Articles avec #conserves tag

Publié le 17 Juin 2021

 

Pour cette recette super facile il vous faut des griottes saines et pas trop mûres, les bien mûres vous les mettez de coté pour faire un bon  clafoutis

Pensez aussi à "repérer" les noyers car le vin de noix se fait le 21 ou 23 juin dans le midi

Griottes à l'eau de vie

Facile

 

DSC09407.JPG

 

DSC09383.JPG

 

 

- 1 litre d'eau de vie de marc à 45° ou de la 90° coupée avec un sirop chargé à 200 grammes de sucre fin, le plus simple pour vous est d'utiliser de l'eau de vie blanche à 45° que vous trouverez dans toutes les grandes surfaces

- 1 kg de griottes bien saines et pas trop mûres

- 200 grammes de sucre en poudre ou mieux du sucre de canne, en principe c'est 100 grammes , mais les miennes sont particulièrement acides cette année

 

Réalisation :

Triez avec soin vos griottes et coupez la queue à 0.5mm comme ceci

DSC09419.JPG

Si vos griottes sont sales les rincer et bien les laisser sécher surtout

Dans un bocal le Parfait ou équivalent mettez délicatement vos griottes

Versez ensuite l'eau de vie à 45° et fermez le bocal hermétiquement

DSC09415.JPG


Pendant 10/12 jours, tournez de temps en temps le bocal pour que le sucre se mêle complètement à la conserve.

Les griottes seront prêtes à consommer au bout de 2 mois, mais meilleures à partir du quatrième mois.

Et encore meilleures au moment de Noël

A consommer avec modération car se sont les queues qui font tourner la tête il paraît !

Voir les commentaires

Publié le 5 Novembre 2020

REDIFFUSION car j'ai de nombreux commentaires sur cette recette simplissime. Les olives sont en avance . Si vous avez des olives variété "cayon" (rares) elles seront encore meilleures

 

Les olives noires à la façon Fachouires n'utilisent que le sel fin et un retournement journalier pour les rendre mangeables.

Ne pas mélanger les variétés d'olives, prendre des olives pour conserve, exemple "les Lucques" ou des Cayons (rares), ou en bref des grosses bien charnues

 

1 er jour : saupoudrez de sel fin, ne vous étonnez pas si le sel ne "colle" pas le premier jour car les olives sont recouverte d'une espèces de cire naturelle, la quantité de sel est au pif

2 ème jour : faites sauter le tout afin que le sel commence à "coller"

3 ème jour : idem rajoutez un peu de sel

ETC..................................................... à partir du 10 ème jour goûter une olives et continuer à retourner tous les jours jusqu'à ce que les olives soient à votre goût !

 

Saladier le 1er jour
Saladier le 1er jour

Saladier le 1er jour

2ème jour, premier retournement
2ème jour, premier retournement

2ème jour, premier retournement

le selcommence à se coller aux parois et au olives, dans les jours qui suivent un liquide va apparaitre, surtout ne jamais le jeter
le selcommence à se coller aux parois et au olives, dans les jours qui suivent un liquide va apparaitre, surtout ne jamais le jeter
le selcommence à se coller aux parois et au olives, dans les jours qui suivent un liquide va apparaitre, surtout ne jamais le jeter

le sel commence à se coller aux parois et au olives, dans les jours qui suivent un liquide va apparaitre, surtout ne jamais le jeter

Voila nous sommes 12 jours plus tard et moults retournement lles sont devenus presque marron (ça dépend de la variété)

Après un trie rrossier des mauvaises, je vais les mettre dans un bocal  pour les conserver, pour cela utilisez la main et faites les un peu sécher T° de la pièce , avant

Après un trie grossier des mauvaises, je vais les mettre dans un bocal pour les conserver, pour cela utilisez la main et faites les un peu sécher à la T° de la pièce

C'est exudat d'eau amère et salée est à jeter impérativement, autrement un cuillère à café dans la tissage du soir, et adieu la belle mère ou autre.

C'est exsudat d'eau amère et salée est à jeter impérativement, autrement un cuillère à café dans la tisane du soir, et vous allez vous lever 50 fois pour boire plus 50 autre fois pour "uriner", j'ai pas dit p......r

je mais les olives séchées à la t° de la pièce en bocaux, avec une feuille de laurier, du pèbre d'ail, du thym en branches séchées

je mais les olives séchées à la t° de la pièce en bocaux, avec une feuille de laurier, du pèbre d'ail, du thym en branches séchées, mais attention les herbes de Provence sont très agressives et vont réduire en purée les olives.

mettre un peu de thym sec sur le dessus et remplissez d'huile jusqu'à couvrir les olives, je mets de l'huile de tournesol moins sujet au rancissement que l'huile d'olives

mettre un peu de thym sec sur le dessus et remplissez d'huile jusqu'à couvrir les olives, je mets de l'huile de tournesol moins sujet au rancissement que l'huile d'olives

Fermez le bocal non hermétiquement, un bocal le "parfait" fait bien l'affaire à condition de ne pas mettre le caoutchouc. Pour une meilleure garde vous pouvez mettre les bocaux au frigo

Voila c'est tout, en avant pour les amuses gueules, les pizza etc.....

Vous pouvez faire de la pâte d'olives si vous avez de la patience de les dépiauter et ensuite tartiner cela sur du bon pain devant la cheminée qui ronfle

 


 
Olives noires fachouire ( au sel fin)
Temps d'attente 10 jours minimum

En ce moment c'est la cueillette des olives  dans mon petit village. Donc j'en profite pour faire des conserves d'olives vertes et noires, car selon les variétés d'olivier certain sont plus rapidement noir, que les autres

La Méthode ci-dessous (que m'a donné Mémé Mounic) est extrêmement facile

Aujourd'hui c'est au tour des olives noires à la « fachouire » (remuées non piquées dans du sel fin), fachouire veux dire confites, sauf que ce ne sont pas des dattes , que ce n'est pas du sucre et qu'on ne les fourre pas avec de la pâte d'amandes.
La consommation se fait environ après 8 à 15 jours après le début du salage, attention ces olives ne se conservent pas très longtemps, mais vous les aurez terminées bien avant qu'elles deviennent trop « marrons » et "mollasses"

Choisir des olives noires bien nettes , ni coup de bec, ni vers,. s'armer d'une gorbelette, panier spécial destiné à être attaché autour du cou pour la cueillette à deux mains, pour les extras terrestre multi membrés cela est plus facile évidemment. Cela me rappelle une blague de mon pauvre père qui me disait lorsque que j'étais jeune de cueillir les cerises avec la queue, bonnard, vous trouvez qu'avec les mains ce n'est pas plus facile et plus hygiénique.

Visez un bon olivier et un coin de ciel bleu, car il ne faut pas toucher les arbres lorsqu'ils sont mouillés, d'ailleurs les provençaux ne sortent pas lorsqu'il pleut.

Remplissez le gorbelette, battez vous contre les pies , geais et grives qui vous assaillent et revenez ensanglanté à la maison pour faire un bon tri,  gardez les belles olives fermes et luisantes, gage de qualité pour ce qui suit.

Choisissez un saladier en verre ou en terre cuite émaillée, puis saupoudrez les largement de sel fin

Et bé oui, il n'y avait pas assez de noires, noires.

 

Faites les sauter d'un mouvement ample tous les jours , pour bien répartir le sel. Celui-ci va faire sortir  le liquide  amer que contiennent les olives. Attention à l'inverse des "piquées au sel" on ne lève pas le liquide qui va apparaitre dans les 3 à 4 jours

Environ une semaine après testez une olive, nan pas avec la bouche, avec l'ongle ou un couteau, pour voir si il y a toujours du « lait » à l'intérieur. Vous avez compris que ce lait doit disparaître. Celui-ci disparu, testez avec la bouche, attention quelquefois cela arrache un peu la langue, si c'est le cas continuez à tourner, le "sel"
Ouf, arrive le jour où elles sont mangeables

A ce moment virer le liquide au fond et assaisonnez vos olives avec :
- une bonne giclée d huile d'olive bien entendu
- du thym sec
- quelques morceaux de feuilles de laurier sauce (baguier en provençal)
- une pincée de sarriette broyée

- certains poivre, moi pas

Touiller, laissez agir un ou deux jours et consommez

 

Laissez les dans votre beau saladier au milieu de la table à disposition des amateurs, elles auront tôt fait de disparaître

Ensuite pleurez un bon coup et attendez l'année prochaine pour recommencer

Voir les commentaires