'est gratos dans la couale
  Image
Un joli feu avec des flammes, car pour la première partie de la cuisson le morceau va cuire par rayonnement infra rouge, comme pour un rôti à la broche

Image
Les parties blanches sont traitées anti cholestérol
Image

Placez la pièce dans le dans un grill et regardez les photos

Image

Retournez le grill de temps en temps , toujours de façon verticale, ainsi le gras s'écoule hors de la source de chaleur

Si vous avez les yeux qui pique et que l'écran de votre PC est pas net, allez ouvrir une fenêtre car votre cheminée ne "tire"* pas.
C'est le cas pour moi en ce moment, tchancrassin*

Continuons  les retournement successifs
, il est  11 h 42 .  Diantre ce cochon était gras, le reste ira un peu à mon petit chat, et une partie pour une bonne soupe paysanne "robuste".

Voilà, vous pensez encore ce pauvre Jupi tombe dans le misérabilisme et va faire toute la semaine avec son bout de cochon, ben oui, un peu.
Imaginez le gras qui commence à croustiller,

Mais déjà à coté,  la marmite en fonte sur son très pieds* entre en service  (et oui la soupe) il faut profiter de la braise pour commencer la soupe. Nan pas de recettes de soupe, l'article est déjà assez long

Image
 
Comme j'ai faim je profite de la braise pour faire deux bonnes roustides*, avecque * plein d'aïl et de la bonne huile d'olive.
Puis comme ce satané cochon n'est pas encore cuit , je me tape un bon oignon blanc cru  et un bon  canon de vin rouge qui tâche.
Sortir le morceau du grill, le rouler en papillotasse * et poser le morceau sur un bon lit de braise de bois de chêne. Cela va le cuire à coeur sans le crâmer
Image

 La saveur du pré-grillage, va donner le goût au reste du morceau. Il y juste un peu de sel et de poivre, quelques herbes , mais pas trop.

Image
Comme le morceau est épais, dans l'attente je me suis fait cuire , vite vite, un oeuf dans ma poêle en tôle. Alors vous voyez que cela sert une cheminée à feu ouvert (voir la vidéo en fin d'article)
En principe dans le coin il y a toujours une grosse marmite en fonte avec un couvercle, celle ci est pleine d'eau , chaude et sert aux usages de la maison, chaque fois que l'on se sert de cette eau il faut rajouter la même quantité d'eau froide, ainsi l'eau chaude est "gratuite", mais je ne vous dit pas ce que la cheminée bouffe comme bois, m'èn fouti*

Et ma soupe !
Et bien elle fait son train gentiment, je rajoute un peu de braise de temps en temps sous le tres pieds *
Et les pommes de terre !
Elles sont cuites, je les roule dans trois épaisseurs de torchons pour les garder au chaud.
Certaines se marrent, mais jupi a une âme de paysan sous sa petite croute superficielle si tendre.
Bon, j'en suis à l'orange et au café et le bout de porc n'est toujours pas près, il est en train de "confire" hihi dans sa graisse, si vous saviez c'est délicieux.
Miam, du bon gras ardéchois.
Il est maintenant 12 heures 40, jupi s'est vraiment "vautré grave" dans la chronologie, bof, il n'avait qu'à s'endormir plutôt et se réveiller comme les bons chrestians * qui vont à la messe.

Voila , le porc est cuit, j'ai eu le temps d'aller me cueillir une petite salade sauvage genre "mourré dè pouar"* derrière la maison, de me gratouiller une pointe d'aïl pour la vinaigrette et de boire le café, What !!! oui jupi est en désordre dans sa petite tête. Remettez tout dans l'orde et tastons ce divin morceau de viande et ces pommes de terre accompagnées par la salade aïlée au petit poil.

Image
Vous voyez bien la viande confite dans son gras, même un pépé édenté peu le manger tellement c'est tendre, ouille il y mon copain cholestérol qui me tape sur l'épaule.



Il va sans dire qu'avec l'eau chaude de la marmite j'ai fait la vaisselle . Ensuite j'ai écarté  la marmite de la soupe, je finirai la cuisson ce soir.

Ah, j'oubliais, jeter le grill dans le reste de braise, il va se nettoyer tout seul par pyrolise économique, pas d'eau , pas de détergent, pas de travail, nickel.  Simple non ?

Beaucoup diront  : ce n'est pas de la cuisine, c'est vrai, mais peu de gens ont encore une cheminée à feu ouvert, alors c'était juste pour vous montrer quelques flammes et ce que l'on peut faire avec simplement une cheminée, et ne dites pas BBQ.

*pignes : pommes de pin , rien de mieux pour allumer un feu de bois
*tube : fumée, qui ne fume pas
*tire : il n'y a pas de tirage, le courant ascendant est un peu contrarié
*tchancrassin : merde alors
*dessuguer : ramoner, enlever la suie, cette pratique pour faire tomer la suie avec un coup de fusil, était assez pratiqué avant, mais risquée, le conduit de la cheminée risque de se fendre
*roustide : littéralement rôtie, tranche de pain grillées et frottées d'aïl
*avecque : exagération provençale de avec, genre avecque quoi
*papillotasse : grosse papillote
*tres pieds : trois pieds , petit objet en fonte que l'on glisse entre la marmite et la braise, pour ne pas l'étoufer et changer la braise au fur et à mesure, c'est vraiment archaïque
*m'èn fouti : je m'en fout
*chrestians : chrétiens
*mourré dè pouar : museau de cochon, salade assez amère mais qui va très bien avec l'aïl

Rédigé par jupiter

Publié dans #Cuisine au feu de bois

Commenter cet article

Liliane 21/01/2013 14:46


Chez moi on appelle ça des "ribs" ! A l'américaine... J'adore je fais ça l'été au barbecue mais sûrement pas avec du porc ardéchois bien nourri...
RÔOOoooo bisousssSSSS au Sud.

La Cachina 24/01/2013 12:23



j'adoreb ça, je sais que les usa bouffe beucoup de BBQ, et des ribs come tu dis, dans le film "butter" j'ai vu un mec avec une grosse sucette, en fait c'était une cote de porc grillé


roo bisous



Coux07 18/01/2013 16:24


Ça c'est de la cheminée Sergio. Félicitations..

La Cachina 19/01/2013 15:50



elle est normale sergio, pas d'insert, rien , un feu ouvert classique



sergio 18/01/2013 14:24


et voila la cheminée

La Cachina 19/01/2013 21:50



punaise, ça une vraie de vraie, comme chez mes tantes "avant"



René 18/01/2013 14:13


Bonjour Jupi.


Je vais finir par remettre ma cheminée en route..Hihihi. Non, elle me donne trop de tracas !!! MIAM que ce doit être bon.


J'ai filtré le vin de noix ( 2 ème réalisation 2012) et je viens de le sucrer. La 1éré cuvée ' 1 semaine d'âge environ ) est déjà délicieuse.


Bises à Li et bon week-end à tous*.

La Cachina 19/01/2013 21:51



il faut le boire 1 an après il parait, calmos


je sens que les noyer l'année prochaine vont être déplumés



mandraque30 18/01/2013 10:26


c'est toujours un plaisir de vous lire ça donne l'eau a la bouche toutes ces recettes


tous les jours je vais sur votre blog


bravo

La Cachina 19/01/2013 21:53



merci Mandraque de votre fidélité


à bientôt



sergio 18/01/2013 09:17


éhbé tu vois Jupi,aquo m'agrado,ça c'est de la cuisine comme je l'aime!non seulement ta recette est excellente,mais en plus elle est bien détaillée et avec humour ce qui ne gache rien.De
bon matin la cheminée pète le feu(faut entendre ça! avec le bois de chataignier,c'est le feu d'artifice)et je sens qu'aujourd'hui on ne va pas faire "maigre".Une chose,la salade mourre de pouar
je ne connais pas;peut ètre qu'il n'y en a pas dans le schiste de nos Cévennes.Pourrais tu mettre une photo?en attendant je vais saler mon jambon....non pas un des miens mais celui d'une grosse
cochonne!empega aquela.Amistat,sergio.

La Cachina 19/01/2013 21:58



le chataigner ça pète fort, et ça envoie des bélugues partout


un fois j'ai mis des piquet de vignes en chataigner , je te dis pas , il y en avait de partout


 


bonne salaison !!!!!!



Golovine 18/01/2013 08:26


Bonjour Jupe, dans notre patois à nous, museau de cochon se dit mouère de poue ... Votre humoritico-terroir est un régal à lire. Je ris toute seule et bien fort devant mon écran. Grâce à vous, je
me suis déjà fait la goutte de bon sang dont on a besoin chaque jour dit-on ! Et j'aime tellement les expressions provençales dont vous nous donnez la traduction en fin de page. Bref, all is
perfect comme disent nos amis de l'autre côté de la Manche ... Passez le meilleur des we, prenez surtout bien soin de vous et un bon conseil : après un tel festin, il faut carburer à la soupe
brûle-graisse ... J'en mange depuis trente ans et elle n'a rien brûlé du tout en ce qui me concerne ! Amitiés de Golovine en Suisse.

La Cachina 19/01/2013 21:59



alors les langue latine on beaucoup de racines communes


le soupe brûle graisse je connais pas , mais les soupes bien grasses qui réchuffent ça oui, aucune des deux ne fait donc maigrir


amistas



mado 18/01/2013 07:08


Je viendrais bien en manger un morceau avec toi de ton cochon ardéchois. Il ne doit plus trop avoir le goût du cochon avec le maïs et les châteaignes. Bon appétit et belle journée.

:0014: ♥ dom ♥ 18/01/2013 07:01


Ca me fait râler car je n'ai pas de cheminée ...


Bonne fin de semaine
Bisoux Jupinoux

Marie 18/01/2013 01:56


 Succulent... j'ai une cheminée ouverte : je vais suivre tes conseils. Dors bien


 

Sylviane 05/02/2007 06:38

Ben voilà... après avoir bien salivé devant ta recette et les photos... Comment je fais moi ? J'ai pas de cheminée et pas d'allumettes surtout (mdr) ! C'est malin (lol)...
Bisous et bonne semaine, Syl