Publié le 3 Mars 2017

Une  version  différente dans sa garniture qui n'emploie que des fruits  secs naturels ramassés chez moi et alentours (rapines sauvages). Le sucre brut y est diminué car les figues sèches sont très sucrée.

 

Voici un échantillon ,tous sont fourrés évidemment

DSC02135-copie-1.JPG

LA RECETTE SES INGREDIENTS

Cuisson 10/12 minutes à 170°/175 à mi four

DSC02140.JPG

Ingrédients

100 gr de beurre ramolli 

100 gr de sucre cristal, ça suffit, dont deux sachets de sucre vanillé et pas de la vanilline

20 gramme de sucre roux naturel

40 grammes de poudre de mes amandes (c'est pas obligatoire mais c'est pour le moelleux)

1 œuf vous pouvez rajouter un jaune à la rigueur (pour le moelleux)

230gr de farine  T55 ou T45, bref de la farine banale

1 cuillère à café  bombée de levure ultra chimique

1 pincée de sel très fin

La garniture :

Fruits sec ; figues sèches coupées en petits morceaux, cerneaux de noix et noix hachées, raisin secs, et pignons de l'année quand cela sera la saison

NON, il n'y a pas de liquider

 

Préchauffer le four 170°.

Réalisation de ces CHOSES

        coupez votre beurre en petits morceaux et laissez le ramollir à T° ambiante

DSC02122.JPG

Pendant ce temps

-cassez les noix (les miennes proviennent de chez ma belle soeur qui habite un bord de rivière "voui on a une rivière et on se lave" et qui a quelques noyers. Petite aparté : je ne sais pas si c'est le sol ou le climat mais ces noix on une coque extra dures, d'ailleurs les écureuils ont déposé une plainte au tribunal des rongeurs internationaux.

DSC02127.JPG

Bonnes noixet non traitées ou lavées

Continuons

- dans un fond de sirop clair faire gonfler vos vrais raisins secs ICI - Taillez Vos figues sèches en morceaux; garder quelques cerneaux de noix et hachez le reste de vos noix

DSC02129.JPG

- à l’aide d’une fourchette écrasez le beurre et les sucres

- touillez bien ensuite avec une spatule en bois

- ajoutez l’œuf entier

- tamisez en touillant en même temps la farine la levure et le sel

DSC02130.JPG

- Ensuite  rajoutez et mélangez  les morceaux de fruits secs et raisins épongés et gardez quelques cerneaux de noix et figues pour la déco contestable de votre serviteur

- Vérifiez  le four 170°/175 centigrade ?

- Faire des petits tas de la valeur d’une cuillère à soupe rase, et mettre la déco en place et placez la plaque au froid 45 minutes (pas d'amélioration notable)

DSC02131.JPG

Détail de la pieuvre figueste qui dévorent les cookies dans le four

DSC02132.JPG

- Enfournez à mi hauteur pour 10/12 minutes selon votre four, le mien est statique , mes cookies vous sembleront blanc mais j'aime bien qu'ils restent moelleux un petit peu       - Défournez et laisser reposer un jour, cela vous apprendra la patience et la résistance et  la tentation, ou lalors fermez la porte de la pièce et avalez la clef

 

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #biscuits

Publié le 2 Mars 2017

Omelette "délice des pauvres"

C'est la saison

Cette fois c'est dans la rustique mais délicieuse recette de l'omelette aux asperges sauvages  que je me suis servi de Durandal*, nenni point de dragon à pourfendre, mais simplement une misérable poignée d'asperges sauvages très tendres

* le terrible couteau céramique dont je dois toujours  faire un Article l'opposant aux couteaux classiques (franchement je couteau céramique c'est de la merde,à ne pas acheter )

DSC08298.JPG

Omelette d'asperges sauvages ou Asparagus acutifolius

 

modif-ad.jpg

N'en cherchez pas sur les marchés, c'est assez rare à la vente, il  faut jouer le "cueilleur" pour s'en procurer.

DSC08176--Resolution-de-l-ecran-.JPG

Cette petite asperge est très commune sur le pourtour méditerranéen, elle aime bien se cacher et se récolte avec parcimonie , quoique cette année l'hiver et le printemps juste mouillé à point a favoriser la pousse des rejetons en nombre.

Je ne vais pas m'attarder sur la tenue spéciale et les ustensiles indispensables (Hummer, remorque, tronçonneuses , et surtout , crème anti.mouissoles *)pour cette recherche aléatoire, toutefois pour les citadins je préconise un smartphone GPS dernier modèle, celui marqué d'une Pomme Mordue avec plein d'applications , dont celle Asparagus acutifolius  mais , encore faut il avoir un réseau à portée  . Le GPS  peut  aussi servir à ne pas se perdre, fonction première ne l'oublions pas.

 

Donc après avoir passé une bonne demie journée dans la colline qui pique, vous revenez victorieux avec une misérable poignée de pointe d'asperges. Pour vous consoler sachez que leur délicatesse est incomparable.

 

Premier conseil important, il faut rincer votre cueillette car tout ce qui est ramassé dans nos collines peut être souiller simplement par le passage ou piétinement des animaux sauvages , en particulier , renards et sangliers. Alors, si vous ne voulez pas pas attraper de très méchantes maladies (c'est très sérieux), laver bien votre cueillettes. Je n'irais pas jusqu'à vous dire de mettre 2 gouttes d'eau de javel par litres d'eau claire, mais ........

 

Ensuite dégainez Durandal et coupez vos pointes en petits morceaux, j'ai commencé par tailler à l'inverse jusque pour vous faire jaser. N'utilisez que la partie très tendre des pointes

DSC08204.JPG

Prendre une poêle type moyen âge frotté d'une gousse d'ail et faire sauter  quelques secondes vos asperges dans un cuillère à café d'huile d'olive. Important en aucun cas vos asperges doivent prendre couleurs.

DSC08207.JPG

Ensuite c'est le blabla de l'omelette

Pour la quantité d'asperges présentées ci dessus, 2 oeufs suffisent, c'est une omelette pour solitaire

 

* mouissole : petit moucheron piqueur qui sévit le matin et le soir surtout dans des zones  humides, il provoque des petites piqûres  douloureuses, surtout entre les cuisses, mesdames mettez un pantalon

Voir les commentaires