Publié le 20 Novembre 2007

Quand j'étais petit , je n'étais pas grand , j'allais à l'école ...
Bref j'ai habité 6 ans dans le département des Hautes-Alpes, mais à cette époque j'étais tout petit, attention , je me les gelais déjà, Gap est dans une cuvette de "froid".
Tout cela pour vous dire que l'on trouvait dans toutes les boucheries et même boulangeries des Tourtons du Champsaur, encore plus glagla , because dans les Montagnes où les loups rôdaient la nuit, il caille un max l'hiver.
Bon et alors ? le rapport avec les Tourtons , aucun, si c'était plus facile de les acheter à Gap que d'aller les chercher à dos de mulet dans ce petit trou qu'était la vallée du Champsaur.
Même si petit je me rappelle encore le goût bien particulier que cela avait.
Bref aujourd'hui Dimanche , jour du Seigneur, juste après la messe je me suis dit  : et si j'essayais de faire ces fameux Tourtons ?
Le clavier en bandoulière, je suis parti à la recherche de la "vraie recette" sur le net  !!!!  Pas facile, j'ai donc fait une synthèse puissante pour arriver à en extrapoler une pas trop compliquée, bon c'est vrai , les gens du Champsaur n'avaient pas mille choses pour faire cette recette. J'ai écarté celles un peu loufoques , à base de mangue ou de dattes , ainsi que celles faites avec de la racine de manioc.
Ils avaient quoi au fait ces gens-la à cette époque ? Des pommes de terre , du beurre , de la farine , des produits laitiers et quelques réserves de subsistance.

DSC03719

 

Allez stop pour le blabla. Pour faire 12 tourtons de 10 cm sur 10 cm il faut  ( après divisions délicates)
Pour la farce :
- 75 grammes de blanc de poireaux
- 50 grammes d'échalotes
- 20 grammes de beurre
- 75 grammes de Tome râpée
- 100 grammes d'emmental rapé
- 1 Saint-Marcelin entier (80gr)
- 500 grammes  de pommes de terre
- 1 poil de crème épaisse
- Sel, poivre, une pointe d'aïl

 

Faites d'abord la pâte
- 333 grammes de farine
- 1 oeuf
- 85 grammes de beurre ramolli
- 85 grammes d'eau tiède et une pincée de sel

 

Touillez la farine avec tous les ingrédients précités , faire une boule et mettre sur la fenêtre au frais  (ce n'est qu'une pâte brisée au fait)

 

Attaquons la farce :
Emincez échalotes et poireaux et faire compoter doucement dans la noix de beurre à petit feu.
Epluchez vos pommes de terre et faites-les cuire dans de l'eau salée.
Dans une terrine faites une purée avec les pommes de terre , les fromages, la pointe d'ail, et le poil de crème épaisse, il faut que la purée soit épaisse et bien assaisonnée. Vous pouvez goûter avec le doigt, ce n'est pas défendu par Sarkosy, mais ça viendra ? Il paraît qu'il va faire une tournée dans le Champsaur, juste pour faire le People, en hiver avec - 20°. En principe il compte appliquer une taxe aux Tourtons, et  aussi  tourner dans un remake du docteur Jivago avec Cécilia et la Troïka dans la neige.
Alors ça y est la farce est prête ?

 

Maintenant passons aux choses un peu plus ardues
Avec la pâte faites des abaisses très fines, très fines oui !
Coupez des carrés de 10x10 cm
Mettez un peu de farce (purée) au milieu, collez bien les bords avec de l' eau ou de l'oeuf, et découpez à la roulette

 

DSC03714

 

EN PRINCIPE les tourtons sont plus petits 7x7 ou 8x8 et sont frits à grande friture
Ben moi je les ai fait au four , because trop gras autrement.

 

Mettre sur une plaque noire et enfournez pour 25 minutes à 180°
Akekonjefaije !!!, ne faites pas comme moi si vous les faites au four, ayez au moins le réflexe de les dorer à l'oeuf battu

 

DSC03718

 

Voili, bonne bouffetance,

 

DSC03731

 

 

et une pensée émue pour le Sarko qui va se les geler dans les montagnes de la politique, car maintenant il a atteind le sommet, donc s'il y reste il se caille , et s'il attaque la descente ce sera en vrille.
Si j'étais lui j'irai prendre des cours plus approfondis chez le bon professeur Bush, son mentor.

Le dedans c'est mimi aussi

 

DSC03727

 

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Entrée chaude

Publié le 19 Novembre 2007


Je suis désolé de ne pas vous répondre mais je suis un peu déprimé

___________________________________________________________________

Parlons un peu de la "Vraie Confiture de Coings"

Attention ceci est la confiture de coings , à ne pas confondre avec "le Cotignac" dont je vous donnerai la recette si j'en ai envie, peut être, et encore , je ne sais pas

Vous l'ignorez peut être mais  Cotignac est la capitale Française du Coings, d'ailleurs les Orléanais nous ont piqué la recette , mais cela est une longue histoire que vous pourriez lire si cela vous intéresse sur le livre de Monsieur Gabriel Henri Blanc (Cotignac)

Le Passé d'un Village en Provence

Dont je vais vous citer un chapitre
" Cependant, ce que nous pouvions déjà affirmer, c'est qu'en 1660, lors de la visite du Roi Louis XVI à Notre Dame des Grâces, le 21 février, on fabriquait, encore dans notre village, cette confiture de coings, dénommée "La Cotignac", puisque sur le rôle de dépenses faites pour la collation de leurs Majestés à Notre dame des Grâces..... ont lit  :  "...... vingt-quatre pots de confiture dites Cotignac, à cinq sols le pots = six livre"

Allez hop , le blabla est finit passons aux choses sérieuses

La vraie recette de la confiture de coings

- Choisir les coings qui ne sont pas encore arrivés en pleine maturité

DSC02415

Ou ceux-ci mais ils sont très durs à éplucher et à cuire
DSC02770

- Avec un bon économe ou un Zyliss, épluchez les coings

 
Faut pas le dire je fais travailler au noir mon voisin un retraité Belge

 

DSC02777

- Les couper en tranche et retirer le coeur et les pépins

 

DSC02781

- Les cuire à couvert dans de l'eau

 

- Lorsqu'ils sont tendres, on les retire, puis on les égoutte, mais on conserve l'eau de cuisson que l'on pèse.

rose_pomme


- Pesez les fruits cuits égouttez
 

Dans une mimi terrine , rangez les tranches par couches en saupoudrant des sucre fin chaque couche (nota , il faut 1/2 kg de sucre par kg de fruits cuits , pas de panique le 1/2 kg qui manque viendra à part)

 

- Faire macérer une demie journée sous un linge propre (moucherons)

 

- Versez l'eau de cuisson dans une belle marmite ou chaudron à confiture (l'inox fait l'affaire) ou l'acier émaillé aussi

 

- Ajouter un 1/2 kg de sucre par kg de fruit et non pas d'eau de cuisson

 

- Faire réduire en écumant ce jus jusqu'à  obtenir un sirop

 

-  On y incorpore alors les fruits macérés et on laisse cuire jusqu'à ce que le sirop fasse la perle

 

- Puis passez les fruits et le sirop au moulin à légumes

 

C'est tout. Mettre en bocal à chaud évidemment , gardez au frais et au sombre

DSC02833

 

Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Conserves