Publié le 14 Janvier 2013

Les images des condition météo du jour 14/01/2013 11 heures, attention le temps change vite, mais on y est  habitué

direction sud

pains-et-farinages-8517.JPGdirection est

pains-et-farinages-8519.JPGEntrée maritime très rapide à 13h42 le même jour, comme quoi !!!

 


 

Le titre n'est pas très clair mais il faudra vous contenter de ça en attendant mieux

Donc dans la série vidons les frigos et placards, arrachons quelques plantes sauvages et résistons à la hausse des prix, voici une recette faites avec pas grand chose

- 4 ailes et 4 cuisses de poulet du congel

dsc06983.jpg

- 1 gros oignon

- 1 carotte rikiki

- 1 clous de girofle

- 4 gousses d'ail

- 5 poireaux sauvages

- 1 verre de riz de 15 cl de riz à risotto

- 1 bouquet garni

- sel, poivre blabla

Enlevez la peau au morceaux de poulet, ( coupez les cartilages et direction la poubelle)

dsc06987.jpg

 

Faire un bouillon avec les peaux, berk, un bouquet garni , sel poivre girofle

 

Faites un tour de la maison et arracher 5 mauvais poireaux sauvages et un carotte avant que la sècheresse les ratatine , une peu de cannabis , faites un joint , rentrer tranquillou comme si rien n'était
Le bouillon est refroidi, alors dégraissez le comme font les patrons voyous avec leurs salariés
Coupez vos poireaux et carotte en julienne fine et faire cuire les dans une partie du bouillon

dsc06990.jpg

 

Dans l'autre partie faire bouillir vos morceaux de volailles
Dans une poêle faites revenir l'oignon émincé dans un peu d'huile d'olive, puis faites nacrer votre riz

dsc06989.jpg

Mouillez avec 45 cl de bouillon, salez et poivrer, et cuire à couvert, tchilin tchilin*
Désossez le poulet et le reste en Images, je suis fatigué

 

dsc07003.jpg

 

Et le reste du bouillon c'est pour les chats et autres animaux qui viennent roder autour de la bicoque

 

 

 

 

* tchilin tchilin : doucement , tranquillement

 


Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Plat principal

Publié le 13 Janvier 2013

Tout cela date de.................. ans,
Je menais régulièrement des casse-dents à une équipe qui chassait le sanglier en battue



Jupi toujours en quête de troc est donc allé faire un tour chez  les"Machos Men". C'est à cette occasion que j'ai hérité d'un bocal de champignons qui m'a rendu malade.
Cette fois point de casse-dents, mais un ratage dont je vous donnerez pas la recette, celle ci est sur le net, mais le couillon qui a pondu ça je voudrai bien le rencontrer.
Donc je commence la recette et en cours de route elle devient très louche cette recette. point de sucre, pas assez de liquide, trop de farine, bref je filais droit à la cata, cagade assurée, oui cagade c'est féminin, même pluriel car on peut en faire plusieurs dans la même journée. J'ai donc rectifié le tir en court de route, bref, c'est mangeable !!!!



Cela à l'air migon comme cela , mais j'ai galéré pour en arriver à ça









Le résultat est assez pitoyable, j'ai mis un peu de cannelle, lorsqu'ils étaient encore chauds pour donner un petit peu de goût.







Donc me voici arrivé chez les "Machos Men" avec mes petits biscuits, je vous passe les détails de la conversation, genre  :

- pourquoi pas de casse-dents ? tu tires la crampe ou quoi!
- non j'attends que vous me portiez les amandes, branleurs.
Etc... la pluie, les noix , le soleil, les oeufs, les pastèques, les coings, les chiens,  et .....les rabasses *
Fin du repas, jupi avait déjà mangé ses endives et sa tranches de jambon à sa maison, et là que vois je ? De l'eau qui chauffe sur un feu de bois, anachronique, pas tant que ça.
Clac , coup de flash, vous ne voyez plus les braises, bon vous ne me croyez pas. Re-photo
ça vous va, bon continuons, :
- c'est pourquoi faire cette eau qui chauffe ?
- pour la tisane couillon,  tu vois pas que je fais la vaisselle ensuqué, de la tisane , tu rigoles , regarde la tronche qu'ils ont, de la tisane je rigole, ils sont complètement imbibés , commes les cerises à l'eau de vie qu'ils bouffent, pendant que je fais la vaisselle.
- tu leur serts de gonzesse aussi ?
je suis obligé de censurer les propos de mon ami Didier

Voyez vous mesdames, quand les mâles sont lâchés ensemble, il faut bien qu'ils se dévouent à tour de rôle pour faire la vaisselle de leur repas bien gras
Oui dans une pile* en pierre, comme avant. Les assiettes sont prélavées par les chiens, heureusement qu'il y a de l'eau de javel.
Allez Didier, je compatis, sans rancune
Il y avait au menu un canard aux olives du coquin de Dieu, puniase , je n'ai pas la recette.


*rabasses : truffes noires
* pile : évier, nous disont pile en provence, mais ce n'est pas du provençal


Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Galèjades