Articles avec #gibier tag

Publié le 22 Mai 2013

Mon dos m'a laissé un peu souffler hier, je suis donc arriver à cuisiner hier après midi deux mauvais bouts de sanglier qui croupissaient dans un des congels, mais c'était de bons morceaux tendres.

Petit Rappel, personnellment je ne mange pas le sanglier saignant même si se sont des filets mignons. Veuillez me rappeler aussi qu'il faut que j'aille csatrer le boucher pour m'avoir vendu deux minies bardes de lard salé minables à  4,16 euros.

 

Comme je suis un peu pressé par mon dos qui me tourmente ce matin, la recettes sera courte, vous pouvez remplacer le sanglier par du porc tout en sachant que les bardes ne sont pas nécessaires, le porc étant largement plus gras que le sanglier (normal, le sanglier est un sportif qui court dans les bois, avez vous essayez de manger un homme des bois ! et bé le gout est nettement plus fort et la viande plus ferme que le citadin lamba, même la saucisse "putain que je déraille")

Trêve de conneries

Vous m'excuserez pour la photo avec un bleu dominant , le soleil était en bout de course comme vous pouvez le voir dans le champ d'oliviers, il y eu un sale mélange de balance des blancs, et oui j'étais plus très en forme pour aller faire la photos au soleil, qui a une présentation vraiment trash, désolé

sanglier-champignons--16-.JPG

Il vous faudra tout ça, + ce que j'ai oublié de marquer :

 

du sanglier (filets mignons de préférence)  tendre et des bardes de lards salé

de l'ail, ici 5 gousses

laurier

thym

gros sel

3 grains de poivre (nan je ne mets pas de genièvre)

huile d'olive

1 petit oignon

1 brunoise de légume (je n'avais une carotte et la flemme)

deux à trois verres de fond de veau ou du déshydraté avec de l'eau

1 boite de champignons de paris 1/2

Quelques Dés à coudre de vin blanc ( ça c'est pour ceux qui n'aiment pas le vin rouge , car d'habitude je fais tout au rouge)

 

Prenez une belle cocotte en fonte classique , versez l'huile d'olive, le gros sel, la feuille de laurier, les gousses d'ail écrasées, et le thym en poudre (de Provence évidement)

 

sanglier-champignons.JPGFaites revenir votre viande sur tout les cotés et ajoutez l'oignon en lamelle

sanglier-champignons--3-.JPGUn fois dorée , sortir la viande , la barder et la ficeler, puis la remettre en cocotte à feu moyen

avec un brunoise de légume (ici se sont simplement des rondelles de carottes , je n'avais que ça)

 

sanglier-champignons--5-.JPG

Versez votre vin blanc et le fond de veau et les 3 grains de poivre

sanglier-champignons--8-.JPGCouvrez et laissez cuire 40/45 minute à feu doux, puis sortez la viandes et versez les champignons avec l'eau de la boite, et faite réduire

sanglier-champignons--11--copie-1.JPGRéservez les chmapignons et passez le fond restant au chinois ou au tamis, pire au blender

sanglier-champignons--12-.JPGRemettre la viande et les champignons et chauffez 5 minutes , attention le fond peut accrocher

Je comptais mettre des billes de PdT à la place des champi, mais j'étais fatigué, alors vous pouvez faire une polenta à part, ou simplement une salade bien aïlée


 

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Gibier

Publié le 2 Avril 2013

Cela fait plaisir de voir que notre amie Christèle transforme les recettes , comme celle du jambon de cerf par exemple , elle répète cette fois en partant de la recette de la longanisse pour faire du saucisson de cerf. Oui je sais le cerf ne court pas les super marchés mais le chevreuil peut faire l'affaire

 


Le malheur lointain n'est rien, le proche avenir est tout. Voilà un des sombres et lumineux secrets de la vie, ce qui la rend infiniment vivante.



 

 

(la recette de Christèle, et ses photos)

longanisse-christele.JPG

cerf-1.JPGcerf-2-copie-1.JPG

 

SAUCISSON DE CERF    

 

 

Pour 10 kg de viande :

 

250 g de sel fin

3 kg de gras coupé en tout petits cubes

100 g de poivre sommairement écrasé au pilon

2 têtes d’ail râpées

1 cuil à soupe de salpêtre      

2 cuil à café de 4 épices

1 cuil à café de cannelle

7 ou 8 clous de girofle

10 cuil à café de sucre

 

Mariner la viande coupée en cubes de 5 cm de coté environ pendant une nuit avec le sel. Le lendemain, hacher, ajouter les épices, l’ail et le gras.

Bien mélanger et mettre en boyaux.

Laisser sécher 3 semaines minimum ou fumer ….



Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Gibier