Articles avec #galejades tag

Publié le 21 Mai 2016

 


 
Encore un truc que vous n'allez pas croire.
 

Vous savez que dans le midi on exgère pas, alors  l'histoire de ces salades c'est presque vraie. Vu le prix toujours croissant des légumes et des salades en été, mon ami a décidé de planter des salades rustiques sous serre (vi, il y a les arceaux , mais pas encore le plastique; l'an qué vèn besaï,( l'an prochain peut être).
Rustique elle le sont,  pour résister au stress de ce temps à la con , elles se sont  sentis Obligées  de Grandir Météorologiquement, en bref elles ont fait des racines du  Coquin dè bouan Diou - coquin de bon Dieu. Pour couper  trois salades il a fallut presque un plein de tronçonneuse, et oui je vous dis, la "sardine" du port de Marseille c'est rien à coté.

Image
 

Ensuite comme il faisait vraiment frisquet, pas plus de 29° au soleil  , on a bu un bon café à l'ancienne, genre nexpresso de chez cromagnon.
 
Mettre l'eau, la grille puis le café. Comme on est pauvre en Provence on fait torréfier les glands à la place du vrai café, et la gazinière , il a longtemps que nous n'avons plus de gaz, c'était juste pour la photo, pauvre de nous.
Image

Puis l'autre Grille
Image

 
Non elle n'est pas à l'envers
Image

Attendre que l'eau chauffe, puis retourner d'un coup sec
Image
Allez, certaines vont vite reconnaître la cafetière de ses parents ou ses grands parents

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #galéjades

Publié le 19 Mai 2016

Les robots aiment

 Ce n’est pas parce que je vis dans un trou perdu que les robots me sont étrangers. Je ne parle pas des robots ménagers, qui envahissent nos cuisines, et même nos chambres. Mais non je ne parle pas des sex toys, mais des ramasses poussière  rase-mottes. Je suis arrivé, croyez moi ou pas à modifier le programme de celui de la chambre afin qu’il me lace les souliers le matin. Je veux parler  des robots tout cours, d’apparence humaine évidemment. Mais si, vous connaissez, ils sont à la mode et vous en voyez de partout dans les livres et films de science fiction

Robbie The Robbot 1956

Le derniers très aboutit que j’ai vu était en fonction à la fête de la bière à Munich, il, elle avait les fesses en silicone pour ne pas mécontenter les clients et cela a permis de relever un multitude d’empreintes digitales qui sont aller grossir le fichiers des pince-fesses. Bon, comme d’habitude je m’égare. Donc comme cette introduction vous l’a fait comprendre je suis un fan de robot, cela vient de ma petit enfance…….heu…il parait.

L’autre jour j’ai vu un film assez navet I.Robot, adaptation loupé d’un livre d’Isaac Asimov, et dans ce fils j’ai vu un robot humanoïde émincer un légume à la vitesse grand V.

 Putain merde (vouai on parle mal en Provence), c’est un comme ça qu’il me faut et même mieux. Coté finance c’est autre chose, because ça vaut cher ces bestiaux, et je vous dit pas combien de kg de pois chiche il a fallut que je vende pour avoir les sous. Vous savez je suis très terre à terre et le crédit connaît pas, c’est pas avec moi que les banques feront faillite tous les 6 mois sous les yeux bienveillants qui les recapitalisent dans un grand geste de bonté… avec nos sous…Bon, passons

Je me mis donc en quête d’un robot perfectionné, et là ce n’est pas du coton. Après maintes recherches sur le Woueb je me suis rendu à l’évidence qu’il fallait chercher du coté du soleil levant.

J’y ai trouvé mon bonheur et le marchand aussi car ma première surprise fut lorsque j’ai réceptionné l’envoie dans une caisse. Première surprise,  Putan dé pas Diou, il était à monter en kit et avec la notice en japonais, mais grâce à google je suis arrivé « à peu prêt à traduire »

Les consommateurs Ikea n’ont qu’à se faire une idée si leurs notices étaient en suédois, hein !

Deuxième surprise, bien que de marque japonaise les composant étaient chinois, rage, rage Imaginez un peu une Méhari avec un moteur chinois…….

Trois……et Jésus tomba pour la troisième fois, tous les fils de câblage étaient noirs, oh bande de couillons je veux des fils de couleurs et pas des nouilles à l’encre de seiche !!!!!!!

Et ce n’est pas tout, avec la mondialisation j’ai trouvé des pièces d’autres pays asiatiques, mais ça on en reparlera

J’exagère le robot étaient en morceaux mais pré câblé avec des fiches et quelques boulons pour la finition

Un truc tout de même me chiffonnait, pourquoi cet « animal avait un anus à clapet ? Heureusement que ma formation de proctologue galactique m’a servi. Ce clapet masque une prise biscornue pour la recharge de « Robi le Robot »

Je me demande un peu, pourquoi ne pas l’avoir mise sur le thorax ou même dans la bouche, c’est plus logique non !

Scrichhhht Scrichhhht Scrichhhht : première charge de la batterie

Put the fiche in the tapette, puis put autre bout dans le mur, durée charging 12 houros, ouf au moins c’était clair

Puis allez loin pour protéger vous ?????

- oh, ça pète ces choses, sont pas cons non ?

Vous connaissez tous ces consignes à la con qui se trouvent obligatoirement sur toutes les notices, genre

- ne pas utiliser le grille pain sous l’eau

Donc j’ai passé outre et je me suis dit je vais le peindre, car avec sa couleur d’origine genre GI JO  (ben ouai, il faisait un prix) j’avais peur de le perdre dans le potager. Il y avait en option le bouton arrêt d’urgence aussi, j’aurais mieux fait de la prendre

Je me suis donc appliqué à le recouvrir d’un bel orange fluo, comme ça je me suis dit je pourrais le mener à la chasse.

Pendant sont Body Painting Robi émettait des petit glous glous de satisfaction

Satisfait, il pouvait l’être ce cochon, la lumière de ma maison baissait et la lecture du compteur EDF (des hommes au services des hom……robots) tournait comme un fou.

Pendant que Robi glougloutais, je me suis mis à lire la notice de « fonctionnement », là je vous passe les détails croustillant et ceux incompréhensibles, genre : Appuyez sur démarrer pour arrêter le robot !!!!!! Bill Gates était passé par là !

Le plus difficile fut de choisir la langue car celle d’origine était le japonais

centurion22.jpg

- oh, vous connaissez comment ça s’écrit « choisir la langue en japonais », et encore heureusement que les chiffres étaient arabes post révolutionnaire

Quelques  heures plus tard il était presque configuré, mais un autre message était apparu « le choix de la langue conditionne les recettes proposées »

- Ah, et alors je m’en tape, puisque je veux lui faire réaliser des plats à Moâ ! non mais. Et comme c’est à commande vocale il « doit » m’obéir

12 heures après et 8000 cafés plus tard, Robi semblait prêt, mais moi j’était vanné et sur le lit je m’écroulassa comme une bouse de vache tombant d’un airbus.

Ce que je ne savais pas c’est que le robot avait des tâches préprogrammées

Je fus réveillé par un affreux bruit d’aspirateur, ce con était en train d’engloutir mon puzzle de Modorak le robot aux 78000 pièces commencé 8 ans plutôt

Raaaaaaaaaaa ……….pitin je vais le faire débroussailler au moins il me cassera pas les c…..

Dès que la porte fut ouverte il me sorti poliment et en s’inclinant

- honorable maître, l’environnement extérieur est hostile pour un robot d’intérieur, et mon apprentissage n’est pas terminé

« « « Enc……de vendeur il m’avait bien dit qu’il pouvait tout faire à part des enfants » » »

 

Beaucoup vont être déçus, je comptais vous faire encore deux ou trois épisodes avec cette histoire mais je suis fatigué, dans tous les sens que vous voudrez.

Peut être que vous vous dites que c'est du manque d'idées, de la paresse, ou toutes autre causes qui peut entraver une histoire et faire un trou dans la trame du récit, mais non c'est pas ça

Tout d'abord sachez que je tape très lentement, que je fais des fautes de frappe et d'orthographe, même des oublis de mots (les médocs y sont pour beaucoup) cela implique de fréquents retour en arrière

Des idées , ce n'est pas ce qu'il me manque mais il faut que je les écrive en un seul jet et là ça coule tout seul, mais ma vitesse de frappe est bien trop lente pour taper aussi vite que l'eau d'un ruisseau. Ce serait facile car quand j'écris je ne me casse pas la tête, j'écris comme je parle  (heu en supprimant les gros mots typique à notre région)

 

Vous auriez peut être eu droit à :

Robi découvre son lieu de travail

Robi apprends à cuisiner au feu de bois

Robi rate l'aioli

Robi fugue dans la colline où il braconne pour me ramener des truffes

Robi cuisine mon chat par erreur 

 

Robi se drogue la nuit en cachette au 380 volts

Robi fait sa crise et se fâche avec ma bifinett

Robi exige un siphon pour cuisiner les huitres

Robi refuse de cuire les tripes

Robi cherche des  champignons sanguins

Robi essaye de m'imposer les verrines

Robi se bat contre les oursins

et beaucoup d'autres

Robi va à st tropez (spécial Tante victorine) et attrape un coup de soleil

Robi pète un plomb, mais c'était trop facile

Robi fait cuire les "violets" à la cocotte minute

Robi contre le balai de l'espagnole (n'est ce pas tantine)

Robi commence à envoyer des mail

Robi découvre l'amour

Robi veut une toque de chef

Robi veut aller promener au lycée.......(n'est ce pas......hihi.)

et bien sûr , Robi veut avoir son blog à lui et vire La cachina, passe  aux verrines , mini cocottes, cuit au beurre et à la crême et se lance dans "le moléculaire à la This", ouvre une chaîne de restaurants de fast food gastronomiques, se lance à l'assaut des states et finit par racheter Microsoft, Monsanto et Nestlé , il  rachète ainsi la dette de la France , il se présente aux élections contre Hollande, ou Martine , pour finalement piquer Carlita à Nico, ils partent en croisière et heurtent un glaçon géant, un des clones de Cousteau retrouve Robi rouillé à mort par 3 mètres de fond sur une plage de Dubaï

http://images.placesonline.com/accommodations/7/300/5/7/99024557.jpg

 

Pendant ce temps :

la cachina déprime

la cachina sort de sa léthargie et de ses maladies  et reprends son blog de force  pour  à la médiocrité de ces banales recettes

 

Vous pouvez prendre un sujet au hasard et essayer vous verrez c'est facile car je décèle chez certaines et certains , au travers des écrits  de vos commentaires des talents cachés d'écriture

 

Lancez vous, c'est plus facile d'inventer que de relater le réel si moche

Sachez que vos commentaires ainsi que vos mails me soutiennent, je vous en suis sincèrement reconnaissant

 

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #galéjades