Publié le 11 Mai 2011


Un petit civet se jeune sanglier   au vin rouge.

Il vous faut :
2 kg de plat de cote de sanglier jeune
1 bon litre de vin rouge corsé
1 trait de vinaigre de vin rouge
2 oignons
2 gousses d'ail
huile d'olive, serpolet, thym, laurier, farine, sel, grains de poivre + moulu, une baie de genièvre, une pluche de persil plat.

Faire revenir les deux oignons émincés dans un faitout .Couper les plats de cotes si cela n'est déjà fait. Écrasez les gousses d'ail.





Mettre la viande et faites un peu roussir, singer à la farine et donnez quelques tours.
Ajoutez sel, poivre moulu et trois grains, une baie de genièvre, une feuille de laurier, une petite branchette de thym frais et une de serpolet, une branchette de persil coupée fin, les gousses d'ail écrasées.

Mouiller d'un bon vin rouge et d'un petit trait de vinaigre de vin ,mettre le feu au minimum et couvrir, laissez cuire très lentement. Lorsque la viande et cuite et le vin réduit faites une petite liaison  beurre et farine, délayez là dans un tamis si vous ne voulez pas de grumeaux et servir avec de la polenta ou des tagliatelles.

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Spécialités provençales

Publié le 11 Mai 2011

Pouah, quelle saison, samedi  c'était des trombes* d'eau  (bienvenues) et aujourd'hui un soleil qui fait pourrir les cerises gorgées d'eau. Bon je ne vais pas me plaindre, les plants de cannabis font 3 mètres de hauts, et plus besoin de poivre pour me défendre contre les escargots géants., bon j'arrête la fumette.
Bref, mes artichauts que je couve du regard ont bien profité de cette pluie, mais les pucerons Waterproof aussi.

Moi qui voulait m'en délecter simplement  crus avec une bonne vinaigrette, c'est râpé. A moins d'aimer les lazagnes d'artichauts, une feuille , une couche de pucerons noirs, etc...

Pas de panique, un petit tour d'ans de l'eau vinaigrée, et un tournage de fond (ben oui je ne suis pas loin de Cannes), exit les pucerons mâles et hop un petit fricot. Merdum il reste les femelles et les petits, un vrai génocide.

CANNES


Oublie les films. Cannes est un festival de mode.
Paulo Coelho (1947- )


Fricots de jeunes artichauts violets

- 8 mimis artichauts pleins de poux noirs du jardin
- 1 petite poignée de lardons  (blanchis)
- 6 petites carottes impubères ou 3 carottes tendres coupées en grosse Julienne comme ma voisine
- 3 petites pommes de terre nouvelles; celles qui sont  très chères et l'on ramène du marché en fourgon blindé
- 1 oignon blanc nouveau
- 1 grosse gousse d'ail nouvelle
- 1 citron  pour empêcher les artichauts de noircir ou de la vitamine C, ou cuire à la farine
- 1 poignée de petit pois mange tout
- 1 pincée de fleurs de thym frais , mais juste un pessu*
- huile d'olive, sel poivre, un peu de farine

Bref au plus les légumes sont nouveaux au meilleurs sera ce petit fricot de luxe.  Ce n'est pas évident pour tout ce qui est nouveau ?

DSC07537

Dans un grand récipient faites tremper vos artichauts dans de l'eau vinaigrée
Tournez vos artichauts avec un bon couteau d'office et tranchez les à 1/3 de la hauteur, ainsi je garde la base des feuilles tendres, et le foin si fin qui ne présente aucun danger, citronnez les "fonds"

Pendant ce temps, émincez un oignon, et faites le revenir dans une cuillère d'huile d'olive

Ajouter, vos jeunes carottes -  le pessu de thym - les lardons blanchis - quelques grains de gros sel - et la gousse d'ail aplatie .

Puis vos artichauts et vos pommes de terre, mouillez avec 4 cuillères d'eau  (sans bouillon aucun) et faire suer à couvert 7 à 10 minutes à petit feu

DSC07543

Singez avec un peu de farine, attention ce fricot ne se tourne pas à la cuillère, les légumes si frais ne supportent pas cela, sinon ragougniasse assurée
Pendant ce temps coupez vos pois mange tout en deux , tirez les fils éventuels  (et oui cela arrive), et faites les blanchir 1 minute et les rafraichir

DSC07546

Ajoutez les à votre fricots , mouillez avec de l'eau tiède à hauteur et continuez la cuisson à couvert

Surveillez bien la cuisson afin que les légumes présentent bien (pas comme sur ma photo où c'est trop cuit), rectifiez en sel et poivre

DSC07567

Et faites la photo dans le poêlon à mamé

DSC07556

Ensuite miamez religieusement en récitant le bénédicité réservé au légumes primeurs

* trombe : vous avez tous compris, mais la trombe en provençal d'ici désigne un faux canon de cheminée qui reliait la fénière qui était au au grenier , et la mangeoire (gruppi) du cheval au rez de sol où il y avait l'écurie (rapellez moi qu'il faut que je fassee un article sur la vie des chevaux en plein village, non pas celui de Troie, ceux de Cotignac)

* pessu, unité de mesure ultra précise qui désigne une pincée comprises entre le doigt et l'index, pour les lecteurs crabes de mon article, demmerdez vous. 

 

La maman de Joël   http://iaoranamaeva.over-blog.com    est décédée cette nuit

Voir les commentaires