Publié le 18 Janvier 2012

Potage aux Arapèdes (potage de misère du bord de mer)
 


2012 sera l'année des pauvres pauvres , courez donc à la chasse aux arapèdes et faites ce potages de "pauvre".

D'habitude je les fais aux vinaigre, froides, en entrée (c'est meilleur), pour cette fois c'est un copain qui m'a demander de faire ce plat que plus personne ne mange il me semble? C'est en potage qui a un goût spécial et qui ne plaira sans doute pas à certains d'entre vous.

Ramassez les arapèdes dans les zones aux eaux claires et non polluées, je sais ce n'est pas très facile, mais en méditerranée, il n'y a pas de marée et il faut se mouiller les pieds en plus. Ramassez les petites vous verrez pourquoi. Mieux, faites les rammasser par votre copain en le flattant un peu, qu'il est le meilleur et qu'il n'a pas froid au yeux ??? et aux pieds

 

Donc pour environ 1 kg de ces petits coquillages très attachants,' un peu comme les hommes politiques qui ne veulent jamais foutre le camp) il vous faudra :

Quelques pommes de terre, fichtre elles sont chères et vraiment pas terrible
Un bel oignon
Un autre oignons parce que je n'ai pas de poireaux
Un bon bouquet garni, il y en a plein la colline et il faudra juste la ficelle
De l'huile d'olive anglaise*
Du poivre

Un peu de vin blanc sec
Un bouchon en liège

Pour le sel on verra

Laver les arapèdes à grande eau, les plongez dans de l'eau bouillante légèrement vinaigrée
Récupérez la chair et les sécher sommairement. 

Mettre dans le congélateur pendant 3 semaines minimum !!!! Ben oui c'est un coquillage coriace, ou alors les battre dans un solide torchon avec un bon bâton rond comme il faisait avant, pendant quelques minutes.

Dans une bonne casserole, je me demande un peu si vous cuisinez avec de mauvaises casseroles, mettre un peu d'huile d'olive et faire sauter les oignons émincés, légèrement les blondir, puis ajouter les arapèdes préalablement décongelées, si celles-ci se collent sur les parois de la casserole c'est qu'elles ne sont pas mortes.

Faire un peu revenir, non cela ne veux pas dire ramener à la vie, le tout, et arrosez avec un gros quart de vin blanc. le reste vous pouvez le boire en cachette.

Coupez les pommes de terre en très petits cubes, cela dépend de la grosseur de votre gosier et ne regarde que vous, il existe des mesure-gosier dans tous les bons commerces.

Jetez les pommes de terre non passées à l'eau, pour garder l'amidon qui fera un peu liant, dans la même casserole, bé oui pas à coté.

Ajoutez un joli bouquet garni, avec la ficelle neuve.

Poivrez., couvrir d'eau et mettre le bouchon en liège, lorsque le bouchon sera cuit les arapèdes le seront aussi (théorie du poulpe, non vérifiable).

Rectifiez   à souhait en sel ou autre chose qui vous plaît. 

Potages, si on peut dire, à manger entre amis qui connaissent, c'est très iodé.



N'oubliez pas le pain,
il calera un peu










* arapèdes : appelé berniques ou patelle, quelqu'un qui veut pas lâcher, genre homme politique qui s'accroche à son poste
* huile d'olive anglaise : mes voisins anglais cueillent leurs olives et montes leur huile en Angleterre' après quelques cadeaux à leurs amis anglais, ils redescendent le reste d'huile et me le donne car ils ne sont pas très amateur, bizarre, mais c'est comme cela toute les années

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Remontons le temps

Publié le 17 Janvier 2012

Voici une recette dans l'air du temps

J'utilise ici que des produits natures , de mon village, c'est à dire trois fois rien.



Du fromage de chèvre bien parfumé avec un soupçon de romarin
Quelques gouttes de miel de lavande
Des figues sèches blanches dites Marseillaises
Un peu de roquette
Quelques gouttes d'huile d'olive de qualité

Et merdum pour la fin , une assiette chinoise et un APN japonais


- Levez le pécou  (pédoncule) de vos figues sèches
- Coupez les en deux parties transversalement avec un couteau bien affuté et tiède
- Mettez un peu de lait de bique de  Monsieur Seguin entre les deux parties + trois gouttes de miel
- Passez au grill 2 à trois minutes selon votre four

Dressez sur une assiette avec quelques feuilles de roquette un peu piquante et quelques goutte d'huile + une minuscule pincée de sel

figues_roquette

C'est tout c'est simple et tout couillon, mais avec ça j'arrive tout juste à me caler une petit trou de dent, rhaaaa !!  j'ai un appétit d'ogre en ce moment. Il me faut une bonne daubasse de sanglier avec une polenta pour me caler le bédélet, et paf le diabète.

Voir les commentaires