Articles avec #entree froide tag

Publié le 5 Juillet 2013


L'homme voudrait posséder toutes les femmes du monde, la femme uniquement l'homme qu'elle aime et à qui elle reste fidèle.
Elfriede Jelinek (1946- )



Ne te caches pas Gwen je t'ai reconnu à ......tes rangers, en plus c'est dégoûtant , j'ai entendu dire que le baisé était simplement une soudure entre deux oesophages, berk.
En réalité Gwen pose un collier cervical sur un autre pompier sauvagement martyrisés pendant l'exercice 

 


Mon dieu que les douches sont compliquées, quatre "robinets " rouges et un bleu, bizarre!
J'ai peur d'essayer le jaune, c'est peut être la chasse des WC.
Je vais changer d'endroit, c'est plus sûr.

Incroyable , un minable miroir et rien que des "robinets d'eau froide

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Entrée froide

Publié le 20 Juin 2013



Voici un truc facile à faire et que vous pouvez présenter en alternative à la sempiternelle Anchoïade, ou à la Tapenade m'a tu vu, lors d'un apéritif.


Cette image et cette phrase n'ont rien à voir avec cette article , mais j'aime bien le thym , mais la floraison est bien bien finie actuellement

DSC07073

Au départ cette petite "sauce" ou "crême huileuse" était un petit en cas pour les travailleurs des champs, surtout pour les vignerons dans le Var, et aussi les piocheurs d'oliviers à la tâche. "mè lou magaou*"
Cela se mangeait vers le coup de 4 heures "au soleil" car il fonctionnaient au soleil ces travailleurs, point d'heure Européenne à la con, ni de montre
La montre gousset était pour le dimanche et pour les riches

Bon assez de blabla


LOU SAUSSOUN VAROIS

 

Il vous faut pas grand chose

- 1 poignée d'amandes émondez par vos soins - 150 à 200 grammes environs
- 1 branche de fenouil frais , la vous rigolez moins, profitez c'est la pleine époque (avril-mai)

DSC07066

- Quelques filets d'anchois à l'huile à votre convenance , cela varie entre 50 à 100 grammes, évidemment si vous faites ça pour un lunch à St Trop avecque les People il vous en faudra un chalutier.
- Quelques feuilles de menthe fraiche , préférez les bourgeons (avec cette indication vous avez l'époque quand cela se réalisait )
- 2 à plusieurs gousses d'aïl
- 20 cl et plus d'huile d'olive , et pas de la rance "couquin dé bouan diou"*
- 1 mortier et un pilon

Le paysan ne partait jamais sans son mortier de 15 kg en marbre pendu autour du coup, ou alors un petit mortier portatif à pile made in China dans la poche.
Pour moi je vais me contenter de mon mortier made in la Cachina.

En avant

Coupez la partie base et tendre du fenouil qui est en pleine pousse actuellement  (pas de panique il va y avoir des photos), ciselez la partie blanche en  tout petit.

DSC07083

DSC07086

Pilez les gousses d'ail et les feuilles de menthe (en réalité il vaut mieux les ciselez le goût reste intact)

DSC07084
Pilez les amandes préalablement  hachées

Pilez les filets d'anchois

Versez petit à petit l'huile d'olive pour faire une pâte huileuse

DSC07091

Rectifiez en sel (attention anchois salés déjà) et certains mettent du poivre moulu

Faire griller de belles tranches de pain  , attention c'est hyper cher le pain.

DSC07094

Tartinez sur la tranche encore chaude et mettre quelques morceaux d'aneth frais  haché, crouich

DSC07096

Mangez comme un goinfre avec la quille de rouge et reprenez le Magaou*

*Magaou  : pioche à deux ou trois dents  (on appelle cela des banes en provençal) d'ou "lou magaou à tres banes" la pioche à trois dents
*Couquin dé bouan Diou  : coquin de bon Dieu

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Entrée froide