Articles avec #gibier tag

Publié le 25 Février 2013

Debout les paresseuses et paresseux il est temps d'aller chassez les cailles au super marché ou à la plage , quoiqu'il commence à faire frisquet et neigeux même
Vous devez vous poser quelques questions par rapport au titre car en principe les raisins ou figues accompagnent les cailles. Il faut dire que j'attendais qu'un collègue me ramène des cèpes ou de pignets (lactaires sanguins), et bien figurez vous que j'attends encore. Moralité j'ai été déçu (voir Zorg dans le Cinquième élément) et bien que j'avais sous la main des raisins bien jolis et des figues au congel, j'ai préférez en une sorte de suicide d'ouvrir un pot de champignons conditionnés en Chine (oui je prends des risques), en fait c'était pour faire c..... l'ami des cèpesqui était invité

LES CAILLES


Bon pour ces cailles il n'est pas besoin de se lever aux aurores, plusieurs solutions sont possibles, :    1 vous en avez une déjà dans le lit, mais à part de devenir cannibale...2 votre boucher vous aime bien et croyait bien faire en déposant les cailles devant votre porte, but my cat isn't stupid.....3 votre ami Ricoré est passé chez le boucher  pour vous .....4 elles attendaient bien sagement toutes plumées dans votre frigo
Vu que l'ami Ricoré me les gonfle un max, j'ai opté pour la solution 4


Recette pour 4 petits mangeurs


- 4 cailles

- 4 bardes de lard salées
- 2 à 3  gros oignons
- 1 grosse boite de mélange de champignons
- 2 baies de genièvre sèches
- 2 gousses d'ail aplaties
- un peu de fécule pour lier ces horribles champi
- laurier thym huile d'olive et tout le blabla
- 1 allumette volée aux aventuriers de koh  lanta
- Lardez vos cailles
- Dans une gentille cocotte en vraie fonte versez une lichée d'huile parsemée d'un peu de thym
DSC05157.JPG- Faites dorer vos cailles sur tous les cotés
- Jetez la feuille de laurier et les gousses d'ail
- Coupez vos oignons en gros quartiers

- Couvrez et faites cuire à petit feu en retournant de temps vos cailles
- Un fois vos cailles cuites et les oignons bien confits (hihi mou) virez les et réservez au chaud dans la poche de votre arpette Kangourou
- déglacez votre cocotte et ajoutez le contenu de votre boite de champignons bien rincés et égouttés
-Ajoutez deux petits verres d'eau, et touillez
-Préparez votre fécule comme marque sur la boite, ou faites une jolie liaison comme vous savez bien le faire

Remettez vos cailles et oignons et attendez les convives

Servez avec les ficelles , ça emmerde et je me régale à les voir couper les ficelles avec des mauvais couteaux pas affûtés. On rigole comme on peut dans nos pauvres campagnes
D'autant plus que l'ami qui devait porter les fameux cèpes était invité, putain la prochaine fois je met du fil de fer.
Voili

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Gibier

Publié le 14 Novembre 2012

patientez , mes fidèles visiteurs (es), je me suis remis au fourneau pour faire ce matin au saut du lit vers 9 heures,  une simili paella /risotto au porc. je suis donc en train de taper l'article avec mes petites griffes, au fait pourquoi les mecs n'ont pas droit au rouge à ongle , hein !

risotto-au-porc--18-.JPG

Cailles aux raisins et pignons de pin


 

Pourquoi, dans les villes où l'on passe, s'applique-t-on à choisir douze cartes postales différentes - puisqu'elles sont destinées à douze personnes différentes?
Sacha Guitry (1885-1957)


 

Comme la poiscaille est chère dans mon bled, je me rabats sur les cailles. Oui je sais les gens n’aiment pas les cailles car elles sont grasses et bien souvent plus mal nourries que les poulets de batterie, mais il y a un petit élevage amateur dans un village voisin et ces cailles sont nourries « naturellement », elles "tètent" leur mère pendant trois ans , pour ensuite migrer vers les eaux  froides de l'antarctique pour s'accoupler avec des pingouins et donner naissance à des orques, ainsi le cycle continue les orques reviennent vers des eaux plus chaudes car ils se les caillent, s'accouplent avec des sirènes de méditerranée qui donneront naissance à de belles poulettes dites cailles  qui se prélasseront pendant tout l'été sur nos plage, et c'est là en fin de saison qu'elles sont capturées , gorgées de soleil, d'huile solaire et de beignets/coca, Ouf
En bref, j'avais des raisins de nowel (pedu dans le garage (ok c'est pas encore Nowwel) mûrs et des cailles congelées, ça vous va comme explication ?

 

Si toutefois les cailles ne vous conviennent pas vous pouvez toujours prendre l’escopette de votre pépé, passer le permis de chasse et tirer quelques grives, c’est meilleur, tout  simplement cuitent à la broche c ’est un petit plaisir au détriment bien sûr de la faune sauvage  comme de bien entendu, d'accord on des sauvages dans nos campagnes mais les chasseurs disparaissent fautes de relève et c'est tant mieux. Les jeunes préfèrent Face de Bouc ou Emme Esse Enne

 


Les pignons ? Quoi ? Vous ne pensez pas que je vais les acheter dans une boutique où ils n’ont plus de goût et  sont quelquefois rances

Donc les pignons se ramassent sous les pins parasols ou les pins pignons. Choisissez un jour sec et de mistral (comme aujourd'hui ) pour les ramasser (les pignes s’ouvrent car l'hygrométrie ambiante baisse fortement avec ce vent à al C...) et le mistral gangasse les arbres.  Vous pouvez corser  le ramassage en y allant une nuit pluvieuse avec une bougie.

 

Bon koikimank

Oignons , huile, beurre , poivre sel , laurier, thym, vin blanc, fond de volaille, eau de vie, et une bonne vingtaine de gousse d’ail saumurées fortement blanchies , vous pouvez mettre en remplacement des champignons sauvages séchés pas trop "fort" ou ceux de Paris pâle comme des touristes de juillet ....etc.………..

 

Plumez, videz et flambez vos cailles sur un peu d’alcool à brûler ou sur le gaz. 

Ecartez leurs cuisses pour les bourrer d’un mélange de beurre mou, raisin et pignons, sel, poivre, en principe je mets deux grains de poivre pour créer la surprise du couillon qui y croque dedans

 

  Sortez votre grosse aiguilles à brider et … attachez les simplement comme vous le sentez

 

Mettez deux cuillères à soupe d’huile d’olive dans un récipient à  fond épais. Faites prendre couleur aux quatre faces de vos victimes et flambez les à l’eau de vie de Marc, pas l’apôtre !

 

Jetez un demi oignon blanc coupez en lanière, plus une feuille de laurier, un peu de thym sec, salez,  poivrez avec de la mignonnette (poivre concassé)

 

Coupez votre ail en fines rondelles à l'aide d'un mandoline ou d'un couteau 

Lorsque l’oignon prends couleur mouillez avec un verre de vin blanc + un verre de jus de volaille ou (eau+cube volaille), et jetez y les rondelles d’ail

Couvrez et laissez cuire doucement 20 minutes, surveiller et mouillez si nécessaire

Ajustez l’assaisonnement et dressez comme vous pouvez, en enlevant la ficelle bien sûr. Oui je sais c'est de la bouffe de saguoin présentée à la n'importe quoi, tant pis

 Ben vi, il fait soleil

Gardez les ficelles pour faire des hamacs à schtroumphs

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Gibier