Publié le 24 Juillet 2007

Une petite conserve toute bête et à faire sans y penser, hop. A ressortir l'hiver pour égayer vos entrées.

Pot de 325 ml
- Coupez vos aubergines en rondelles ou en lanières (selon le calibre et la quantité ou votre envie) d'une épaisseur de  5 à 8 mm.
- Salez sur une face avec du sel fin , cela va  faire sortir l'excédent d'eau.
- Mettez-les sur du papier absorbant 1/2 heure à 3/4 d'heure. et épongez bien
- Coupez en rondelles 3 gousses d'aïl
- Faire chauffez du vinaigre blanc dans une casserole émaillée , pas en alu
- Dans un pot standard de 325 ml mettre en alternance, des rondelles d'aubergines, de l'aïl, et quelques grains de poivre noir, et une feuille de bon laurier sur le coté.
- Versez le vinaigre chaud et finir par 1/2 cm d'huile d'olive,. Pourquoi ? parce que  l'huile d'olive va parfumer aussi le vinaigre.
- Bien vissez le couvercle et faire stériliser en autoclave (cocotte minute) 1/2 heure. si vous n'avez pas de cocotte minute, faire stériliser 1 heure 1/4

Image

Alors autant faire plusieurs bocaux. Vous pouvez aussi mettre de grosses rondelle d'échalotte mélangées

SONDAGE : Que désirez vous voir comme  galèjade en priorité ?

J'ai dans ma tête :
Les oursins de campagne
Le premier élément
La fuste (poutre) de Cabasse
Le coup du roi
Les méduses attaquent

en recette , j'ai :
La soupe au pistou pour les nuls , 3 personnes , c'est très facile



Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Recette méditerrannée

Publié le 22 Juillet 2007

Une recette toute simple, comme d'habitude je vous recommande de choisir un bon porc élevé selon de façon traditionnelle en liberté (glands, chataîgnes, maïs, pomme de terre, etc.), Si, si cela existe encore, en particulier en Ardèche?

Prendre une belle côte de porc (légèrement grasse) par convives.
Preparez un bonne braise de ceps de vigne (veuillez à respecter la législation des feux dit ouverts)
Faire bien griller les côtes de chaque coté.
Pendant la cuisson préparer la sauce.
Faire roussir dans une belle poêle en tole, une bonne cuillère à soupe de farine.
Mouiller avec un verre de bouillon de poule (du vrai bouillon de poule), bouillon que vous avez préparé auparavant et conditionné au congélateur.
Ajouler un peu de coulis de tomates, une cuillerée de vinaigre de vin et quelques cornichons coupés en fines rondelles.
Salez, poivrez et  laisser mijoter quelques minutes.

Mettre les côtes dans un plat chaud et nappez avec la sauce.
Servir impérativement chaud.

Quelques tagliatelles/parmesan accompagne bien l'ensemble.
Salade frisée ou mâche.
Plat simple et agréable , vous voyez il n'y a pas d'herbes de provence et ce n'est pas un oubli.
Rouge léger à discrétion.
Sieste avec accompagnement de cigales

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Plats Communs