Publié le 22 Août 2012

Comme tous les samedi je pars avec ma petite tuture pour livrer le sang du seigneur  au monastère de mon village.

On a toujours besoin des autres, on ne peut pas passer sa vie à se détester soi-même.
Roman Kacew dit Romain Gary (1914-1980)

C'est du vin naturel , fait avec du raisin enrobé d'une couche de soleil, et écrasé par mes petits petons palmés, ben oui, vous ne saviez  pas que j'étais un peu martien.
A ce stade là, le vin n'est pas encore  "consacré" , alors il ne bénéficie pas de la protection divine, il faut faire attention pendant le transport. Le chemin  pour aller au monastère est pavé de mauvaises intentions et de gros péchés abandonnés y font des bosses . Ma tuture est tout veille, je n'ai pas un gros 4x4, les martiens vivent pauvrement et discrètement sur Terre.

Je pourrais le mettre bien calé dans le coffre , mais je préfère que pour son premier voyage il puisse voir un peu le soleil qui lui a donné  sa force et sa douceur. Ensuite il sera encore dans l'ombre de la sacristie et bu goulûment par les moines paillards

Image
Pour cela je suis obligé de l'installer sur le siège du passager et de lui mettre la ceinture de sécurité, ici vous savez les gendarmes ne rigolent pas , ils peuvent vous empéguer*  pour non port de la ceinture de chasteté .

En attendant je le bourre de bière teutonne car les moines sont pingres, avant c'était la fiesta , et même quelques soeurs novices étaient consommés sur place. Tout cela est devenu un repaire de sodomites, alors c'est livraison express avec la peur au ventre "ou plus bas"

"Ils tiennent des discours comme" : la foi doit vous pénétrer profondément mon frère .........heu!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Je préfère être impie mais avoir la pièce de deux euros intacte

* empéguer :   ce mot veut dire plusieurs choses,  littéralement cela veut dire mettre de la pègue, produit collant comme de la résine par exemple ou de la glue.
Mais ce mot est plus utiliser pour  signifier que vous êtes saoûl
Ou alors lorsqu'on se fait arrêter par les gendarmes , cela peux dire prendre une amende, ou se paire attraper par quelque chose qui ne vous lâche pas , englué, empéguer

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Galèjades

Publié le 21 Août 2012

 

Recettes de bord de mer. ici on est en pleine terre ou la sécheresse nous terre au fond des maisons en attendant le frais du soir. Bref on vit le soir et la nuit, d'ailleurs je m'apprête à passe la nuit sur le sommet d'un mur à miauler d'un voix de mâle, ba on verra bien qui viendra, peut être un seau d'au rafraîchissant

 

Passons aux calamars ou si vous avez pas les seiches font très bien l'affaire


Ici nous prononçons calamars, mais c'est la même "bête" que le calmar ou encornet, et ne croyez pas que la seiche est un encornet qui a avalée une planche de surf de schtroumph.


Les ingrédients doivent être de première fraîcheur;
Défense de vomir sur le bateau
Le calamars se pêche avec un turlutte  (si, si c'est vrai), pour les mauvaises langues beaucoup de mes lecteurs et lectrices sachent que la turlutte n'est pas ce que vous vroyez, le dessin ci -dessous vous couperas l'envie de vous en servir de G........

Cerains chirurgiens l'ultilisent pour enlever les hémoroïdes, Aïe.....................

Non ce n'est pas un ver solitaire, d'abord il est rouge et il est accompagné pars ses enfants qui lui en font voir de toute les couleurs

Donc je disais :
1 dizaine de calamars entiers moyens
1 bonne douzaine de moules
1 douzaine de supions*
1 verre de vin blanc sec
Ail, persil, mie de pain deux oeufs entiers, un peu de vrai safran, sel poivre.

Nettoyez les calamars sans détacher la tête et les tentacules, n'oubliez pas d'enlever les becs. (non ils ne picorent pas des graines)
Faites frires les supions à l'huile d'olive (bien les sécher avant autrement , éclaboussures assurées)
Faites ouvrir les moules , les décortiquer et filtrer l'eau qu'elles ont rendue
Préparez la farce:
Hacher l'ail, le persil plat, les moules, les supions
Battre les deux oeufs et incorporer les ingrédients ci dessus, mettre la mie de pain et mouiller avec un peu d'eau des moules, salez, poivrez. et mettre une légère pincée de safran.
Malaxez le tout et farcir les calamars dont la tête et les tentacules ont été préalablement retournés à l'intérieur de la poche.
Et si on vous faisait ça , Hein!
Fermez avec un bon cure dent en bois comme ci dessous.


Mettre dans un plat à four et verser dessus le verre de vin blanc, le reste de l'eau des moules, et le jus de cuisson des supions. Saupoudrez d'un peu de safran.
Enfournez à four moyen 190° pendant 50 minutes environ.


FOUR : instrument de torture de l'été, le remède est d'aller attendre la fin de la cuisson dans la piscine
Dans une variante vous pouvez mettre au dessous des calamars avant d'enfourner, quelques rondelles de 3 pommes de terre qui vont cuire de cette façons dans le jus de cuisson, mais laissez au four 10 minutes de plus environ et vous aurez ainsi un plat complet
Attention pour conserver un bon goût de calamar ne mettez pas d'herbes de provence, surveillez la cuisson selon votre four, trop cuit les calamars deviennent durs. pas assez c'est du caoutchouc? Vous avez remarquez ils réduisent à la cuisson, ou alors il y en un qui c'est barré, je faire l'appel pour voir.




*supions : tout petit calamars céphalopode que l'on ne vide pas pour faire frire, horreur le supion est un nécrophage, comme beaucoup de délicieuses "choses" de la mer d'ailleurs.

Voir les commentaires