Articles avec #cuisine au feu de bois tag

Publié le 17 Mai 2016

 

Résultat :  Heuuuu ça et rien c'est pareil

Quelquefois il m'arrive de passer devant un produit qui m'intrigue et de le tester, ce fut le cas il y a quelques jours en passant devant un sachet "mélange poulet", késako !

Ba , oui, le truc qui sert à peindre les poulets avant de les faire cuire, mais au fait quel goût cela donne au poulet , du moins à la peau

Me voili restant tout fier avec mon petit sachet  pas ruineux , à 1, 20 € de quoi peindre plusieurs poulets

  DSC09129.JPG

Primo, tester le truc avec un poulet "normal" du commerce, j'allais pas gâcher un beau poulet de ferme non ! 

 

DSC09141.JPG

Délayer  la poudre magique avec un peu d'huile

DSC09134.JPG

Bourrer le poulet d'olives et d'ail saumuré, histoire de faire bétonnière dans la carcasse, c'est super classe ce string bleu, ils ne savent plus trop quoi inventer

DSC09132.JPG

L'embrocher et le "peindre", on dirait qu'il est déjà cuit. ça c'est une farce à faire, j'y penserai un jour !

DSC09143.JPG

Alimenter le feu avec moultes branchettes, ça c'est pas trop écolo, mieux vaut un bon feu de mazout, la prochaine fois j'utiliserai des vieux pneux

 

Aller picorer quelques belles cerises . La cuisson d'un poulet en plein air prends bien deux heures avec un feu indirect alors pour ne pas oublier de recharger le feu de temps en temps et cela pendant que vous faites la sieste  j'ai trouvé une astuce.

J'accroche une ficelle autour de la broche et l'autre bout à un poil de ma moustache , attention cela demande des calculs savants . Le réveil est assuré et la cuisson reprendre

 

 

C'est long deux heures et en plus le résultat de cette peinture est décevant car cela ne donne pratiquement aucun goût à la peau à moitié croustillante

DSC09161.JPG

Moralité  malgré tout ce qui a marquer sur la composition de ce sachet il va falloir que je modifie la composition de cette peinture et  revenir au classique assaisonnement  thym/ail "naturels"

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Cuisine au feu de bois

Publié le 3 Mai 2016

  Le Torchon brûle au fournil

 

LIRE FIN DE PAGE

Hier je vous parlais de la décroissance, mais ce n'est  pas cela, c'est juste une cuisine qui profite de la campagne , du feu de bois  avec sa chaleur gratuite

Ciel-0144.JPG

Ce tas de cendre/braise date d'hier au soir, ne  pas croire que ce feu est mort (la loi veut que toute incinération de végétaux soit surveillée et éteinte le soir venue, ici se sont des branches d'oliviers qui ont été incinérées , mais je vous dirais pourquoi si vous le désirez)

En réalité les oignons doivent être cuits avec la peau, cela donne un goût execptionnel, look, heu...vous ne pouvez pas sentir désolé !

Ciel-0145.JPG  Ciel-0146.JPG

Attention sous cette couche de cendre de 5 cm dort une petite braise qui dépasse largement les 500 degrés

Ciel-0126--Copier-.JPG

Ciel-0128--Copier--copie-1.JPG

Passons à la recette, il va s'agir de cuire des oignons entre braise et cendre, mais ces oignons ne vont pas être mangés classiquement , comme des oignons confits par exemple, avec de l'huile d'olive un bonne andouillette à la braise et du bon pain . Comme le dis lou vièi guardian dans les coms, cette cuisine nous mêne à la tentation et au péché de gourmandise des bonnes choses simples

Procédons:

Epluchez vos oignons en laissant le trognon vers le bas

Ciel-0122-copie-1.JPG

il faut un bon tas de rémanents brulés branches nobles de préférence (ici des branches d'oliviers , c'est la taille  en ce moment) , bois dur, évitez les résineux, cade cyprès, les végétaux toxiques, et le platane évidemment, de même les écailles de dragons qui brûlent mal !

le nombre d'oignons( et même de pommes de terre , pomme fruits, cotelette ...etc..vous pouvez faire un repas complet simplement) de tailles semblables est à votre convenance, comptez les avant de les cuires

Les mettre en papillote alu* c'est plus facile, avant on en mettait pas et procéder comme suit : photos

Ciel-0124--Copier-.JPG

Ciel-0129.JPG

Aplatir le sommet du tas, faire une rigole circulaire  (nan pas avec les mains, protégez vous de la radiation infra rouge, et please de portez pas sur votre corps des vêtement en fibre polaire, danger de brûlures très grave, mettez du coton, linn ou velours , surtout pas de bikini  en foururre polaire)

Disposez vos oignons la queue de la papillote en l'air, le jus ne sortira pas ainsi, recouvrez à la pelle les papillottes de 5 bon cm de cendre, et attendre 1 heure environ , idem si vous mettez des PdT (les piquer à la fourcette pour éviter les explosions)

1 heure ou un peu plus selon l'utilisation sortez vos papillottes avec une pelle,

Ciel-0135.JPG

Ciel-0138.JPG

comptez les, il est facile d'en oubliez, faites d'autres cuisson (exemple marmite en fonte garnie de légumes et d'un peu de poitrine de porc, avec de l'eau bien sûr, mais là la cuisson demande 3,4,5 heures)

Clic


Rassemblez le tas afin qu'il finisse sa combustion. Les cendres refroidies seront répandues aux pieds des oliviers ou artichauts afin d'apporter de la potasse gratuite)

Enlevez l'alu et manger à  votre convenance

Dans mon cas , les oignons vont servir vont devenir des conserves

 

Coupez vos oignons, dans de petits bocaux type le "parfait" mettre un grains de poivre une demie feuille de laurier et couvrez d'huile d'olive , stérilisez  45 minutes, et conservez à l'avri du chaud  et de la lumière, mangez dans l'année car l'huile d'olive même si c'est un produit dit exceptionnel peut devenir rance, et oui

Ces oignons ainsi préparés accompagne des viandes blanches ouplus simplement le goustaroun du "petit dèj" avec du bon pain trempé dans le jus huileux (ne faites pas berk, ni pouah c'est gras, nos anciens n'étaient pas gras)

 

JE RENTRE AU CH

 

* Alu: comme vous le savez l'alu est toxique et à bannir, vous pouvez mettre de papier sulfurisé, avant la peau extérieure suffisait, mais maintenant les peaux des légumes et fruits sont porteurs de résidus chimique qui donnerait des réactions pas catholique , mais bon, je ne suis pas chimiste, je suis juste couillon comme la lune et basta

Voir les commentaires