Articles avec #plat principal tag

Publié le 31 Octobre 2017

Achetons à tour de bras car la grande distribution est dans la misère

Jacques Rioul (49......)

 

Ce genre de titre veut dire en principe que vous allez crever la dalle au resto

Par contre pour faire ce plat il faut commettre un vrai génocide, c'est à dire tuer le papa, la maman et le petit. Meuhh non, il y a de la triche, vous verrez pourquoi. Une question me turlupine, comment avoir autant de souris d'agneaux, je pense que se sont des OGM croisés avec des mille pattes.

 

Bon je vais arrêté de fumet du romarin ça me décape les neurones.

Ba oui c'est du congelé

dsc07296.jpg

Oui, je le sens vous en avez marre de ces bêtises qui ne font sourire que moi . Passons donc au miam.

Les trois souris d'épaule rôtie

 

3souris.jpg


- 1 épaule de 2.8 à 3.5 kg
- 5 oignons coupés en qaurtiers
- fleurs de thym fraiches ou sèches
- 6 gousses ail, sarriette fraiche (la sèche fait aussi), gros sel, poivre moulu blanc et bien sûr de l'huile d'olive

Ceci est un épaule rôti classique, la seule différence c'est qu'elle n'est pas piquée avec de l'ail ou bardée de lard classiquement. Que l'épaule soit congelé ou fraiche la recette est sensiblement la même.

- Faire décongeler au réfrigérateur votre épaule
- Le lendemain, frotter toute la surface de votre épaule avec du sel fin
- A l'aide d'un mortier pilez, le gros sel, les gousses d'ail, et ajouter le poivre blanc, puis montez ce mix au fouet  , oui cela se monte un peu,
- Avec un pinceau badigeonnez toutes les surfaces de l'épaule avec cette mixture

dsc07319.jpg


- Déposez au fond de votre plat les quartiers d'oignons, les humecter d'huile d'olive et les saupoudrer de fleurs de thym 

- Coucher votre viande sur ce lit d'oignons et enfournez à 220° pour 45 minutes, puis retournez votre viande sans la piquez afin que le sang ne sorte pas, mettre un petit filet d'huile d'olive sur la viande,  puis remettre au four pour 3 heures à 150°, 45 minutes avant la fin du cycle mettre un papier alu

Il est évident que la viande ne sera pas rosée, si vous sentez une bonne odeur d'herbes aromatiques envahir la cuisine :

1 - c'est normal

2 -votre hotte ne fonctionne pas

3 - vous êtes un super inquiet ,  vous prenez votre aspirateur pour remettre les odeurs dans le four et vous scotché celui ci

 

Revenons à notre épaule :

- déglacez votre plat, puis faites réduire dans une casserole.

- choisir trois morceaux de viande qui ressemble à des souris

- versez votre jus réduit sur l'oignon ( mettre quelques grains de sucre cristal et passer un peu au chalumeau comme pour les crêmes brûlées "FACULTATIF"

 

Vous avez aussi la version Noël,façon "gastronaute" avec le bûcheron , la patineuse et les horribles feuilles de houx en plastoc

dsc07345.jpg


Accompagnement de pommes de terre sautées au persil et à l'ail

 

* Gastronaute : maladie peu grave mais assez emmerdante, au début de la conquête spatiale, les astronautes se sont trouvés confrontés à une maladie connue sur terre sous le nom de "gastro tourista infernala" , un nom fut vite trouvé d'où la Gastronaute. Un pet dans une cabine spatiale est assez désagréable, imaginez ce qui suit après le pet et qui vole en apesanteur, le pire c'est qu'il n'y a pas de fenêtre, le + c'est que vous pouvez faire une photo 3D de votre pet merdique.

Question : où les gastronautes étendent le linge de leur lessive ?

Voir les commentaires

Publié le 30 Octobre 2017

Cailles aux raisins et pignons de pin

Vous pouvez accompagner avec du chou fassun (recette précédente)

 

 

Pourquoi, dans les villes où l'on passe, s'applique-t-on à choisir douze cartes postales différentes - puisqu'elles sont destinées à douze personnes différentes?
Sacha Guitry (1885-1957)

Cadeau, une vidéo assez magique et inédite

Cailles aux raisins et pignons de pin

 

 

Pourquoi, dans les villes où l'on passe, s'applique-t-on à choisir douze cartes postales différentes - puisqu'elles sont destinées à douze personnes différentes?
Sacha Guitry (1885-1957)

Cadeau, une video assez magique et inédite

 

Comme la poiscaille est chère dans mon bled, je me rabats sur les cailles. Oui je sais les gens n’aiment pas les cailles car elles sont grasses et bien souvent plus mal nourries que les poulets de batterie, mais il y a un petit élevage amateur dans un village voisin et ces cailles sont nourries « naturellement », elles "tètent" leur mère pendant trois ans , pour ensuite migrer vers les eaux  froides de l'antarctique pour s'accoupler avec des pingouins et donner naissance à des orques, ainsi le cycle continue les orques reviennent vers des eaux plus chaudes car ils se les caillent, s'accouplent avec des sirènes de méditerranée qui donneront naissance à de belles poulettes dites cailles  qui se prélasseront pendant tout l'été sur nos plage, et c'est là en fin de saison qu'elles sont capturées , gorgées de soleil, d'huile solaire et de beignets/coca, Ouf
En bref, j'avais des raisins de nowel (perdu dans le garage ,ok c'est pas encore Nowel) mûrs et des cailles congelées, ça vous va comme explication ?

 

Si toutefois les cailles ne vous conviennent pas vous pouvez toujours prendre l’escopette de votre pépé, passer le permis de chasse et tirer quelques grives, c’est meilleur, tout  simplement cuitent à la broche c ’est un petit plaisir au détriment bien sûr de la faune sauvage  comme de bien entendu, d'accord on des des sauvages dans nos campagnes mais les chasseurs disparaissent fautes de relève et c'est tant mieux. Les jeunes préfèrent Face de Bouc ou twitter comme la tête blonde des USA

Les pignons ? Quoi ? Vous ne pensez pas que je vais les acheter dans une boutique où ils n’ont plus de goût et  sont quelquefois rances

Donc les pignons se ramassent sous les pins parasols ou les pins pignons. Choisissez un jour sec et de mistral (comme aujourd'hui ) pour les ramasser (les pignes s’ouvrent car l'hygrométrie ambiante baisse fortement avec ce vent à al C...) et le mistral gangasse (agitent fortement) les arbres.  Vous pouvez corser  le ramassage en y allant une nuit pluvieuse avec une bougie.

 

Bon koikimank

Oignons , huile, beurre , poivre sel , laurier, thym, vin blanc, fond de volaille, eau de vie, et une bonne vingtaine de gousse d’ail saumurées fortement blanchies , vous pouvez mettre en remplacement des champignons sauvages séchés pas trop "fort" ou ceux de Paris pâle comme des touristes de juillet ....etc.………..

 

Plumez, videz et flambez vos cailles sur un peu d’alcool à brûler ou sur le gaz. 

Ecartez leurs cuisses pour les bourrer d’un mélange de beurre mou, raisin et pignons, sel, poivre, en principe je mets deux grains de poivre pour créer la surprise du couillon qui y croque dedans

 

  Sortez votre grosse aiguilles à brider et … attachez les simplement comme vous le sentez

Mettez deux cuillères à soupe d’huile d’olive dans un récipient à  fond épais. Faites prendre couleur aux quatre faces de vos victimes et flambez les à l’eau de vie de Marc, pas l’apôtre !
Jetez un demi oignon blanc coupez en lanière, plus une feuille de laurier, un peu de thym sec, salez,  poivrez avec de la mignonnette (poivre concassé)

 

Coupez votre ail en fines rondelles à l'aide d'un mandoline ou d'un couteau 

Lorsque l’oignon prends couleur mouillez avec un verre de vin blanc + un verre de jus de volaille ou (eau+cube volaille), et jetez y les rondelles d’ail

Couvrez et laissez cuire doucement 20 minutes, surveiller et mouillez si nécessaire

Ajustez l’assaisonnement et dressez comme vous pouvez, en enlevant la ficelle bien sûr. Oui je sais c'est de la bouffe de mal  présentée  mais j'ai des humeurs

 Ben vi, il fait soleil, du mistral et pas de pluie

Attention, gardez les ficelles pour faire des hamacs à schtroumphs et les plumes pour le matelas de la schtroumphette

Voir les commentaires