Articles avec #plat principal tag

Publié le 26 Octobre 2015

Comment apprêter un reste d'agneau ou autres viandes

 

Bien souvent une fois les invités partis vous vous retrouvez avec les restes d'épaule d'un gigot d'agneau par exemple, heureusement que on ne fait plus cuire les Tyrannosaures, ouf.
Il y a bien sûr plusieurs recettes qui traitent de "comment accommoder les restes" spécialités françaises au demeurant.
Je vous présente donc une façon personnelle de faire avec les restes d'épaule et de fond de frigo, j'ai pas dit "poubelle de frigo" hein !

 

Vous pouvez servir cette tambouille de deux façons,
1/ je me la pète comme les pros  que je suis pas évidemment , avec pleins de chichis , les poivrons croquants pas cuits, plus semoule jaune pour faire voyager et le brin de thym qui tue tout (ok je n'ai pas de cercle de présentation)
2/ à la louche façon gamelle du chien ou soupe populaire, en louant le donateur qui balance l'assiette avaceccque les éclaboussures . (oui j'ai ajouter des petits coudes because les langues d'oiseaux étaient au plus bas dans ma cambuse les mites ayant bouffés leur part)


- 1 reste d'épaule désossée
- 1 gros oignon
- 2 gousses d'ail aplaties
- 2 petits poivrons rouges
- 1/2 branche de céleri
- 12 cl de vin blanc
- 1 sachet de spigol
- 1 cuillère à café de concentré de tomate
- 2 cuillères à soupe de pâtes dites "langues d'oiseaux"
- 1 pointe de couteau de curry
- sel poivre thym sarriette laurier et un peu d'huile d'olive si nécessaire

- désossez votre épaule et débitez la en petits morceaux
- émincez votre oignon et faites le revenir dan un peu de jus et gras que vous avez récupérés dans le fond du plat à rôtir
- taillez vos poivrons et les jeter avec les oignons
- ajoutez les gousses d'ail et le céleri coupé très fin
- saupoudrez d'un peu de thym et de sarriette, touillez un peu
- ajoutez vos morceaux d'agneau
- mouillez avec votre verre de vin blanc et touillez
- ajoutez le concentré de tomates
- mouillez avec un bon litre de bouillon de poule
- salez mollo, poivrez idem

- faites monter en ébullition et ajoutez vos 2 cuillères à soupe bombées de langues d'oiseaux (vous pouvez mettre 1/2 boite de pois chiches cuites en remplacement ou bien des fèves congelées)
- laisser cuire à couvert et à gros bouillon pendant 1/2 heure minimum (les langues d'oiseaux tiennent remarquablement à la cuisson, les langues de sorcières aussi)

 

Horrible photo ! Ne faites pas les écoeurés car vous voyez pire à la télé

Au lieu des pâtes, vous pouvez faire une semoule de type couscous avec un peu d'eau de cuisson

voila, cette recette peut être décliner de diverses manières, à votre choix, le curry est là pour un peu masquer le goût de l'agneau si celui est "fort"
 
 

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Plat principal

Publié le 17 Septembre 2015

 Je me demande si à moyen terme, le changement climatique finira par avoir des conséquences irréversibles sur les pizzas 4 saisons.

 


Bref revenons à des bêtise plus sérieuses .En fait cette paella assez dépouillée  ressemble fortement à un risotto.

Temps de réalisation /cuisson 1 heure et demie environ

risotto-au-porc--17-.JPG

Vi, vous ne rêvez pas se sont des quartiers de citron.

Bon passons aux choses sérieuses, bof, une banale recette faites avec ce que j'ai trouvé  dans la cuisine

 

Koifo alors :

- 1  poivron rouge + 1 vert+ 1 jaune (ils sont vendus commes ça, ppff comme des boules de guirlande)

- 2 oignons émincés

- 4 côtelettes de porc coupées en morceaux

- 250 grammes de riz que vous maitrisez le mieux

- 25 cl de vin blanc

- du liquide additionné de fond de veau, ou de volaille

- 5 gousses d'ail aplaties dépouillées et dégermées

- huile d'olives

- 2 CaC de concentrée de tomate

- 1 tomate pelée mondée

- un peu de feuilles de thym sèches, un peu de fleur de marjolaine, une feuille de laurier,  une pincée de paprika, sel, poivre mignonette

 

ake je dois oublier quelque chose

 

Un gaz assez large avec un bon brûleur (ici 6 KW)

risotto-au-porc--9--copie-1.JPG

Prenez un récipient adéquat et versez un peu d'huile pour il faire revenir les oignons sans coloration, puis les aulx, la feuille de laurier, le brin de marjolaine, le thym, et salez au gros sel (cela évite que les aromates fassent "tisane"

risotto-au-porc--2-.JPG

Poussez les oignons et mettre votre tomate+ le concentré de tomates, touillez au centre (oui je sais on dirait que le récipient est rongé, c'est un aberration chromatique de l'APN, juré.

 

risotto-au-porc--3-.JPG

Puis jetez-y vos poivrons détaillez en lanières, touillez un peu puis poussez les légumes sur un coté, déposez votre viande dans la partie restante

risotto-au-porc--4-.JPG

La faire colorer des deux cotésrisotto-au-porc--5-.JPG

Versez, le vin blanc et laissez évaporer l'alcool

risotto-au-porc--7-.JPG

Recouvrez avec  le bouillon chaud , mettez la pointe  de paprika, le poivre mignonette  ( je n'emploie plus le E102 ou tartracine, colorant jaune, l'idéal est le safran évidemment, j'avais pas)et laissez cuire 25/30 minutesrisotto-au-porc--10-.JPG

Ensuite faire un croix, c'est symbolique en Espagne catholique, et verser les 250 gr de riz, l'idéal est l'Arborio, ou un riz de type Bomba, dans mon cas j'ai mis du riz long, la cuisson demande beaucoup plus de temps, et le résultat moins bon car ce riz n'absorbe pas vraiment

risotto-au-porc--11-.JPG

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, il y a les os des cotelettes

risotto-au-porc--12-.JPG

Versez le bouillon à recouvrir, selon le riz attention

risotto-au-porc--14-.JPG

Faites cuire un moment puis goûter le liquide afin de rectifier l'assaisonnement

Si le liquide vient à manquer rajoutez du bouillon chaud, pour obtenir le résulat voulu au niveau de la cuisson du riz

risotto-au-porc--15-.JPG

en fin de cuisson il doit pas rester de liquide, attention de pas cramer le fond, hein! voui je vous connais, à blaguer au téléphone !

risotto-au-porc--20--copie-1.JPG

Mettre des quartiers de citrons si cela vous convient

Le soleil  est en option car il est cher en Provence

risotto-au-porc--18--copie-1.JPG

.

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Plat principal