Publié le 30 Mars 2013

Avertissement, la bannière 750 grammes va m'être retirée unilatéralement par OB, malgré ma place de 43 èmme en cuisine et 143 ème au général. De ce fait ce blog ne sera plus rétribué, encore un mystère d'OB qui bat de l'aile. Il est peut temps de déménager
Voici un peu de soleil pour vous réchauffer

En hommage à mon beau frère péféré, notre ami André Bouchaud, qu'il repose en paix il l'a bien mérité, mais j'aurais aimé qu'il vive plus longtemps, (on avait presque le même âge) car il avait encore beaucoup de chose à m'apprendre
Bien que ma cuisine soit classique à la limite bouffe de cantine, nan pas celle de l'Elysée, il m'arrive de détourner des recettes. Comme j'ai peur de m'intoxiquer, ce jour la, j'ai un testeur professionnel qui a un estomac en béton, mon beauf.Par contre il faut que je ruse pour le décider à venir. Cette fois je lui ai fait croire que j'avais fait des moules blanches.
Comme tout le monde le sait les moules blanches sont très rares et très recherchées,  en réalité se sont des moules albinos qui vivent près des eaux de refroidissement des réacteurs nucléaire. Cette proximité leur donne un goût incomparable d'iode radioactif. Elle sont très toniques et peuvent remplacer le "Viagra" dans les cas désespérés. Petit inconvénient elles rendent le zizi fluorescent, de quoi se prendre pour un chevalier  jedhi, bon passons. J'espère que vous n'avez pas gobé ça.
Donc mon tasteur est venu dare dare pour voir ce que c'était , hi hi il croyait que c'était des fruits de mer. Il fut décu lorsqu'il vit dans son assiette trois trucs bizarres


Chance pour lui , cette fois ce n'était pas trop infâme

Tu veux que je mange cette merde



Que dit il , après avoir gouté ?


A - c'est quoi cette merde ?
B - appelles le Samu !
C - c'est la dernière fois que je viens
D - où sont les wc


Voir les commentaires

Rédigé par jupiter

Publié dans #Galèjades

Publié le 28 Mars 2013

Cette recette n'a aucune prétention, j'ai fais ce plat pour un peu changer de ma routine coquillettes jambon, ou autre banalité que mon diabète non régulé m'impose

Oui je sais le riz contient du sucre , les pâtes aussi, et alors je mange quoi, je suce un endive crue comme un ice cream, vous croyez que cela nourrit un homme !

 

Bon, la recette à l'arrache, portion pour 4 personne

 

temps de réalisation , un peu moins d'une heure

riz-aux-legume--9-.JPG

Les ingrédients basiques

 

- 1 grosse carotte

- 1 reste de salade ferme

- 1 courgette calibrée (pitin elles sont de plus en plus minis)

- 1 poireau entier, blanc et vert

- 180 grammes de riz incollable, ba voué je n'avais que celui la

riz-aux-legume--2-.JPG

- 2 grains de poivre

- sel gros

- laurier

- 1 pincée de thym sec

- 1 cuillère à café de double concentré de tomate

- 3 gousses d’ails écrasés

- 1pincée de curry, mollo hein !

- 5 verres d’eau, le même qui vous a servi à mesuré le riz

 

Commençons par faire cuire le riz dans un cuiseur de riz ou autre, avec un peu de sel et 1 CaC de double concentrée de tomate

riz-aux-legume--6-.JPG

Taillez les légumes en lanière fine à avec un économe, pour le poireau le tailler en julienne fine, idem pour la courgette dont on utilise la peau et la chair coupée en petit dés, et les gousses d’ail

DSC00024.JPG

riz-aux-legume--4-.JPG

riz-aux-legume--7-.JPG

Faire revenir le tout dans une poêle  anti adhésive de votre chois avec un bonne cuillère d’huile d’olive

Incorporez le curry

Une fois un le tout peu revenu, mouillez avec de l’eau au 2/3 de la hauteur et faire réduire

 

Testez le riz, s’il n’est pas tendre, ajouter encore un verre d’eau

 

Une fois le riz cuit et l’eau de cuisson des légumes évaporées, réunissez le tout dans un saladier, les légumes d’u coté et le riz dans l’autre

 

Voila c’est tout

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Plat principal