Publié le 22 Février 2008

Bizarre le titre ? mais pourquoi pas, merde je suis en Provence , non ! 

 

J'avais pas envie de boustifailler provençal aujourd'hui, alors en bien fouillant j'ai retrouvé des pâtes asiatiques qui avaient échappées aux mites alimentaires. Mais c'est normal après tout, les mites provençales ne savent pas lire les idéogrammes sur les sachets d'emballage. 

Aujourd'hui rien de compliqué, ni gras , ni lourd , ni sucré. 

Juste une soupette asiatique 

Il vous faudra rien d'extra ordinaire pour deux personnes

- 2 sachets de nouilles asiatique au blé tendre, vi celles qui cuisent en 5 minutes
- 1 filet de poisson genre lieu ou cabillaud
- 1 tomates pelée au Zilyss et épépinée
- 1 échalotte
- 1 petite pousse de menthe fraiche (voir jardin pour les veinards)
- 1 pointe de ciboulette
- 125 grammes de crevette cuites
- 1 pois chiche de concentré de tomates
- sel poivre , un peu d'huile de tournesol, un cube de légumes, une pointe de paprika

Mettez la "Toccata et fugue en ré mineur" de JS Bach et vous aurez un pêche de croque morts. Ou alors , une "Nuit sur le mont chauve de Moussorgsky", c'est pire
En avant qu'un sang impur abreuve nos sillons.

- Décortiquez les crevettes , coupez vos queues en trois et réservez les au frais, gardez les têtes à disposition
- Taillez votre tomates pelée en petit morceaux et réservez
- Coupez votre filet de poisson en morceaux de la grosseur d'un dé à coudre
- Taillez fin votre ciboulette et faite la un peu revenir dans une casserole avec un trait d'huile de tournesol
- Ajouter les têtes des crevettes et donnez quelques tours de cuillère en bois
- Puis mettre votre cube de légumes , le concentré de tomates
- Mouiller avec un demi litre d'eau tiède
- Pousser le feu par dessus le balcon , meuh non, faites cuire à gros bouillon 8 à 10 minutes
- Passez le tout au tamis et donnez les têtes aux chats du voisinage
- Basculez ce bouillon dans une belle casserole propre en inox qui brille
- Repoussez le feu et mettre vos nouilles, salez, poivrez , paprikatez comptez deux minutes , puis jetez vos morceaux de queues , le poisson et la tomates , comptez trois minutes et servez aussi sec , parsemez de ciboulette ciselée et avec un bon thé au jasmin, des rouleaux de printemps en entré et une orange en dessert

 

dsc05797.jpg

  Cool , non ? en plus il y avait un beau soleil pour les photos. Vi, c'est une tomate d'hiver d'un sale supermarché, j'aurais pu mettre de la tomate séchée , en plus j'en avais

dsc05793.jpg

 

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Entrée chaude

Publié le 15 Février 2008

Voici encore un article programmé, je ne suis pas mort, merci pour vos témoinages de sympathie

En cadeau mon nouveau petit chat d'occasion Toti qui écoute la radio de la voiture
Oui je sais, on dirait un diable qui scrute votre âme
dsc05637.jpg
_____________________________________________
La  Longanisse , Longaniza ou longanissa , est une charcuterie très prisée en Espagne du Sud

Longanissa après sept jours de séchage

longanissa6jours.jpg

Voici la recette pour la réaliser soit même .
C'est facile mais il faut un peu de Méthode
La quantité des ingrédients est donnée pour 10 kg de viande de porc hâchée

 Pour obtenir cette quantité il faut:

- 1/2 poitrine de porc fraiche
- 1 épaule de porc désossée
- 5 mètres de menus (boyaux) de porc environ (attention  cher achetez le de qualité, les miens viennent de TomPress) vous pouvez vous servir de boyaux humains à condition de demander auparavant le permission à la personne concernée.

Condiments et conservateurs


Pilez dans un mortier en marbre
- 15 cl de graines d'anis vert doux
- 1 cuillère à café de clous de girofles rase
- 10 grammes de poivre blanc 
- 2 grammes de safran + 10 sachet de tartracine (colorant)
- 3 têtes d'aïl
Ajoutez
- 1 pincée de cannelle en poudre
- 2 cuillère à café rases de piment doux
- 40 grammes de poivre gris en poudre
- 350 grammes de sel fin de mer
Préparation de la viande
- Enlever la couenne proprement en gardant le plus de gras possible
- Enlever les 5 côtes flottantes cartilagineuses de la poitrine
- Désossez l'épaule en gardant tout, le gras et le maigre

Maintenant le plus long
Avec un excellent couteau et de la patience et du temps, coupez le gras et le maigre en petits cubes de la grosseur des cubes de carottes dans une macédoine.
Bonne chance et patience, mais cela donne un goût bien meilleur que le passage au hachoir mécanique

Prenez un grande grande bassine à débarrasser ou alors un bac en plastique alimentaire, mettez-y tout le hachis, puis tous les aromates ci-dessus sans oublier le sel et le poivre

Bien mélanger le tout et versez 1 litre et demi de vin blanc, les meilleurs mélangeurs sont les mains
Laissez reposer à couvert une nuit entière au réfrigérateur.

Le Lendemain:
- Faites tremper votre boyaux de Porc dans de l'eau tiède salé, laissez les se défaire tout seul sans les "brusquer"

dsc05544.jpg

- Enfilez un morceau de boyau sur l'entonnoir et garnissez régulièrement le boyaux afin qu'il n'y ait le moins d'air possible, poussez avec les doigts en essayant de ne pas faire rentrer trop d'air
- Avec un aiguille piquez le boyau au fur et à mesure qu'il sort. Si c'est trop difficile faites vous greffer un ou deux bras , ils sont en solde en ce moment.
Tout cela est fait à la main, mais un poussoir à saucisses est recommandé, mais c'est faisable à la main pour une petite quantité
- Ne pas faire de tour comme pour nouer les saucisses

Ci-dessous une vue horrible fortement grossie d'un vers de terre OGM devenant albinos

 

dsc05543.jpg

- Suspendez votre boyau noué au deux extrémités  après une barre (roseaux) ou autre bois neutre  et laissez sécher dans un endroit frais et sec, mettre un tulle pour le protéger des mouches éventuelles (c'est pour cela en partie, que la charcuterie est réalisée l'hiver dans les pays chaud)


- Piquez à nouveau votre saucisse, et sentez le bon parfum d'anis qui s'en dégage.
- Attendre 10 à 15 jours minimum pour avoir un bon séchage et une bonne texture

dsc05547.jpg

Voir les commentaires