Publié le 11 Août 2015

 
Si le soleil avait des poils qu'en feriez vous ?


Que faire avec de bons légumes que l'on vous donne à profusion ?
Courgettes , tomates , poivrons, oignons, et aubergines, etc...
 
Image
 
 De la ratatouille
 

Cette recette fait passer ces légumes en grande quantité.

Image
Dire que je n'aime pas trop ce plat est un euphémisme, j'ai déjà les poils qui se hérissent, berk, je préfère la brouillade de truffe, et vous? Mais bon, pour ne pas laisser perdre les légumes du soleil ,je me suis forcé, oui forcé à faire cette ratatouille.
 
 
Coté matériel , il vous faudra : un couteau d'office, un couteau éminceur, un zyliss*(pas obligatoire)  et une spatule,  une bonne marmite et une source de chaleur

Coté ingrédients : c'est très simple, pour environ 8 personnes (je congèle en barquete le surplus)
- 8 courgettes moyennes
- 10 tomates
- 4 beaux oignons blancs
- 6 aubergines moyennes
- 2 poivrons rouges
- 1 poivrons jaune (facultatif)
- 2 poivrons verts
- 8 gousses d'aïl frais (et oui c'est l'époque du bon aïl)
- du poivre en grain et en poudre
- 1 bouquet garni (molo si vous utilisez de vraies herbes de provences, au risque d'avoir une tisane de thym)
- 1 soupçon de muscade
- 1 poil de fleurs de marjolaine  (origan)
- 2 feuilles de laurier en plus du bouquet garni
- sel
- et bien sur, huile d'olive

 
Utilisez si possible des légumes non réfrigérés, le goût en est vraiment meilleur
Prendre votre marmite et mettez un fond d'huile
- jetez les oignons émincés et les gousses d'aïl aplaties, les feurs de marjolaine , et le bouquet garni
 
Image
Ben, vi je met quelques lordons , faut pas le dire
 
- Nettoyez les poivrons  (pécou et graines , les coupez en morceaux comme le pouce et balancez-les dans la marmite infernale, touillez doucement  "avecque" une belle cuiller en bois

- Pelez un coup sur deux les aubergines puis les couper  en morceaux de 2 cm environ , et hop dans la marmite , si cela accroche un peu mettre une lichée de vin blanc; touillez molo

- Idem pour les tomates pelées au Zyliss, ou classiquenemt, épépinez et coupez en petits morceaux bien charnus, plouch dans la marmite , touillez delicatement.
- Coupez vos courgettes en deux dans le  sens de la longueur, puis coupez la en demi rondelle d'1 cm d'épaisseur, hop dans la marmite

- Salez, poivrez (poivre fin), la pointe de muscade puis ajoutez deux feuilles de laurier, mettre une dizaine de poivre en grains

- Baissez le feu  surveillez que cela n'accroche pas, tournez doucement ou alors vous allez avoir de la purée, faire évaporer le maximum de liquide, donc pas de couvercle, hihi tout va gicler sur les murs de votre cuisine.

- Goutaillez un poil pour voir si ce n'est pas trop acide, ajoutez si besoin , un peu de sucre , mais très peu. 2 à 3 morceau maximum

Personnellement à mi cuisson , je retire du liquide avec une louche, puis je met la préparation dans un beau plat en inox et je passe au four à 200° environ 40 minutes
Image

Image
Oui j'ai mal épépiné les tomates
voili, ensuite , cela se mange , chaud, tiède , froid , en omelette, brouillade , même en appareil à flanc, ou tarte .
 
Image
La vraie ratatouille se fait en cuisant les légumes à part, avec des poivrons pelés et en cuisson courte , mais cela est une autre histoire, et pi j'aime pas la ratatouille

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié le 10 Août 2015

Pizza à pâte épaisse, comme celles que nos boulangeries locales ont l'habitude de faire, je pense que ce n'est pas un plat Provençal
 

 

En premier lieu commencez à confectionner la sauce de base, de cette façon elle aura le temps de réduire et d'être meilleure.
-pelez 4 belles tomates
-émincez 2 oignons
-préparez une boite de 500ml de purée de tomates
Faites blondir légèrement les oignons dans un fond d'huile d'olive
Ajoutez les tomates pelées et  épépinées faites un peu cuire, puis mettre la purée de tomates, 2 feuilles de laurier, un peu de thym, un peu de marjolaine, sel et poivre.
Laissez cuire à découvert.

Confectionnez la pâte (genre pâte à pain à une seule levée)
attention aux courants d'air pour la confection de la pâte , et à la température ambiante qui ne doit pas être inférieure à 21°(27° dans mon cas + le four qui vas pas arranger la chose)
- un demi cube de levure fraîche
- un peu plus de 600 grammes de farine de ménage (genre T55)
- 11 grammes de sel.
- 15 cl d'huile d'olive
- eau non chlorée
- deux belles extrémités fleuries de marjolaine

Faire un polish, la pâte lèvera mieux :
c'est à dire , délayez la levure dans 25 cl d'eau et ajoutez une bonne cuillère de farine et un pincez de sucre, bien mélanger, filmez, et réservez quelques instant  dans un endroit tiède. Lorsque le mélange commence à mousser vous pouvez commencer.
Dans un gros saladier (je l'ai fait avec une machine à crochets, à la main c'est un peu plus long mais le résultat est identique) mettre le polish , rincez pour récupérer toute la levure.
mettre la farine mélangée au sel petit à petit ainsi que l'huile d'olive et un peu  que la marjolaine. Bien travailler le mélange et ajoutez petit à petit la farine jusquà l'optention d'une pâte élastique non collante, n'hésitez pas à vous fariner les mains.

Tournez de temps la sauce afin qu'elle n'accroche pas.

Préparez un plan fariné et bien travailler la pâte par des  applatissements successifs et pliages.
Au rouleau faite un forme rectangulaire de l'épaisseur d'un stylo bic par exemple (il est vraisemblable que de la pâte va rester), ou vous préparez un seconde plaque car il y a assez de sauce pour deux pizza, ou vous en faites une boule légèrement aplatie , vous la filmez et la congelez, le reste de sauce de même.
Huilez ou farinez un plaque de four, cela dépend si c'est une plaque émaillée ou une en tôle noire

 

Etalez régulièrement la pâte dans votre plaque, faire des petites empreintes avec vos doigts, cela favorise la levée.( et puis c'est rigolo, on peut rire non ?)
Goûtez votre sauce et rectifiez si nécessaire, si trop acide rajoutez un peu de sucre  (peu).
Epandre régulièrement la sauce chaude sur votre pâte, parsemez généreusement d'emmenthal râpé à la main c'est meilleur, de belles olives noires , celle du commerce font très bien l'affaire, encore quelques  pincée de marjolaine, filmez ou couvrez et réservez dans un endroit tiède 1/2 heure environ.
J'ai mis de l'emmenthal mais je laisse la garniture à toutes vos préférences.

 

Sortez prendre l'air après la bonne suée que vous avez endurez sans broncher, allongez vous avec un gros verre de menthe glacée sous votre bon mûrier adoré, et écoutez les cigales, qui dans quelques semaines vont se taire pour de long mois.

 

Enfournez dans un four préchauffé à 210° et cuire 20 à 25 minutes, c'est tout.
Vous obtiendrez ce résultat ( ho un petit bout de pâte a essayé de sortir de la plaque) si je n'ai rien oublié dans la recette, attention la pâte n'a rien à voir avec la finesse des pâtes des pizzaiolos.

 

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Entrée chaude