Publié le 30 Novembre 2019

 
Coquilles st Jacques farcie avant cuisson

Coquilles st Jacques farcie avant cuisson

 

 

Il ne s’agit pas que d’une recette de  coquilles farcies maison

Il est évident que l’emploi de produit frais améliorent grandement  la qualité gustative de cette modeste entrée

Ici loin de la mer il me faut donc passer par des produits congelés assez insipides pour réaliser cette vilaine recette

Les ingrédients : pour 20/25 coquilles garnies

 

  • 400 grammes de noix de saint jacques (surgelées)
  • 400 grammes de crevettes décortiquées idem
  • 400 grammes de mélange de fruits de mer
  • 400 grammes de moules décortiquées
  • 100 grammes de beurre dont 80 pour la béchamel
  • 1 litre ¼ de lait (ou 1 litre de lait + ¼ de litre d’eau des moules filtrée, cas de moules fraîches et c’est bien meilleur)
  • 500 grammes de champignons de paris surgelés
  • ½ jus de citron
  • 250 grammes d’emmenthal râpé par vos soins
  • sel, poivre muscade
  • des CSJ vides évidemment

Faire décongeler vos saletés et les faire sauter légèrement dans un fond d’huile d’olive

Faites revenir vos champignons dans 20 grammes de beurre et le jus du demi citron

Pendant ce temps faites votre béchamel en faisant un roux, blablabla , avec 80 gr de beurre et 80 gr de farine

DSC07880.JPG

Versez votre litres et demi de lait froid et touillez, pour corser le goût vu qu’il n’y a pas d’eau des moules vous pouvez mettre 1 cuillère à soupe bombée de fumet de poisson

Muscadez et poivrez

Mélangez vos fruits de mer avec les champignons refroidis

Râpez votre fromage

DSC07883.JPG

Mélangez le mix champi et fruit de mer  dans votre béchamel, touillez Ajoutez 2/3 de fromage râpé et touillez en laissant sur le feu modéré 8/9 minutes

DSC07888.JPG

Goûtez et rectifiez en sel si besoin

Remplissez vos coquilles sans en foutre de partout

DSC07874.JPG

Parsemez chaque coquille avec un peu d’emmenthal râpé, ou le chemin du voisin avec des clous de tapissier

DSC07892.JPG

Passez au grill du four et servez chaud

OU, mettre sur grille et les congeler puis les filmer individuellement.

 

Voir les commentaires

Publié le 29 Novembre 2019

 

La Raïto est une sauce, mais elle est bien souvent associer à un poisson, vous savez les sauces sont rares en Provence ce sont plutôt de liaisons que nous employons; En plus cette Raïto n'est pas une sauce provençale , mais Juive , Phénicienne ou Ionienne.
Bon, après avoir négocié âprement la morue sèche nous voici prêt pour réaliser cette recette qui en fait n'est pas bien compliquée

Ok on dirait du vomi, mais je vous assure que c'est bon, vous pouvez venir goûter si le coeur vous en dit, je ne blague pas

 

Les ingrédients :


Cela dépend de la tablée évidemment et aussi des "connaisseurs"


- 1 kg de morue bien placée dessalée au moins 12 à 24 heures à l'avance
- Des oignons
- 1/2 litre de vin rouge
- 2 cuillère à soupe de coulis de tomates ou des tomates concassées
- 1/2 litre d'eau ou mieux du bouillon de poisson fait avec des collier de congre ou autres parures
- 2 bonnes cuillères à soupe de farine de ménage
- 1 cuillère à soupe de câpres blanchis
- 1 vingtaine d'olives noires douces
- 2 à 3 gousses de bon ail
- poivre , sel , bouquet garni
- et bien sûr de l'huile d'olive cela va de soi

Émincez vos oignons sans pleurnicher et les faire revenir jusqu'à ce qu'il soit transparent dans une sauteuse , avec de l'huile évidemment (j'emploie une cocotte en fonte, j'aime bien la fonte
Singez* ces oignons avec deux bonnes cuillères de farine
Mouillez ensuite avec 1/2 litre de vin rouge pas trop fort
Puis versez 1/2 litre de votre bouillon de poisson ou de l'eau tiède
Ajoutez les gousses d'ail aplaties , n'oubliez pas de touiller de temps en temps
Jetez le bouquet garni dans la cocotte
Vi, il est drôle mon bouquet garni, en fait je met du thym en fleur en même que les oignons, le laurier de même, ce brin est en fait un attrape couillon ,nan !

Poivrez avec de la mignonnette (grains de poivre écrasés avec le plat du couteau)
Délayez vos cuillères de coulis (dans le cas de tomates concassées les faire un peu revenir avant)et baissez le feu
Épongez vos morceaux de morue
Faites frire coté peau, ba vi je laisse la peau , pour une meilleure tenue, et puis on est à la campagne , pas dans une cuisine de chef raffiné.

Une fois votre morue saisie, la déposer dans votre cocotte, laissez un peu mijoter, attention cela risque d'accrocher
Un peu avant  de servir ajoutez vos câpres blanchis et vos olives noires


Dans cette version vous ne verrez pas d'olives noires car je suis tombé à cours, et la saison des olives noires commencent en janvier, "Si il y en a cette année"

Vous pouvez accompagner ce plat de pommes vapeur ou de polenta

 

Vous réalisez tout ce que Dieu doit entendre comme prières stupides? C'est presque mieux s'il n'existe pas, ça fera un témoin en moins de notre stupidité.

Gilles Legardinier (1965- )

Voir les commentaires