Publié le 16 Décembre 2012

  Vous avez droit à de la redif , because chui pas en forme, plutôt raplapla

 DSC01758.JPG

En effet après renseignement pris sur wiki et autres sites, je viens de m’apercevoir que je fabrique du faux pains viennois, et dire que je le réservais à St Pierre afin qu’il me laisse rentrer à son portail doré (je trouve qu’il se la pète grave avec son portail tout doré avec plein de produit chimique, que ces pauvres angelots asexués  à poil repeignent au péril de leur duvet)

Bon passons les préliminaires, il parait que le « Viennois » ne contient pas d’œuf, ah bon

Bref j’en ai mis et c’est meilleur, la prochaine fois je mettrais des Betteraves et là vous pourrez goûter la différence !

 

Quoi il faut !

 

Un APN, des sous, acheter des viennois et faire de photos

Copier un recette au hasard sur un site à la noix du Net et voila le blog est torché

  ........

Attention la recette n’est pas conventionnelle, je l’ai « revisité » pendant la nuit alors  que j’étais en adoration devant la statue de Myril Cygnac

 

Il faut un peu de temps aussi, entre chaque levée . Comptez  45 minutes environ, autant prévoir des occupation annexe sous la couette entre temps

RECETTE


 Pour 600 grammes T45  (55 ça fait l’affaire) de farine environ

  • 500à 600 de farine, une partie ira ou sur le sol, au plafond 
  • 1 pétrin électrique ou les deux mains
  • 8 grammes de levure déshydratée active (absence goût résiduel)
  • 250 d’eau tiède avec deux CAS soupe de lait écrémé en poudre
  • OPTIONNEL (2 CAC des fleurs d’oranger ou un ½ CAC de graines d’anis
  • 80 grammes d’huile d’olive (ça dérape grave le viennois)
  • 2 œufs "là c’est un crime car il n’ y a pas d’œuf dans le vrai Viennois"
  • 1 cuillère à café rase de sel de table
  • pour la dorure elle est effectuée avec un mélange d’eau tiède et de miel neutre, (Entrez chez un apiculteur et demandez un miel neutre quelconque, sortie fracassante assurée)

DSC01735.JPG

Pourquoi des escargots ? Bé, faut pas chercher à comprendre

 

Après c’est le Blabla habituel

- Mélangez les éléments poudreux dans le pétrin

- Faire un simili polish avec 2 CAS de lait en poutre de l’eau tiède, et la levure sèche

- Attendre que ça mousse balancer le tout avec élégance dans le batteur

- Mettre  les œufs , l'huile sera rajoutée 5 minutes avant la fin en dernier et laisser tourner à mi vitesse 10/15 minutes

- Couvrir d’un torchon propre et mettre en chambre de pousse 35° pendant 45 ° environ

- Façonnez une fois grossièrement et faire une boule et faire pousser 45° à nouveau

- Mette en forme comme vous voulez en vous aidant des photos du boulanger

 

(INDISPENSABLE)

Préchauffez votre four à 240°

 

Dorer au miel

Enfournez à 210° et laissez cuire 14 minutes

Démoulez sur grille

 

Faites vous servir au lit par vos apprenties 


Vous pouvez faire de la bouillabaisse c'est meilleur et ça  sert de bouillote, mais pas sur que vos copines comprendront ce que fait une marmite de bouillabaisse dans votre villa de Miami au pied du lit non conjugal. Remarquez que le "Parrain" avait bien une tête de cheval dans son lit

ci-dessous la bouillabaise de Mémé Mounic

07.09.08bouillabaisse-au-cabanon-021.jpg

Voir les commentaires

Publié le 15 Décembre 2012

Vous vous rappelez, j'avais ramassé et piqué des olives noires Picholines pour les préparer au sel
Le temps de désamérisation au sel vient de se terminer

 
En route donc pour les finaliser

DSC04104

Versez les olives dans un saladier et préparez l'assaisonnement
DSC04105

Ah le soleil me joue des tour avec les photos. Donc il faut ; quelques extrémités florales de marjolaine, un peu de thym sec, du sel, du poivre du moulin, et bien sûr de l'huile d'olive
Mélangez le tout avec vos petites menottes, c'est l'outil le plus pratique, bien sûr des menottes propres.
Goûtez et rectifiez
DSC04113
Voila à quoi cela ressemble , les olives sont un peu fripées
Si vous avez l'estomac bien accroché le matin je vous conseille cette recette
-Faites griller un restaurant (hooo, on se calme , on est pas en Corse ici, le restaurant c'est juste du pain, calmos les incendiaires)
Frottez un peu d'ail
- Puis frottez quelques olives noires
- Remettre le pain un peu sur la braise
- Verser un peu d'huile d'olive extra vierge

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit


- puis déguster religieusement avec un bon vin rouge bien tannique et bien sur du fromage Couien  (oui celui qui est fait avec des restes de fromages et les petits asticots que l'on tue avec un peu d'eau de vie)
Cela vous changera un peu des Ferrero Rocher, ou des croissants au beurre (que j'aime bien aussi)
Donc ces olives ainsi assaisonnées , vous les mettez dans un bocal en verre , non fermé au bas de votre réfrigérateur, ainsi elle se garderont mieux, c'est tout

DSC04118

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Conserves