Les Pouaratchous (anciennement Porri Ferre)

Publié le 2 Mai 2013

 

à l'unanimité moins 1 vous avez voté pour cette appellation POURATCHOU(pauvre mémé car Porri ferre est le vrai nom), il faut vite aller la consoler pécaïre (peuchère)

 

Vous me dites que Porri fait trop "pourri", mais sachez que pouar veux dire cochon ou sale à l'extrême exemple "viel pouar"  se dit d'un vieux lubrique lorgnant les beauté locales, ou alors plus communément un pouar est un cochon, mais attention cochon veux dire sanglier ICI

 

On va passer à la phase ramassage, à effectuer de préférence après une bonne pluie, because dur dur à arracher, à la rigueur munissez vous d'un eissadounet (mémé vous dira)

d'un vulgaire sac en plastique non recyclable et d'un  couteau (pour les pissenlits,agré par Bruxelles ba voui autant faire les deux en même temps)

Ce jour là je m'étais muni d'un Lorrain, véritable machine à arracher les poireaux, il faut simplement le flatter en lui disant que c'est un parent de la choucroute, nan je rigole cricri

Donc la récolte effectuée , et surtout n'ayez pas peur de remplir le sac, évitez ceux montés en fleur, ben vi cela va vite , car il y a une perte énorme au nettoyage long et fastidieux (cricri vous dira)

PRIMO, faire cela dehors, car il parait que le couple ne résiste pas à ce désastre, le mien a volé en éclat a cause d'un noyaux de cerise craché négligemment par terre et dehors  (faut voir à l'automne la guerre qu'il y a entre la ménagère acerbe et les feuilles qui tombent négligemment), pue thym je me régale de voir ça

Voyez la perte pour 1 kg de poireaux nettoyés

porri-ferre--60-.JPG

porri-ferre--53-.JPGLes déchets seront parsemés négligemment dans votre jardin afin que certain repoussent , ou alors dans votre poulailler pour que vos oeufs vous donnent direcetement une brouillade

Processus :

coupez les radicelles et les petits oignons adventifs

puis retirez au moins deux/trois peaux en commençant par l'arrière, comme pour les vrais poireaux

puis coupez pas trop haut car le vert est assez amer

porri-ferre--56--copie-1.JPGprocédez à un bon rinçage dans de l'eau claire (2 gouttes de javel pour un litre d'eau)

Puis trouvez un tian et du soleil pour faire la photo et exhiber votre fière récolte

porri-ferre--38-.JPG

Ensuite faites les cuire à l'ancienne en partant dans de l'eau froide salée, comptez 45 minutes de cuisson, de préférence dans un bouillon de volaille, si vous êtes riche

porri-ferre--26-.JPGOpération à faire dehors sous un bon feu de bois sec, empreinte carbone Zéro, Amenez à ébulition avec le couvercle sinon vous aurez du poireau fumé

porri-ferre--12--copie-1.JPG

Remettre le cabucéou (couvercle) et comptez 40 /45 minutes, si cela déborde on s'en branle, c'est autonettoyant

porri-ferre--18-.JPGPuis égoutez au soleil de Provence(là c'est juste pour vous énerver) 

porri-ferre--11-.JPG

 

la suite au prochain numéro pour le gratin de pouaratchou, ou plus simplement en vinaigrette tiède

Vérifiez tout de même si vous n'avez pas gagné à l'Euromillion, avant de continuer la recette.

 


Les médias polluent notre monde en diffusant en boucle des informations déprimantes et par conséquent dangereuses! Je compare les médias à des tracteurs chargés de fumier qui déversent quotidiennement leur poison dans nos esprits.

Etienne Gargano (1974- )

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Spécialités provençales

Commenter cet article

Jess 03/05/2013 12:00


Merci Jupi pour cette succulente recette toute simple.  Et bien contente de voir que vous avez repris le dessus en nous faisant partager à nouveau vos bonnes choses comme les recettes et les
photos et la vidéo (super les cuicui des zoziaux dans les jolis jardins du Sud).  Tenez bon, vous êtes sur la bonne voie.  C'est-y pas beau autour de nous, toute cette nature si
généreuse, parfumée, colorée et musicale ?  Allez zou, fan de chichourle, on va gagner   Je vous embrasse
bien fort.

Liliane 02/05/2013 22:53


Ma tata en plantait dans son jardin ! Elle appelait ça des poireaux indiens... Ici rien de tout ça dans la nature ! On les appelle  aussi des poireaux perpétuels... Ca donne plein de gousses
en fin de saison qu'on replante. Je pense qu'elle en avait ramené du Sud !
RÔOOoooo bisousssSSSS mon Jupinou.

regine 02/05/2013 17:04


alors là pour le coup !!! meme a la cocotte mn. je les mangent quand meme ca et les asperges sauvages ...j'aime ca  chez nous on les appelle "pourraques"

MicheLLe 02/05/2013 16:42


On en trouve encore dans quelques endroits que je ne rèvèlerai pas ici...j'adore ces petits poireaux sauvages...comme les asperges vertes..mais là aussi avec tous les pesticides il y en a de
moins en moins...mais comme dit un de mes amis...tu as la vue qui baisse...ma vieille!!oui c'est un ami!!!!

divine31 02/05/2013 10:53


Dans le bordelais, avec la fin des poireaux au jardin, on fait de la lamproie a la bordelaise... original et degueulasse pour les non initiés du crus, mais cela permet de finir la saison des
poireaux ! J'en ai encore quelques pots dans la cave !