Publié le 17 Mars 2017

Tout sur le Porri ferre dit pouaratchou dans le haut Var*

Pensez à ramasser les asperges sauvages il y en a encore

En ce moment c'est le moment de ramasser les poireaux sauvages qui pullulent

Pour vous rassurer sachez que je ne vais pas bien, je vais finir par aller voir un sorcier pour mon diabète

 

 Poireau sauvage

N'oubliez pas non plus que les pissenlits sont gratuits  aussi

porri-ferre--34-.JPG

 

porri-ferre--17-.JPG

porri-ferre--12-.JPG

Dur dur, on se dispute ces poireaux et autres pissenlits avec les animaux sauvages, même entre voisins, la poudre étant trop chère on se bat à coup de fourches lorsqu'on a pas revendu les banes (dents des fourches) au ferrailleur chinois.

Pue thym comme dirait mémé on pourait en faire un sketch, heu comment ça se dit en  provençal "cagade" peut être!

 

Donc on récolte les poireaux sauvage pour se nourrir, mais attention "poireaux mal ramassés, cagagne assurée" Mémé vous expliquera

 

Alors c'est quoi un porri ferre hein ? Et bé j'en sais rien, peut être un lointain cousin du poireau domestique, oui, celui dont le prix explose lorsque le gel arrive. Mais moins con son cousin le porri ferre "vient" au printemps dans les champs incultes ou entre les rangées de vignes (cagagne assurée si vignes traitées)

 

Il existe plusieurs sortes de ces poireaux,

- le porri ferre commun, bof ça ressemble à une cébette pleine de pustules, et je vous dis pas la force qu'il faut pour les arracher, à croire que les chinois tirent de l'autre coté

- le pouratchou varois

- le poireau bleu des oliviers (attention du sulfate de cuivre est tombé par là)

et le poireau rayé vert rouge (danger) en fait il s'agit d'un serpent déguisé en poireau, le fameux Agrafosus Bostichi, ou serpent tchak tchak, sa tête est armé de dents spéciales et sa tête renferme un réserve d'agrafes, méfi, pour peu que vous allongiez pour pique niquer , vous vous retrouvez avec les deux roubignolles agrafées, pas facile pour niquer piquer ensuite

Bon je pars en bibérine il est vrai, alors ne lisez pas tout, please

 

Voila donc le Porri Ferre ou en franglais Poireau Free

Il aime les terres de chez nous et aime vivre en bande mais libre. le goût ? plus fort que le domestique

 

porri-ferre--67-.JPG

oui c'est bizarre

porri-ferre--64-.JPG

le plus long c'est pour le nettoyer

porri-ferre--66-.JPG

et je vous dis pas pour en arriver làporri-ferre--56-.JPG

Et ensuite déguster ça en omelette, vinaigrette, gratin etc...mais là il va vous falloir attendre pour la recette fastoche, car je suis fatigué. En fait cuit à l'eau avant puis c'est simplement fait au four en béchamel

porri-ferre--2-.JPG

Au fait la nouvelle révolution Française c'est pour quand ? Je vais de ce pas faire des piques. Votez bien ou mal c'est pareil , ou votez blanc c'est un droit civique.

 

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Entrée chaude

Publié le 12 Mars 2017

Salade de fèves, très provençale

LES VERTUS   (source le net  CLIC: http://sante-guerir.notrefamille.com/bien-etre/nutrition/dico/la-feve/ses-proprietes-o17297.html

 

La fève appartient à la famille des légumineuses, précisément à celle des vesces, ces plantes grimpantes cultivées depuis des millénaires dans le bassin méditerranéen. Des traces de la culture de la fève ont été retrouvées au Mexique, ainsi que sur la partie basse de l'Himalaya. On ne sait pas si la fève a emprunté la voie maritime ou des airs, ce qui est sûr c'est qu'elle a beaucoup voyagé ! C'est grâce à Charlemagne que la fève commence à être cultivée dans nos contrées. Elle demeure très populaire jusqu'au XIXe siècle avant de tomber en disgrâce. De nos jours, elle regagne petit à petit la faveur des consommateurs et des chefs.

Ses propriétés

La fève est un légume très digeste, car riche en fibres et en cellulose. Minéralisante et nourrissante, elle contient beaucoup de potassium et, si elle est fraîche, une bonne quantité de soufre, de magnésium, de cuivre, de phosphore et de zinc.

Les fèves soulagent la fatigue, ont une action bénéfique sur le transit intestinal, le foie et les reins. Cuites, elles s'avèrent précieuses pour calmer les inflammations de la sphère génitale et peuvent agir sur les calculs de la vésicule biliaire.

 

Elles sont bien tolérées par les diabétiques, car les amidons qu'elles contiennent sont très peu assimilables et ne font pas augmenter le pic de réponse glycémique

Idéale pour ceux qui suivent un régime amincissant, la fève est un aliment qui favorise la satiété, sans être trop calorique.

Tous ceux qui ne mangent pas de viande devraient penser aux fèves, car elles contiennent des protéines et du fer.


Read more at http://sante-guerir.notrefamille.com/bien-etre/nutrition/dico/la-feve/ses-proprietes-o17297.html#4tvyK3e0GeuRdTYC.99

 

Voici une petite recette très classique en Provence, la salade fèves froides ou tièdes, ce plat autrefois fort peu cher et dédaigné peut devenir assez cher si vous les achetées. En plus il faut avoir un bonne dose de patience pour lever la petites peau qui entoure les graines. Pour faire plus rapidement je choisi les « grosses »

sachez que qu'il y a énormément de perte entre la fève cueillie et celle qui finit dans votre assiette

 

Par contre la recette est très simple, pour garder la jolie coloration verte je cuis les fèves à blanc, n'ayez pas peur c'est hyper simple

 DSC09279--Copier-.JPG

Nouez vos tablier , installez vous sur votre terrasse au soleil avec un bon chapeau et en piste pour le trie

 

Salade de fèves en vinaigrette

DSC09317--Copier-.JPG 

Selon les variétés et l'avancée dans la saison on observera des aspects différents (couleur- germe).

 

Pour les éplucher, c'est à dire enlever la petite peau qui recouvre la graine vous pouvez procéder de trois façons

  • Les cuire au sel et retirer la peau ensuite

  • Les congeler, mais pourquoi congeler des légumes frais hein, et en retirer la peau plus facilement car elles se fendent quasiment à la congélation et restent vertes à l'intérieur

DSC09295--Copier-.JPG

  • La vieille méthode de nos mémés qui prenaient un petit couteau et patiemment ôtaient la peau délicatement. C'est la méthode retenue pour ma part, c'est long mais vous pouvez méditer pendant ce temps sur la réforme des retraites. En plus je n'ai pas d'ongle alors mesdames vous irez plus vite que moi avec mon petit couteau d'office.

 DSC09290--Copier-.JPG

Sachez que sur 500 grammes vous aurez une perte d'environ 170 grammes de peau, je préfère ne pas vous dire la perte totale. Pour faire plus simple vous pouvez aller les acheter chez Picard ou autre, toutes prêtes

 DSC09296--Copier-.JPG

 

DSC09297--Copier-.JPG

Cuisson à blanc Késaco (ques aco) ? C'est simplement faire cuire les légumes dans de l'eau farineuse salée, comme pour le céleri rave par exemple. C'est simple, il suffit de mettre du sel au fond de votre marmite de mettre un bonne cuillère à soupe de farine dans un tamis et de faire couler l'eau par dessus. En principe on met dans l'eau de cuisson de la sarriette en bonne quantité , mais je n'en mets pas car je veux conserver le petit goût de mes fèves !

DSC09301--Copier-.JPG

Mettre votre eau à bouillir et jeter les fèves dans cette eau bouillante, attention cela va produire de l'écume, (c'est l'amidon des fèves qui se libère dans l'eau)comme à la mer mais sans le sable et les crabes. Il faudra donc un peu écumer. Au fait savez vous que lorsque les fèves cuissent elles sentent les chaussettes pas propres, quoique je ne fais jamis cuire de chaussettes sales, en plus je n'ai jamais vu de fèves jouer au tennis à Rolland Garros, merde cela se saurait, non ! Qui a une explication sur ce phénomène ?

DSC09304--Copier-.JPG

La cuisson varie entre 5 à 9 minutes selon vos fèves (7 minutes pour moi) attention il faut qu'elles restent entières tout en étant cuites

DSC09303--Copier-.JPG

 

Les rafraichir et rincer tout de suite dans une passoire

 

 DSC09306--Copier-.JPG

 

 Bof ensuite c'est simple comme bonjour, vous les assaisonnez avec une bonne vinaigrette bien poivrée et surtout une bonne huile d'olive

Vous pouvez mettre des olives noires (Fachouires pour moi, bientôt je vais vivre en autarcie complète, avec la télé HD et internet)

Cette salade se sert à la température ambiante ou légèrement tiède

 

Autre utilisation de ces fèves cuites :

En purée liée avec de la crème pour les amateurs de crème

En soupe ma cela fera l'objet d'une autre recette banale aussi

 

Que voulez , je fais dans le banal, vous ne risquerez pas de trouver sur ce blog un « sandwich à boire » ou de la « morue aux fraises » de Gaston Lagaffe

 

Voir les commentaires