Articles avec #recettes d'antan tag

Publié le 9 Octobre 2017

Gelée de coings de Cotignac (classique) Coudoun*

 

Attention ne vous méprenez pas ce n'est pas la recette du "Cotignac" qui est décrite dans cette recette, c'est tout simplement la gelée de coings  réalisée de façon très classique.
La recette du "Cotignac" nous a été volée par un démarcheur il y fort longtemps a donné à la ville d'Orléans , qui  elle , pas bête, a déposé la marque .
Donc grande misère ici, nous n'avons pas le droit d'appeler le "Cotignac" Cotignac, c'est un comble

Petite histoire (il y a eu des guerres pour moins que ça)

Le "Cotignac" arrive en France au Moyen Âge grâce à un patissier du Var par la faute d'un voleur du Var  et plus précisément de Cotignac bien sur et qui s'est  tiré dans le Loiret. Cotignac viendrait du provençal coudoun qui signifie coing


Croyez qui vous voulez , mais nous ici, on en a gros sur la patate de coing, et oui il ne faut pas perdre l'humour. Toutefois si un célèbre avocat veut bien défendre notre cause gratuitement il est le bienvenu, et il a intérêt à gagner autrement on l'acclape* à coup de coings.

La recette de la gelée


- Ramassez vos coings en pleine maturité, ne vous cassez pas la tête leur odeur si subtile et inimitable vous renseignerons sur leur degré de maturité. Si vous les achetez au marché sentez les bien avant . Je n'ai pas voulu dire par cela de les acheter au Pif
- Pour les coings du jardin il est inutile de les rincer ou essuyer (criez si vous voulez mais sur les miens il n'y a aucun produit chimique, ok il peut y avoir des cacas de mouches d'oiseaux ou même de girafes). Sachez que c'est dans la peau que la majorité de la pectine servant de gélifiant se trouve.
- épluchez grossièrement vos coings avec un bon couteau d'office bien tranchant, pour les mimines fragiles mesdames, vous pouvez les raper et faire de la compote avec le reste, et même de la pâte de coings à conditions de rajouter de la pectine de pomme naturelle en poudre (chère la poudre- attention ne pas sniffer )
- Jetez les épluchures * dans une bassine en cuivre ou inox
- Couvrez d'eau de source
- Faites cuire à feu doux jusqu'à ce que les épluchures soit tendres
- Prenez une étamine ou  un torchon en coton tissé serré, rincez le d'abord à l'eau claire, les fibre du textile vont ce resserrer
- versez le contenu de votre bassine dans l'étamine et recueillez le jus filtré dans une récipient, ne vous étonnez pas si le jus est brunâtre, il deviendra rouge au cours de la cuisson
- Virez les épluchures égouttées  de votre étamine et refiltrez le jus encore une fois, la gelée aurat une bien plus belle couleur rouge rubis une fois cuite
- pesez le liquide obtenu et ajoutez le même poids en sucre cristallisé (il existe une recette à base miel à la place du sucre , mais cela est une autre histoire)
- Touillez et ajoutez un jus de citron par litre de jus
- Sur une source de chaleur * portez votre liquide à ébullition puis faire cuire à petit bouillon en écumant de temps en temps
- Surveillez en faisant de temps en temps le test de l'assiette froide , la goutte de jus bouillant doit se figer au contact de l'assiette placée en biais
- lorsque la texture vous convient mettez en pot immédiatement  et retournez les pour les laisser refroidir
 

Et essayez de faire de belles photos pour montrer à vos petit enfants afficionados du Nutella



 * Acclape : version soft de la lapidation, ici c'est à coup de figues ou de tomates
* Coudoun: nom provençal du coing.
* Épluchures : dans cette version je n'utilise pas les pépins afin d'obtenir un très beau rouge
* La chaleur humaine même intense ne suffit pas

 

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Desserts, #Conserves, #Spécialités provençales, #recettes d'antan

Publié le 11 Décembre 2016

Les olives vertes à l'aneth conviennent parfaitement à cette vieille recette rustique. Bien sûr il est un peu tard pour réaliser ces olives vertes car la récolte des olives approche vers sa fin dans le haut Var. Toutefois si vous avez eu la chance d'en avoir fait  (fin septembre) vous pouvez essayer cette recette , d'accord c'est du rustique .

Pour la réalisation des Olives vertes à l'aneth sauvage c'est ICI

Bien sûr vous pouvez utiliser les olives cassées du commerce. (grand Dieu ils vendent cela fort cher maintenant)


La modestie, chez les gens médiocres, est simplement de l’honnêteté; chez les gens brillamment doués, elle est de l’hypocrisie.
Arthur Schopenhauer (1788-1860)
 

 


 Pour une personne , petit déjeuner du matin, mais oui c'est pas joli et je m'en fout

omelette-olives-casees.JPG

Il vous faudra pas grand chose

Vous pouvez faire cette recette avec des olives noires blanchies

 

- 15/20 d'olives vertes cassées à l'aneth

- 1 petite tranche de pain grillée maison

- 2 bons (ou plus) oeufs fermier (d'accord ça veut pas dire grand chose fermier, mais à la campagne ça veut dire :  vrais oeufs de poules élevées aux grains, et qui courent en liberté

- 1 pointe d'ail haché

- 1 poêle

- un peu d'huile d'olive et basta

Pas de sel pas de poivre

- 1 oignon blanc en guise de cuillère (facultatif)

 

Rincez vos olives ou faites les blanchir

omelette-olives-casees--2-.JPG

Hachez les grossièrement au couteau

omelette-olives-casees--3-.JPG

Mettre un fond d'huile dans votre poêle et faite revenir tout doucement vos olives hachées avec le pain grillée écrasé grossièrement, c'est tout grossier ici !

omelette-olives-casees--4-.JPG

Tassez un peu pour faire partir le résidu d'eau des olives

omelette-olives-casees--5-.JPG

Battez vos deux oeuf dans un bol de grand mère et ajoutez vos olives

omelette-olives-casees--6-.JPG

Puis faire cuire comme pour une omelette

omelette-olives-casees--7-.JPG

Retournez d'un coup de poignet sec à mi cuisson, cela vous entrainera pour les crêpes (enfin j'espère arriver jusqu'à cette période)

omelette-olives-casees--1-.JPG

Bises à toutes et tous, même à ceux qui ne ferons pas cette recette de paysan

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #recettes d'antan

1 2 3 4 5 6 7 > >>