Articles avec #plat principal tag

Publié le 5 Septembre 2015

Ailerons Poulet à l’ail

 

 

Restriction oblige, j’ai acheté un poulet en pièces détachées, dans le cas de cette recette il s’agit d’ailerons, pleins de peau et de gras, ba oui, pourtant c’est une période de vache maigre. Je vais finir par construire un poulailler pour manger un poulet « normal » nourri normalement.

 

En piste pour une petite recette simple

 

10 aillerons de poulet

1 oignons émincé

2 boites de tomates pelées ou les dernières tomates du jardin (il n’y a aucun intérêt à le faire avec des tomates fraîches insipide des super markets)

4 gousses d’ail sans germes

3 cuillères à soupe de vin blanc

 huile d’olive, sel poivre, une feuille de laurier une pincée de thym sec

Dans une grande poêle anti adhesive faite revenir vos ailerons  sans huile, faites dorer, puis ajouter votre oignon émincé, salez

Saupoudrez d’un peu de thym sec

Ouvrez vos boîtes de tomates pelées, réservez le jus, et hachez grossièrement  les tomates au couteau

Ajoutez vos tomates dans la poêle et laissez un peu réduire, puis ajoutez le jus et le vin blanc, la feuille de laurier et  poivrez

Faites évaporer un peu le trop de liquide et ajoutez vos gousses d’ail écrasez au presse ail

Continuez la cuisson jusqu'à ce que cela attrape un peu et stop

 

Servez avec des petits bouts de polenta et une bonne salade frisée bien aillée

 

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Plat principal

Publié le 1 Septembre 2015

Poulet au gros sel (thym/sarriette)

 

Attention , il n'y a rien de passionnant dans cette recette, c'était juste  pour voir la différence que cela pouvait donner au goût et à la texture du poulet. Résultat la chair est plus "juteuse, les goûts mieux sauvegardés et le gras se dépose au fond, donc un poulet plus léger, il pourrait même s'envoler de nouveau.

 

 

Je n'ai pas utilisé la classique croûte à base de sel de farine et d'eau, mais du gros sel que j'ai arômatisé

Choix du sel : utilisez du gros sel banal, le beau sel iodé brut à gauche je le garde pour des application plus noble. le sel de droite peut être considérer comme de la merde et ne vaut pas un pet de chouette boiteuse

 

Ne pas réutiliser ce sel cela va de soi, le garder à la rigueur pour saler votre chemin lorsque la neige, la glace et  les ours blancs seront là

Bon continuons sans rien toucher, vous regarderez les images

Toutefois si vous voulez réaliser cette recette hyper simple , sachez que la cuisson dure  1 heure 15 à 250 degrés, bravo l'économie , et bonjour la chaleur si vous faites ça en plein mois d'Août en Provence  je préfère mon poulet à la ficelle en hiver

 

Préparer du sel aromatisé avec du thym de la sariette et de l'ail torréfié en granulé

Introduisez dans votre poulet , une feuille de laurier et trois gousses d'ail en chemise, poivrer , dehors et l'extérieur.

Bridez votre volaille comme vous voulez. Assurez vous tout de même que le poulet soit bien mort avant d'enfoncer l'aiguille à brider

 

Tapissez une cocotte en fonte de papier alu ,déposez un kg de sel au fond de la cocotte

 

 

Disposez le poulet face ventrale en bas, et vlan, encro un peu d'herbe, c'est gratuit, mais faut pas abuser, hein !

 

Couvrez de sel ou avec un sac de couchage si avez peur que le poulet attrape  froid

 

mettre un feuille d'alu au dessus pour terminer, et non pas le couvercle

 

Enfourner à 250° pour 1h15 minimun (pour ma part je fait préchauffer la cocotte sur le gaz car l'inertie de la fonte est importante)

 

Cassez la croûte qui s'est formée toute seule

 

Accouchement difficile

Puis cassez la croûte pour de bon, remarquez que je n'ai pas pu résister et que j'ai arraché une aile pour la croquer avant la photo et comme un couillon je n'avais que cette photo

Accompagner de pommes sautés et d'un bonne salade et de 4 à 5 bouteilles de Rosé de Provence

 

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Plat principal