Publié le 22 Décembre 2012

Aujourd'hui pas d'article, simplement la pompe n° 3, il faut dire que j'ai eu toute la peine du monde à remettre notre pauvre terre en état après les prophéties des "mayas terroristes" , même je père Noël était dans un  état de prostration avancé, les lutins jouaient leur dernière paye au poker, et coté rennes c'était un party orgiaque qui se déroulaient dans les écuries, ce pauvre PernodNoël avait vidé 2 cubi de rosé et moult Ricard, ce fut dur pour le motiver et lui dire qu'on était le 22 et que les Mayamayonnaise avec "caguer", voici donc les nouvelles du front

Je suis en train de préparer la pompe 4 !!!!!

 



.Cette fois je m'obstine pour réussir la pompe à huile, toutefois , si j'ai la même texture et le même goût, je me trouve avec un problème de "sur gonflage". En tout cas je suis arrivé à réduire le temps de lever initial qui était de 2 heures 30 à 1 heure 30 heures , puis après façonnage le temps de pousse passe de 1 heure à 30 minutes. Vous allez vous dire par quelle magie ? Et bé il y  a pas de magie du tout, j'ai fais un polish/levain la veille, mais cela m'a accéléré la pousse, merdum

Encore loupé, pourtant à la mise en forme les boudins avaient le diamètre d'un manche à balai (pas d'avion bien sur)

 

Liliane à fait des coquilles de Noël , c'est miam aussi et c'est ICI

pains-et-farinages-8402.JPG

 

Levain la veille : un sachet de levure boulangère déshydraté + un peu d'eau et de farine, laisser buller puis saupoudrer le levain avec deux CaS de farine

 

Pétrissage à la map biffinet :

 


Ingrédients pour grosse pompe ou deux petites
- LE LEVAIN
- 250g de farine type 55
- 75g de sucre en poudre
- 5 grammes  de levure boulangère ou déshydraté (vu qu'il y a le levain)
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 2 cuillères à soupe de fleur d'oranger

- 2 cas de graines d'anis vert
- 1 pincée de sel
- 100cl d'eau, (ajustez si nécessaire pendant le pétrissage , idem pour la farine)


La recette : pétrissage 2 fois 15 minutes, 1ère levée 1h30, 2ème lever 30, four statique 200° durée 20 minutes, dorer à l'eau avant d'enfourner, ne pas oublier de mettre double plaque pour pas brûler le dessous


- mettre le levain dans la MAP position pâtes à pâtes 7 sur la Bifinett, cela donne 15 minutes de pétrissage à froid

- ajouter la farine, le sucre, la pincée de sel et l'eau, faites un peu tourner

- ajouter la levure, et laisser le cycle de 15 minutes s'écouler

- remettre la biffinett sur 7 et ajouter cette fois , la fleur d'oranger , l'huile d'olive et les graines d'anis doux vert, ajustez la farine si nécessaire, le pâton doit juste un peu coller

Donc nous avons en tous 30 minutes de pétrissage

 

- Farinez le pâton et couvrir d'un linge , mettre 1h30 dans une endroit tempéré, la pâton double ou même triple selon la T° ambiante

 - dégazer la pâte et la plier plusieurs fois en passant un rouleau (j'ai oublié les photos, because je m'énerve avec cette pompe)

- faire un boudin qui à la forme d'une piste d'hippodrome, puis trois boudins que vous aller disposer en biais

- fariner un peu le dessus et faire pousser sur plaque pendant 30 minutes

 

- important : avant d'enfourner à 200° passez un pinceau et de l'eau sur la pompe, et ne pas oublier de glisser une plaque au dessous de la plaque de cuisson, ainsi le dessous ne durcira pas. Vérifiez aussi si Mittal n'est pas dans le coin , car lui il éteint tous les feux en France, méfi !

Sur la photo il y a en fait 2 plaques d'arrêts , mais cela dépend des fours

Ok, il est un peu crade , mais il a 27 ans, Scholtès c'était du solide àl'époque


pains-et-farinages-8398.JPG

- démoulez sur grille et passer de nouveau un coup de pinceau à l'eau sur la pompe brûlante

VOILA, moralité, il faut faire 2 pompes avec un façonnage plis fin et aéré

 

N'ayez crainte, la texture et les goût sont exacts

DSC09493.JPGpains-et-farinages-8399.JPGLa prochaine sera la bonne, car je tiens à la réussir, sachez que vous voyez là, une bonne brioche , presque diététique , sans oeuf, sans beurre (remplacé par deux CaS d'huile d'olive), et juste 75 grammes de sucre pour tout ce volume, c'est peu mais suffisant

Voir les commentaires

Publié le 21 Décembre 2012

Pourquoi Estoufado dé pouar* ?

Vous pouvez réaliser cette recette en prenant du très bon porc et en réduisant les temps de marinade et de cuisson. Vous trouverez toutefois du sanglier d'élevage un peu partout en France aussi bien en grande distribution ou à la demande chez votre gentil boucher.

 

 

Il faut une épaule de sanglier fortement congelée et à la date limite largement dépassée, peu importe, il parait que certain on consommé du mammouth congelé, alors un sanglier un peu périmé ne me fait pas peur, par contre l'étiquette effacée me laissait un doute sur la date , 1905 ou 2005 !!!

Je vous donne la recette pour 2.5 kg d'épaule désossée

- 1 litre et demi de vin rouge tannique
- 1 oignon piqué de deux clous de girofle
- 3 oignons coupés en gros morceaux
- 3 feuilles de laurier
- 2 branches de persil plat
- bouquet garni (comptez les trois feuilles de laurier dans ce bouquet )
- 1/2 branche de céleri coupée en petits morceaux
- un peu d'huile d'olive
- 1 petit ongle de concentré de tomate
- 3 belle barde de lard que vous laisserez entière
- un peu de couenne de poitrine de sanglier (rare) ou de porc
et basta
- du sel et du poivre (en grains et du moulin)
- et une branchette de thym

Dans une belle terrine en terre cuite vernissé (ou un une cocotte en inox restons réalistes) faites mariner votre viande coupée en morceaux, avec les oignons coupés, le vin bien sûr, le bouquet garni, etc .... sauf l'huile et les bardes de lard et le poivre en grains. Laissez mariner au frigo 24 heures.

__________________________

L e lendemain :

Cocorico, debout et en piste. "Bousculez" un peu la cuisine pour faire croire que vous êtes levé plutôt.

Dans une gentille cocotte en fonte de bon diamètre mettre un peu d'huile d'olive , les bardes de lard coupées en quatre et la couenne, faites chauffer, et dorer vos morceaux de viande sur tous les cotés. ICI les manières diffèrent, mais je fais comme on m'a appris

Ne vous étonnez pas si mon Pouar est si rouge et que la cocotte en fonte a disparue, c'est le grand mystère de l'électronique OUPS la photo a disparu

 

dsc04668.jpg

 

- Sortez les morceaux de viandes et réservez-les dans une passoire afin qu'ils s'égouttent
- Passez la marinade au tamis ou au chinois
- Récupérez le vin de la marinade tout de même
- Sortez la viande et faite juste revenir les légumes de votre marinade, remettez les morceaux de viandes délicatement et couvrir avec le vin, il faut que tous les morceaux soient recouvert, à défaut rajouter un peu de vin
- Faites monter en chaleur doucement
- Salez au gros sel ( le poivre moulu servira à ajuster en fin de cuisson)
- Couvrir votre cocotte et mettez-la sur le coin de la cheminée pour 6 à 12 heures (vérifiez tout de même que la viande ne fonde pas)
- Ou sur votre gaz avec un diffuseur et à feu archi doux, 6 heures aussi
ATTENTION si vous réalisez cette recette avec du porc domestique qui se lave les dents trois fois par jour et qui se manucure les pieds, le temps de cuisson doit être raccourci.

Allez , zou. Allez faire un tour sous notre beau soleil d'hiver et ramenez plein de photos pour illuster votre blog, ou alors juste vous décrasser la tête, si vous n'avez pas de blog , ce n'est pas grave, surtout n'en créer pas un, car il est difficile d'en échapper ensuite.

 

DE RETOUR

Si la cocotte est vide c'est que quelqu'un à terminé votre recette et a bouffé le plat
Si il y a de la fumée et qu'il y a plein de gyrophares, c'est que les pompiers sont à la maison qu'ils ont bouffé votre plat et ensuite on fait croire à un début d'incendie.

Si la cave est à moitié vide , c'est eux aussi, surtout ne portez pas plainte à la gendarmerie ou "gendramerie" car lors du remplissage du PV ils vous finiront la cave pour de bon
Si les Gyrophares sont verts et bleus, c'est grave, la police de "bruxelles" et là, et vient constater un délit de cuisine non hygiénique , non européenne faites avec des aliments non contrôlés, vous êtes dans la merde.
Si José Bové est là , c'est que le fumet lui plait ou qu'il s'est fait jeter du parlement européen

Si la TV est en train de piétiner votre jardin c'est que Villeret est de retour et qu'il préfère votre estouffade à la soupe aux choux

Bon, je lâche le pétard que je fumais car j'étais en plein délire.


- Soulevez délicatement le couvercle, et tastez avec le nez.
- Ajustez poivre et sel
- Prendre un peu de jus et faites un liaison à la farine ,
ou alors à la maïzena  pour ne pas faire de grumeaux utilez une petite passoire à treilli fin,
- Donnez deux tours de cuillère en bois et laissez bien diffuser cette liaison en chauffant légèrement mais pas longtemps (bpn les photos foutent le camp....OB m.....)

dsc02689.jpg

 

Sonnez la cloche du repas et servez à la louche la cocotte sur la table , avec pommes de terre en robe des champs , polenta ou tagliatelli maison

* estoufado dé pouar : étouffade, mode de cuisson (estoufado dé pouar = étouffade de de porc, mais pris dans ce contexte porc veut dire "cochon" et quand on par la chasse au "pouar" ici en Provence , cela veut dire "on va à la chasse au "sanglier"

Voir les commentaires