Articles avec #olives tag

Publié le 22 Décembre 2020

Encore une fois un plagiat , j'en ai marre

https://cachina35.rssing.com/chan-6879794/all_p12.html

DSC09249.JPG

The effective URL for this article (http://la-cachina.over-blog.com/2014/12/mantecados-ou-mantecaos-andalousie-facile.html) is not secure! You cannot view it here.

Article Info:

To gain access to this article you may:

DSC08458 [1280x768]

The effective URL for this article (http://la-cachina.over-blog.com/2015/01/tarte-a-la-tomate-d-eric-frechon.html) is not secure! You cannot view it here.

Article Info:

To gain access to this article you may:

Allez visiter vous comprendrez

Le Gibassier (un des treize dessert de Noël) L'article qui suit à la fin du Gibassier , et la recette d'un Cake aux Olives

DSC09457

DSC09462.JPG

Voici donc la première mouture du fameux Gibassier qui fait partie des treize desserts de Noël en Provence. Attention ne pas confondre le Gibassier avec la pompe à huile, d'ailleurs si vous voyez un Gibassier gonflé comme une brioche , passez votre chemin. 

La recette en est simple mais comme tous ce qui touche au miam en Provence il y a pas mal de variantes, même entre boulangers du même village. Je ne vous propose pas La recette , mais une qui s'en rapproche le plus, "je pense", il existe une version avec des graines d'anis vert doux. Gibassier viens de gibecière, car souvent les chasseurs emportaient cette gâterie dans le "carnier" dit gibecière en français

Avis : ne vous attendez pas à une explosion de goûts sensationnels , c'est juste un truc rustique et traditionnel de Provence, ici on fait pas dans le compliqué, exemple la brouillade de truffes, c'est simple non !!!

 


 Préparation , levain la veille, pétrissage 20 minutes, repos 2 fois 30 minutes, mise en forme 15 minutes, cuisson four statique 25 à 30 minute sur double plaques

DSC09457

LA VEILLE , faire le levain

 

Mélangez dans un récipient 8 cl d'eau 20 grammes de levure et 125 grammes de farine de ménage "55", couvrez avec un linge et mettre dans un placard ou le four froid fermé (est ce que vous avez vu un four ouvert , faut être idiot d'écrire ça) (pareil pour les mouches, pourquoi elles font caca au plafond, elles peuvent pas le faire tranquillement par terre, hein, c'est mieux pour passer nettoyer)

 

les ingrédients :

- 125 + 325 gramme de farine type 55 ou autre

- 8cl d'eau

- 10 cl d'huile d'olive

- 20 grammes de levure fraîche de boulanger (hirondelle ou autre)

- 3 CaS de fleur d'oranger

- 1 CaC rase de sel fin

- 180 grammes de sucre ou moins selon votre goût pour le sucré, vous pouvez descendre à 150 gr

- 2 zestes râpés d'oranges

- quelques zeste d'orange confits (option)

- 1 zeste râpé de citron

DSC09440.JPGDSC09448.JPG

Le lendemain matin en baillant :

Mettre le levain dans le pétrin à la MAP ou à la main

 

Ajouter les 325 grammes de farine

Puis les zeste de d'orange et de citron

Les 180 à 200  grammes de sucre

La fleur d'oranger 3 CaS

Les  10cl d'huile d'olive  et une cc de sel. et laisser pétrir 15/20 minute afin d'avoir une boule dans ce genre que vous décollez avec une "corne à débarrasser" , ou une maryse , une spatule , la main , etc.

DSC09446.JPG

Vous devez avoir un pâton dans ce genre

DSC09447.JPG

Vous le couvrez d'un linge et laissez le reposez à  l'abri à 35°, 30 minutes, cette pâte lève très peu,, à cause de l'huile d'olive

Avec un rouleau vénérable en buis, étalez le pâton sur épaisseur de 1 cm environ , pas moins surtout

Cette quantité de pâte vous donne environ 5 gibassiers de 15 cm de diamètre (vendu cher dans les commerces, une honte)

Prendre une assiette ou autre et découper la pâte avec un couteau sans traverser la table de la cuisine, quand maman fâchée toujours crier, dirait Zorino.

DSC09452.JPG

Faites ensuite 8 entailles, qui serviront de traits de fracture (plaque tectonique)  , en principe la tradition  veut que l'on trace 5 traits comme une étoile, ba !  Moi j'en ai fait 7 et je suis pas juif,  sur cette photo. Utilisez les chutes et faites un petit coeur que vous mettez dans la crèche (mais non, je dis des conneries)

Laisser à nouveau reposer 30 minutes à l'abri du courant d'air et du froid, profitez-en pour ravauder les chaussettes de l'époux qui marche dans la neige en tongues , hein René , hihi

DSC09456.JPG

Enfournez à mi hauteur dans un four statique entre 180 et 200° selon votre four, veuillez à mettre une plaque sous celle-ci afin d'éviter de cramer le dessous de votre gibassier

Mettre sur grille à la sortie du four

L'arôme est plus présent le lendemain, comme vous pouvez le voir, cette pâte est assez dense , et je vous le répète c'est pas une brioche !!!!! mais c'est gras , pourtant cela ne se voit pas sur la Photo

DSC09462.JPG

Version écolo , faire idem tout à la main et déforestez la couale (colline) pour cuire un gibassier dans votre four à bois de M....

 

DSC09468.JPG

DSC09469.JPG

 

Faire un Cake aux Olives (ce n'est pas provençal)


La petite recette qui va suivre n'est pas du tout provençale , et ce n'est pas dans mon habitude de réaliser ce genre de cake. C'était donc juste un essai.
Primo je n'avais que trois oeufs, oui la crise est là,  alors j'ai diminué les proportions en conséquence
Secundo j'ai diminué les matières grasses
Troiseaux Tertio :  j'ai donné un goût un peu plus "provençal" . D'accord les puristes peuvent me jeter des pierres, mais les puristes ne lisent pas mon blog , ouf.

Après de puissants calculs , j'ai pu réaliser en trois dimension la maquette de ce que cela pourrait donner pour faire ce petit truc que j'ai un peu modifié
 
 

Ingrédients pour trois oeufs
- 12 cl de vin blanc
- 4 bonnes cuillères à soupe d'huile d'olives
- 190 gr de de farine
- 50 grammes de fromage râpé
- 3/4 d'un sachet de levure chimique
- 10 olives verte et 10 noires dénoyautées et coupées
- 1 poivron rouge coupé très petit et sauté légèrement à la poêle
- 1 pincée de fleur de marjolaine
- sel, poivre

 Dans un cul de poule , travaillez au fouet la farine et les trois oeufs , puis ajoutez le vin, l'huile, levure et les fleurs de marjolaine
salez et poivrez
Ajouter , les olives et le poivron,  puis, le fromage râpé

Versez dans un moule à cake chemisé ou habillé de papier sulfurisé

Cuisson 45 minutes à 180°


Régalez vous , servir en entrée tiède ou froid


Quand le travail est un plaisir, la vie est belle! Mais quand il vous est imposé, la vie est un esclavage.
Alekseï Maksimovitch Pechkov dit Maxime Gorki (1868-1936)

Voir les commentaires

Publié le 1 Décembre 2020

 
Ils en d'autres, notamment avec de l'anchoiade, les petites roustide et des totis ICI  individuelles, celles au caviar d'aubergine ICI


Le matériel est propre malgré sont état presque délabré, avant on faisait du durable. Ne croyez pas que cela soit de la tapenade verte, car il n'y a pas de câpre (tapène en provençal)
 

Pâte d'olives vertes
à conserver  de préférence au réfrigérateur




- 200 gr d'olives vertes
- 1 gousse d'ail
- huile d'olives
- poivre
- et 1 moulin à légumes de votre choix avec la grille adaptée à la granulométrie que vous désirez obtenir
- options : pignons, noix fraiches, amandes pelées

Celui ci- dessous à 4 pales broie même les reste de viandes cuites pour faire la farce de mes raviolis maison

Laissez essorer la pâte obtenue pendant unenuit ou l'esquicher dans un torchon
Ajouter de l'huile et le poivre à votre pâte d'olives , mettre en pot et tassez *, celle-ci se garde environ 3 à 4 semaines au frigo

Ensuite libre à vous de faire des toast garnis avec ce que vous aimez. Ici des filets d'anchois maison

.

* je ne l'ai pas tassé car je ne consomme pas cette pâte fréquemment , la recette était juste pour vous, je préfère manger les olives maison entières

-----------------------------------------------------------------------------------

La tapenade, recette ci-dessous

 
 
 

Il est totalement aberrant de concevoir une tapenade sans câpres, et celle ci se fait uniquement avec des olives noires, quoique pour les dames vous pouvez utiliser des olives vertes mais ......


Il faut :  aimer les olives noires, les câpres, les anchois et l'aïl
Ensuite :

- 1 mortier et un pilon , la dessus je suis intraitable, le mixer  ne donne pas du tout la même consistance ni la même saveur, et il y a échauffement de la matière et introduction de bulles d'air.
 
- 200 grammes d'olives noires non amères escacher * émietté
- 100 grammes de câpres au vinaigre maison, rincés et épongés mais ceux du commerce font très bien
- 1 grosse gousse d'aïl dégermée
- 4 beaux filets d'anchois au sel bien nettoyés
- 200 ml   ou  même un peu plus de bonne huile d'olive
- "1 cuillère à café de moutarde" , Moâ je n'en mets pas, le vinaigre résiduel des câpres suffit
- 1 grosse cuillère à soupe de gnôle (eau de vie de marc de raisins)

- Prenez les olives et les escacher* c'est à dire oter la pulpe avec un couteau d'office et non pas un dénoyauteur
- Pilez la gousse d'aïl finement, puis  les anchois
- Introduisez petit à petit les olives et les câpres et pilez toujours , n'essayer pas d'obtenir une pâte fine, celle-ci doit conserver une certaine granulométrie
- Détendez avec l'huile d'olive ce mélange, attention en aucun cas l'huile ne doit surnager, alors molo.
- Rectifiez selon votre goût , en poivre et sel
- Vous pouvez mettre un pessu (une pointe) de thym et de marjolaine, j'ai dis un pessu pas plus
Goutez la gnôle du pépé, qu'il a distillée avec amour et le bati-bati (le coeur qui bat la chamade) en cachette, un jour de grand mistral afin que l'odeur ne trahisse pas sont point d'origine
Goutez généreusement car c'est presque un sacrilège de mettre cette eau de vie de Marc de raisin dans une vulgaire Tapénado.
Détendez le tout avec ce liquide, goutez, c'est bon alors , basta qué bagna (assez qu'il pleut, difficilement traductible comme "Zé d'aubagne quand plou si bagne" zé se mouille lorsqu'il pleut oui oui on est couillon dans le Var)
Allumez un bon feu de cheminée crépitant et vivant, appelez vos voisins et votre voisine pour un petit goustarounet (un petit casse croute impromptu)
Préparez les bonnes tranches de pain de campagnes grillées et étalez ce caviar de misère sur le pain encore chaud.
Faites tourner les bouteilles de vin à profusion et finissez la bouteille au papet qui regarde avec les yeux en parpelles d'agasses* (Les cils supérieur des pies) le tafanari*( un gros cul) de votre voisine.

 

Astuce : si vous n'avez pas de mortier et pilon vous pouvez réaliser facilement une tapenade avec un moulin à légume à main, à vous de choisir la grille pour obtenir la granulométrie souhaitée

Voir les commentaires

1 2 > >>