Publié le 22 Janvier 2017

Nous étions le 30 décembre 2008

 

Rien n'a été enlevé, ni rajouté, sauf cette ligne, on était sous Sarko 1er

Un gratin de pommes de terre assez banal, mais bon

 

Tout d'abord faites un bon feu dans votre cheminée et préparez le gril pour vous régaler de bonne tranches de thon ( dans un prochain article).
Cuisinez avec un bon feu de bois dans le dos est toujours agréable , sauf les mois d'été , la Palice

 

DSC03198

 

Ah, oui mon humour douteux est en repos , point d'allusions graveleuses ou d'attaque contre le sarko, pas de gros mots non plus

Pour cette recette de Gratin aux pommes de terre il ne faut pas grand chose, mais tout de même un four qui fonctionne.
A cette occasion j'ai ressorti un vieux rasoir de mon défunt père . Non ce n'est pas une mandoline, cet instrument assez léger était en principe utilisé pour couper de tranche fines au dessus d'une entrée ou d'un plat en préparation, et c'est pour cela qu'il n'y a pas de pied et que la lame est inclinée et non droite comme sur une mandoline classique
Ne vous tourmentez pas, vous pouvez couper les tranche fines de pomme de terre avec un bon couteau et une planche.

Il vous faudra : savoir faire une béchamel, c'est tout

En place tablier autour du cou et souliers à clous

 

DSC03180

 

En plus il faut pour la béchamel
- 60 grammes de beurre
- 60 grammes de farine
- de l'emmenthal râpé
- de la muscade
- sel poivre
- 3/4 de litre de lait
Bon ça vous savez faire, pour le reste suivez les photos :

Coupez les pommes de terre sur une bassine d'eau cela fera partir l'amidon (oui c'est la bassine où je me fais ma barbouillette matinale , on est pauvre dans nos collines)

 

DSC03181

 

Coupez les oignons de même, si vous avez du petit salé au congélateur, vous arriverez à faire des tranches très fines avec un rasoir bien affuté, cela vous ouvre les portes à plein d'idées pour des entrées, pensez au tranches ou tagliatelle de courgettes etc ... Allez ...faites vous offrir une belle mandoline pour Noël (le mien ne passera encore pas cette année, si , il vient de me faire cadeau en avance , un emmerdement cardiaque, merci  PPN*)
Faite un peu revenir le tout sans matière grasse le petit salé suffit

 

DSC03183

 

Arrangez bien les pomme de terre régulièrement, NAN c'est pour vous embêter

 

DSC03185

 

Versez un peu de béchamel , patati patata
Parsemez de temps en temps d'un peu d'emmenthal , d'oignons et de petit salé

 

DSC03186

 

Terminez par un couche de fromage et enfournez à mi-hauteur à 200° pour 55 minutes

 

DSC03188

 

Si le gratin brunit trop vite mettre un papier alu, ou descendre la grille

Voila l'infâme miam que je ne pourrais pas manger, merci monsieur triglycérides, merci monsieur diabète

 

DSC03203

 

A cette époque j'avais un petit renard famélique qui venait demander sa pitance, le pauvre , il était si maigre

 

Afficher l'image d'origine

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Plat principal

Publié le 20 Janvier 2017

Comme je m'embêtais dans mon coin,je me suis dit "bling* ! pourquoi pas des petits pains fourrés" aux attrape-touristes.
Maintenant que je maîtrise comme une bête le travail de la pâte à pain , je me suis lancé dans cette exercice "the fingers in the nose"

Exit bagouzes de proxo, Rayban de qui vous savez et Rollex idem, mais j'ai tout de même garder sur mon petit torse velu la chaîne en or qui brille.

 

Petits pains fourrés aux olives noires , à la Tapenade et aux filets d'anchois

 

 

Ces petits pains sont idéal pour les "coques  tails" à bord de votre zodiac double pont avec le fond qui fuit naturellement. N'oubliez pas l'huile solaire , elle peut servir à faire des grillades.

 

Réalisation :  la levée ne posera pas de problème à l'intérieur, dehors .............heu

Les pâtons des petits pains font 50 grammes de pâte crue, mais je vous conseille 25 grammes, les photos ci dessous vous diront pourquoi

Pour la pâte comme d'hab

- 500 grammes de farine T55
- 25 cl d'eau tiède (à ajuster)
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à café de sel fin
- 2 cuillères à soupe de lait en poudre
- 1 cuillère à soupe de fleurs de marjolaine (origan)
- 2 sachets de levure sèche instantanée ou mieux 1/2 cube de levure fraiche de boulanger

DSC07505

Balancez tout dans le bol du pétrisseur et faire tourner 12 minutes à mi-puissance (ajuster la quantité d'eau si nécessaire). Pour un pétrissage à la main comptez 15 minutes en plus  c'est un bon exercice musculaire gratuit avec sueur de galérien en plus

Farinez vous les mains , décrochez le pâton et le déposer sur une surface farinée Abaissez la pâte plusieurs fois, et la ramener en boule chaque fois, x4 ou 5 fois ou plus , pensez fortement que vous êtes kiné dans un camp de poulette de Juillet

Séparez des pâtons de 50 ( 25 gr) grammes et bien les roulez.

Mettre un torchon dessus les pâtons  et préparez les garnitures

- des olives noires blanchis pour enlever l'amertume
- des filets d'anchois à l'huile
- de la tapenade noire douce

Prenez vos boules et faire de petites abaisses au rouleaux , une par une , j'adore la couleur délavée de la nappe , beurk

dsc07617.jpg

Garnissez au fur et à mesure et déposez sur une plaque de tôle noire

Rangez vos petit pains comme vous pouvez

dsc07619.jpg

Recouvrez avec un torchon, puis mettre à pousser hors courant d'air 40/45 minutes

dsc07622.jpg

Ben oui ils étaient trop près

Enfournez pour 10/12 minutes à 275° , la pâte étant assez "huileuse", la dorure se fait d'elle même à la cuisson

 

Voila le résultat, bof, ils ressemblent aux anciens pains au chocolat briochés d' AVANT. Au fait cela existe t'il encore ?

Mais comme disent nos amis Québécois ' "ça goûte salés tout de même"

 

*bling : abréviation de bling bling

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina