Publié le 18 Décembre 2019

 

Cette fois j'avais la bonne recette des gnocchi à la pomme de terre, alors pourquoi ne pas essayer. Par contre je ne savais que je me lançait pour un truc d'enfer, je suis même arrivé à m'engueuler. Pourtant mes pommes de terre étaient bien cuites au four et était sèches, mais mais , il y a du avoir une grosse M.... de ma part, la pâte était collante.. bref avec un rajout de farine j'y suis arrivé

Demain ; brioche en une seule levée

 


 

Se sont souvent les personnes les plus tristes qui ont les plus beaux sourires.
Jean-Michel Guenassia (1950- )

 

DSC09412.JPG

Ce fut long , très long, ce soir je verrai si c'est bon

DSC09408.JPG

pour arriver à un boudin infâme

DSC09411.JPG

 

Bref, voici la recette

 

Recette des Gnocchi :

 

- 800 grs de pommes de terre à chair farineuse.  Pour la purée par exemple.

- 3 oeufs entiers. Si on ne mets que les jaunes l' appareil est trop lourd et il colle.

- 50 Grs de beurre en pommade.

- 100 grs de farine type 55. La semoule de blé dur extra fine fait mieux l'affaire

   - 100 Grs de parmesan râpé à la main (pas de sciure en sachet).

- Sel, poivre, noix de muscade au goût.

 

- Première chose importante la cuisson des pommes de terre. Les faire cuire au four ou même mieux dans la cendre (si si). Pour éviter un apport d'humidité avec la cuisson à l'eau. La cuisson au four assèche la pomme de terre. Idéal pour cette recette.

- Pendant ce temps battre les 3 oeufs entiers comme pour une omelette avec le sel, le poivre, et la noix de muscade rappée.

- Couper en deux les pommes de terre cuites et vider immédiatement la pulpe dans un mortier ou un saladier. Écraser cette pulpe très finement à la fourchette ou au pilon afin qu'elle soit lisse et sans grumeaux.

- Ajouter  à cette purée les oeufs battus et assaisonnés puis l'huile d'olive 3 CàS ou du beurre. Bien touiller Il faut absolument que ce mélange se fasse quand la purée est chaude pour obtenir une bonne liaison.

- Enfin ajouter la farine en mélangeant bien fort et  le parmesan en continuant de touiller.

- Faire un pâton,le laisser refroidir dans un linge ou film plastique au frigo.

- Couper des tranches dans le pâton.

- Faire des boudins, couper des petits rectangles dedans, faire des petites boulettes et enfin

écraser les avec une fourchette en les faisant rouler.

- Les étaler sur une plaque. (photo)

- Faire bouillir une grande quantité d'eau et jeter les gnocchi dedans en petites portions.

- Les sortir avec une écumoire dès qu'ils remontent à la surface (30 sc à 1mm selon la grosseur). Les mettre au fur et à mesure dans un plat avec un peu d'huile d'olives.

- Les accommoder à votre goût. Daube, osso bucco, ou bolognaise tout simplement, tout simplement nature avec huile d'olives et parmesan.

Pour conforter l'amitié ente l'Italie et la France heu............ l'Elysée à décidé de faire des gnocchi au jour de l'an

 

Voir les commentaires

Publié le 17 Décembre 2019

 

 

Comment faire un coq au vin ?

DSC03143

Je veux dire un vrai vieux coq, car si vous le faites avec du poulet il faudra éviter la marinade la veille car la chair du poulet n'y résisterai pas.

Cette fois la recette est un peu longue mais pas trop difficile, la base est un coq d'environ 3,856 grammes

 

MARINADE

- 2 litres et demi de bon vin rouge
- 2 carottes  coupées et rondelles
- 2 gros oignon émincé
- 5 gousses d'ail écrasées d'un violent coup de paume de la main , ben vi je suis un homme, au coeur tout mou mais avec encore un peu de poigne
- 1 branchette de thym
- 2 feuilles de laurier
- 1 cuillère rase de gros sel
- 12 grains de poivre noir, et vlan un bon coup de casserole pour le concasser
- 200 gr de lardon blanchis

 

LE COQ

Essayer de démonter le coq en morceaux (voir notice chinoise non traduite) réguliers et proprement (allez voir votre garagiste ), attention ce n'est pas un vulgaire poulet démontable, si vous ne vous sentez pas de le faire, votre BBB (beau boucher bedonnant)  vous le fera en moins d'une minute.
Jetez les morceaux + les légumes de la marinades (voir plus bas) et couvrir de vin.
Couvrir le récipient et  réservez le au frais pour la nuit

DSC03099

SOLEIL LEVANT 

J'espère que vous avez un bon four, parce que la cuisson se fait au four, mais aussi sur le gaz à mijoter avec de petits glouglou de contentement
Mais avant il y a encore une peu de boulot

Faire sauter les morceaux de coq dans un mélange saindoux et huile d'olive  ( pas de panique nous allons jeter l'excès de gras)

DSC03110

Sortez les morceaux et les mettre à égoutter (vous pouvez les flamber au cognac de cuisine avant de les sortir, personnellement je ne le fais pas)

DSC03120

Faites sauter les légumes de la marinade et les lardons puis égouttez aussi le gras, et réserver le vin au frais

DSC03105

DSC03108

Dans une belle sauteuse singez les morceaux de coq , faire chauffer l'huile et donnez quelques tours de cuillère en bois à vos morceaux de coq.

Sur le Gaz ajouter les légumes de la marinade et laissez étuver 5 à 6 minutes

 

Mouillez avec le vin de la marinade, remuez et lorsque l'ébullition aura repris testez l'assaisonnement et mettez au four 200° à couvert pour 2 heures ou plus

DSC03122

 

DSC03124

Finir au gaz si nécessaire, et si la sauce est trop liquide faire une liaison au beurre manié, ou alors avec du sang frais, mais sachez qu'il existe du sang lyophilisé , à défaut un petit morceau de boudin fera l'affaire

 

DSC03143

 

Personnellement  je ne fait pas de garniture qui se compose d'oignons sautés, de champignons de paris ou de cèpes + persillade. Je me contente de le servir avec pomme de terre en robe des champs, pâtes, polenta , au choix.  Et une bonne salade de pissenlits tendres bien aïlée.

Voir les commentaires