Publié le 28 Juin 2016

Source le net

 

Message impérial à Monsieur le Préfet du Var : ‘’J’apprends que divers incendies ont éclaté dans les forêts du département dont je vous ai confié l’administration. Je vous ordonne de faire fusiller sur les lieux de leur forfait les individus convaincus de les avoir allumés. Au surplus, si ils se renouvelaient, je veillerai à vous donner un remplaçant.’’ 
Napoléon

 lettre-napoleon-var.jpg

 

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #divers

Publié le 28 Juin 2016

Pourquoi JUPITER ?

 

Pourquoi le pseudo Jupiter, certains le savent déjà , mais l'explication en images sera plus facile
 

Lorsqu'on doit choisir un pseudo autant le rendre facilement mémorisable, comme j'ai été sapeur pompier volontaire c'était un moyen mémotechnique très facile de me rappeler  le pseudo et les mots de passe .
La terminologie est abondante et les matricules nombreux
Donc voila un Jupiter (non pas le dieu)

plus exactement un CCF 6000 de marque Deutz Magirus type Jupiter, un engin typiquement feu de forêt de 19 tonnes , pour 6 tonnes d'eau transportée, vous comprenez que le reste n'est que du métal, pas de plastique, volant en bois, interrupteur en bakélite, pare choc et treuil à toutes épreuves. Un moteur tout droit sorti de l'enfer, hurlant et terriblement vorace, fumant beaucoup aussi. Et bien sûr vous vous en doutez point d'électronique.
Tel que vous le voyez là, il est désarmé sans sa lance canon , ni tuyaux et autres accessoires.
J'ai conduit ce type de bête pendant de nombreuses années sur les routes du Var et autres départements.

Ici le Jupiter de COTIGNAC inscrit sur le flanc, et si vous avez de bon yeux vous pouvez peut être me voir c'était en 1990

Là c'est l'avant du Magirus Jupiter avec son treuil et sa turbine à air pour refroidir ses huits cylindres, vous pouvez voir la lance canon 65/20 entre les deux gyrophares,  lorsque vous êtes en voiture pensez que le treuil avant est à la hauteur de votre tête, et n'allez pas tester le pare chocs si vous êtes en moto, vous riquez juste de faire comme un moustique aplati sur un pare-brise.

Quasiment tous ces engins sont partis à la ferraille, c'étaient de bons engins je les regrette. Si un gentil mécène des blogs veut m'en offrir un je ne dit pas non , et oui la nostalgie.

Ces images et d'autres sont aimablement prêtées par mon ami et voisin  ChristianD du blog 
Neble
Il a un grand regret c'est de m'avoir autorisé à publier ses photos sans faire de troc avant, vous vous rendez compte il voudrait maintenant  100 fournées de Croquants.
 

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #pompiers