Articles avec #mediterranee tag

Publié le 12 Juillet 2017

Les Migas

 
 
Las Migas
 

Cette fois je vais m'en prendre plein la tête car la recette des Migas existe en moultes  versions dans pas mal de pays méditerranéens, cela à base de pain rassis, semoule de coucous , de semoule de blé dur, et j'en ai même trouvé sur le net à base de semoule de maïs.

 

 

Celle que je  vous donne vient directement de la Province d'Almeria en Andalousie

Ma belle sœur m'a invité il y a quelques jours pour manger ces fameuses migas, qui sont servies maintenant dans les Restaurants, un peu comme si nous on s'émerveillait devant un bon aïlet*, ah punaise. Ils ne perdent pas le Nord les restos !

 

Dans cette version, la recette est réalisée avec comme ingrédient principal de la farine.

Attention c'est un plat très très  rustique, très nourrissant et pas « light » comme on dit maintenant.

Ce repas était servi le matin aux travailleurs des champs ou autres afin qu'ils tiennent le coup   jusqu'à 15 heures, pour le repas principal

La garniture était à la discrétion et à la fortune du pot comme on dirait ici, attention ce que je vous raconte est réel.

Donc cela pouvait aussi bien accompagné de rien, et oui, il y avait juste le goût de l'ail rôti ou d'un bout de longanissse

Ou alors avec des viandes, des produits de la mer, souvent de sardines grillées

 

Cette fois j'ai joué l'invité et j'ai regardé car c'était ma belle sœur qui officiait.

 

Ingrédients :

 

- 1,5 kg (plus ou moins) de farine (cela est fonction des convives)

- 1 BON verre d'huile d'olive ou plus

- de l'eau chaude salée *

- 1 grosse tête d'ail en chemise

 

ça c'est la version de base

 

Faites revenir votre ail, un peu de saucisse sèche, ou de longanisse, qq sardines ou annchois frais  dans l'huile d'olive puis retirez les, vous  les remettrez vers la fin autrement ils risquent de brûler

Dans une jatte ou saladier, délayer la farine et l'eau pour avoir une consistance un peu plus liquide qu'une pâte à pain

Versez le tout dans une bassine émaillée ou  un genre de wok anti adhésif

Commencez à feu doux et tournez avec une bonne spatule ou cuillère en bois, jusqu'à ce que des boulettes commencent à se former et se colorent, cela peu durer  1 à 2 heures

ATTENTION, n'arrêtez jamais de tourner, bonjour le coude

Remettez l'ail, les charcuteries s'il y en a

Tournez encore un moment pour obtenir cette consistance ci- dessous

Servez chaud avec les garnitures que vous avez sous la main

 

Ma belle sœur avait largement pourvu en viande cette Migas, rôti de porc, lapin aux olives, noires, et j'en passe, c'était le top, bysance

 

Lorsqu'il restait de ces migas, elles étaient resservies le lendemain, seules sucrées, pour accompagner le café. Le paysans en emportait dans sa besace

Oui je ne blague pas.

 

Cette recette se fait aussi à la semoule ou avec du pain rassis , les pieds noirs connaissent cette recette

 

* Quantité d'eau, : au plus vous mettez d'eau au plus long cela sera car il faut que cette eau s'évapore lentement

* Aïlet : aioli garnie, en Provence on dit "un" aïlet, c'est vrai, beaucoup de mots chenage de genre , par exemple un "lièvre" deviendra "une lèbre"

 

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #méditerranée, #plat de pauvre

Publié le 11 Juin 2017

Les beaux jours arrivent, quelques légumes de saison sont là, quelque estivant aussi. Alors pourquoi pas un bon Taboulé Provençal

 

 Voici deux versions, la première en vidéo, l'autre plus classique

Vous pouvez accompagner le taboulé avec quelque crevettes

 

 

 

En fin d'article le taboulé express

 

DSC06397

 

Voici une petite version de la confection rapide d'un taboulé assez normal en Provence
Le vrai Taboulé est Libanais et ne ressemble pas du tout à celui ci, il est beaucoup plus vert sa teneur en persil est élevé ainsi que la menthe, d'ailleurs vous en trouverez un chez
Sathen , essayez vous verrez c'est surprenant mais tout compte fait meilleur.

Pas besoin de balance , un verre suffit pour les mesures

Nota : 1 verre de 28 cl = 225 grammes de semoule de coucous moyennes pré-cuite, quantité bien suffisante pour en faire un gros saladier pour facilement 8 personnes et plus

 

- 1 jus de citron, allongé d'eau (la valeur du verre) ou deux bonne cuillère à soupe de vinaigre sucré Melfor (voir Cricri pour les explication)
- 1 verre de semoule de couscous moyenne
- 1 poivron rouge pelé avec un zyliss, c'est bien plus tendre
- 1 ou plusieurs tomates, préférez celles du jardin pendant la saison
- 1 poivron vert long doux
- 1 dizaine d'olives noires dénoyautées et hachées grossièrement
- 1 demi concombre pelée (berk j'aime pas)
- 1 oignon blanc doux
- 1 bon bouquet de persil plat , ne pas mettre les tiges
- 1 grosse poignée de sommités de menthe fraiche
- sel, poivre huile d'olive

 

Attention l'huile se mélange une fois le coucous bien gonflé, c'est à dire à la fin juste avant de servir

Suivez la vidéo, attention la chronologie n'est pas respectée, commencer toujours par mettre la semoule, puis le jus de citron et l'eau, si vous augmentez le nombre de tomates tenir compte du jus qu'elles rendront. Si le taboulé est trop humide ajoutez un peu de semoule et laisser reposer

Attention la video met longtemps à démarrer

 

Avant de mettre l'huile bien égrener avec une fourchette
Bè, oui j'avais oublié de le mettre dans ma super production
 vidéo à gros budget

DSC08413

Si vous avez des questions je suis à votre disposition

 


Seconde version

 

Un truc simple et vite fait, d'accord c'est pas trop la saison mais ....
La menthe fraîche est là, la ciboulette aussi, le persil tout tendre idem, le reste bé , c'est hors saison
 
TABOULE EXPRESS
 

DSC06397



Il vous faut ça :

- 1 oignon,
- de la menthe fraîche (jardin)
- du persil frais (jardin)
- 300 à 400 gr de semoule précuite de semoule à couscous (moyen),
- 1 poignée de raisins secs de l'année dernière
- 2 tomates  de "ché pa zou" qui se cachaient dans le fond du frigo,
- 1/2 poivrons vert espagne , je pense
- 1/2 poivron rouge  qui a dû faire le même voyage que le vert
- 10 olives noire dénoyautées hachées
Pas de concombre because je ne l'aime pas dans le taboulé


DSC06390
Plus ce que j'ai oublié sur la photo
soit :
- un couteau d'office
- un gros couteau qui coupe bien
- une planche plane, il vaut mieux
- un zyliss (voir ma secrétaire) pour lever la peau des tomates  de merde et des poivrons de même
- sel,  poivre, jus de deux citrons,
Et l'huile d'olive pour le lendemain

- Dans un grand saladier , versez 300 grammes environ de semoules de couscous moyen
- Arrosez avec 1/2 litre d'eau tiède et des deux jus de citrons, salez poivrez
- Pelez les poivrons et  les tomates au zyliss ,  coupez les en tout petits morceaux
- Émincez très fin l'oignon
- Hachez les olives noires
- Hachez très fin deux tiges de persil et la menthe fraîche
- Jetez le tout dans le grand saladier et touillez


 

DSC06393

 

ça prends forme
Ajoutez un peu de semoule si c'est trop "mouillé"
Tassez et ranger le tout avec le dos de la cuillère


 

DSC06395

 

Filmez et mettre au réfrigérateur jusqu'au lendemain , tout aura le temps de bien prendre le goût de la menthe
Le lendemain à midi, grattez le taboulé avec une fourchette pour bien séparer les graines, rectifiez en assaisonnement et versez de l'huile d'olive selon votre convenance, mais pas trop autrement cela deviendrait autre chose qu'une crudité rafraîchissante

 

DSC06396

 

Voili c'est tout

 

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #méditerranée