Articles avec #plats communs tag

Publié le 12 Février 2020

 

Je ne sais si je vais faire bref ou  m'attarder dans des explications à ne plus finir, en ce moment je "gatouille" un peu.

 

ragout-de-seiche--24-.JPG

 

Dans cette recette il manque un ingrédient indispensable, les "favouilles" ou petit crabe vert de nos rivages, c'est lui qui va donner vraiment du goût, évidemment on peut le remplacer par du fond de crustacés, ou de la langoustine un peu pillée et revenu à la poêle

source le net

favouille-med.jpg

 

ragout-de-seiche--25-.JPG

Assez blabater, je passe direct aux ingrédients pour 4 personnes

 

-         500 gr ou plus de gros blanc de seiche

-         2 oignons moyens

-         1 poivron rouge

-         4 pommes de terre fermes et moyennes

-         1 branchette de vert de céleri

-         2 à 3 bâtons de fenouil sauvage refendu

-         3 gousses d’ail aplaties au plat de couteau

-         huile d’olive

-         25 cl de vin blanc

-         gros sel

-         un feuille de laurier

-         du safran ou par défaut, des épices à paella, comme je n’avais rien j’ai mis des épices à pinchito

ragout-de-seiche--15-.JPG

 

 

-         huile d’olives bien sur

-         1 branchette de thym sec

-         5 grains de poivres réduits idem avec le plat du couteau, cela fera du poivre mignonnette

 

 

Faites revenir le blanc de seiche coupé grossièrement  dans un poêle avec de l’huile d’olives  attention ça colle, réservez

ragout-de-seiche--2-.JPG

Pendant ce temps émincez vos oignons et les faire revenir dans un faitout avec de l’huile évidemment, saupoudrez de gros sel, à la suite mettre le poivrons coupé en gros morceaux

Mouillez avec le demi verre de vin blanc

 

*remettre la poêle en chauffe et « déglacer » avec le reste de vin, veuillez à bien tout récupérez de ce fond de poêle

Ajouter ce (jus) dans votre faitout , puis les morceaux de seiche , remettre le faitout en chauffe , puis mettre un peu d’eau, ajoutez le poivre mignonnette , puis le céleri haché fin, les branchettes de fenouil sauvage refendues

ragout-de-seiche--12-.JPG

 

Epluchez vos pommes de terre, les rincer mais ne pas mettre dans l’eau car il faut conserver l’amidon, coupez en morceaux grossiers, les ajouter au faitout, couvrir d’eau , mettre le safran ou les épices précitées dans les ingrédients et passez à feu fort pour avoir un fort  bouillonnement*qui va bien mélanger le tout, un peu comme la bouillabaisse (il faut que ça bouille, puis on abaisse)

Laissez réduire

 

ragout-de-seiche--18-.JPG

 

Heu…..faites vos photos  quand il fait soleil, ensuite miam

 

 

  • Ces recettes qui étaient faites au feu de bois, c’est pour cela que les vraies bouillabaisses étaient faites au feu de bois « avant » car si on sait bien « mener » un feu de cuisson au bois , vous obtenez une très forte chaleur très rapidement et pour de grosses quantités de liquide
  • Dans les parties arides d’Andalousie ils utilisaient même les rafles de maïs (idéal pour faire une très belles braises, juré je l’ai vu, les feuilles servaient de litière au cochon, les grains secs de maïs  allaient à la volaille et au cochon. L’Esparto servait à faire plein de choses, mais les roseaux vendu par dizaine à ceux qui faisaient des tomates, étaient liés par cette herbe tressée (oui, cela je l’ai vu en 1976 chez les tantes de mon épouse, lors de mon premier voyage en Espagne).

i

 

 

Voir les commentaires

Publié le 27 Octobre 2019

 

 Voici un plat simple peu cher et simple

 

    Boulettes de pommes de terre farcies gratinées

croquettes

Oui oui, il y a un morceau de viande, nul n'est parfait, surtout pas moi.  
Partons sur la base de 500 grammes de pommes de terre
- 1 /2 kg de pommes de terre à purée
- 250 grammes de chair à saucisse
- 1 gros oignon haché très fin
- 2 cuillère à soupe bombées de ciboulette fraîche hachée
- 6 brins de persil plat hachés
- 2 gousses d'ail hachées très finement
- 3 oeufs
- 150 grammes de farine normale (à ajuster selon la consistance des boulettes)
- 50 grammes de farine de blé dur, si vous n'avez pas faite  de la farine normale
- de la farine pour se fariner les mains
- et un peu d'huile d'olive
- poivre , muscade,  fleurs de marjolaine (origan) facultatives
- 150 grammes de fromage râpé qui vous plaît (pour moi c'était du comté)
- 1 poignée de chapelure de pain rassis grillé au four

Primo sortir la Seb (cocote minute) de son placard obscur et faites cuire vos pommes de terre en robe des champs, puis les peler

DSC06941

- Faites en une purée avec un presse purée manuel, incorporez les 2 oeufs battus, et la farine, salez, poivrez et  muscadez à votre goût
- Dans une poêle, faite revenir(pas trop)la chair à saucisse avec quelques fleurs de thym , les fleurs de marjolaine et les oignons . Le gras piège les arômes et évite de faire "tisane avec le thym" , cela est applicable pour d'autres recettes
- Incorporez dans la purée très compacte, le persil, la ciboulette , l'ail, la chair à saucisse et l'oignon
- Faire un mélange homogène afin qu'il soit facile à travailler, mais pas trop collant
- Mettre sur un bon feu, une grosse casserole d'eau salé et montez en ébullition

- A l'aide d'une cuillère (essayez) de faire des boulettes de taille moyenne, et les faire cuire comme les gnocchis, elles remontent à la surface lorsqu'elles sont cuites
- Les laisser ré-essuyer sur un plan incliné

DSC06949

Fichtre, c'est minable

 

Roulez vos boules dans la chapelure, non non ce n'est pas obscène,

DSC06947
Dans un plat à gratin légèrement huilé , disposez vos boulettes et parsemez-les de fromage râpé de votre choix 

Passer 1/4 d'heure au four à 210°

DSC06951
Plat de crise, avec une salade frisée aillée, et un peu de longe de sanglier de colline

 

Bientôt la viande reviendra moins chère que les légumes , c'est le monde à l'envers, pauvres agrigulteurs qui sont pris à la gorge, idem pour les autres éleveurs, vive l'Europe

Expliquez moi comment des pommes de terre dont la culture est entièrement mécanisée et qui n'est pas dépendante de la chaîne du froid, soient presque plus chères que de la mauvaise viande, qui elle subit tout un tas de contrôles et de contraintes !!!!!!  heu avec le nouvel accord CETA on mangera de la merde, vive la mondialisation et la mort de nos agriculteurs et autres.

Voir les commentaires