Blanquette de Cabri ou d'Agneau

Publié le 21 Juillet 2006

Pour septembre si vous voulez.
 
Il faut :

Un beau collet ou de poitrine de cabri (c'est moins gras que l'agneau), même de l'épaule.
Le coupez en morceaux régulier dans un bon faitout en terre vernissée, oui je sais on va encore me traiter d'extrémiste mais l'inox c'est pas très « provençal »
Ajoutez dans ce faitout, un oignon coupé grossièrement, une ou deux carottes débitées en fines rondelles, un poil de gros sel.
Un bouquet garni, de bonne herbes de Provence (paf encore un couche), pour ceux qui veulent gâcher la marchandise ils peuvent rajouter de la lavande et du romarin.

Couvrir le tout avec de l'eau du robinet et portez le tout doucement à ébullition.

Point essentiel il faut écumer souvent ;
Laisser cuire environ ¾ heure environ.

Pendant ce temps dans une casserole faire blanchir des petits oignons blancs.

Prendre une cocotte fonte, émaillée ou pas, et ce n'est pas la peine de peindre la casserole en noir pour faire croire que c'est une cocotte.

Faire dans cette cocotte un roux blanc, mais non pas les rouquins sur la plage qui ne bronzent jamais, peuchêre ce n'est pas de leur faute.

Alors pour faire un roux blanc sans beurre voila : mettre de l'huile d'olive, la faire chauffer et ajoutez une bonne cuillère à soupe de farine et bien tourner le tout avec une cuillère en bois, mouillez avec de l'eau de cuisson de la viande.

Faites moi un beau roux blanc bien crémeux.

Retirez la viande du faitout, la poser délicatement dans la cocotte et donner deux tours de cuillère (en bois) ajoutez quelques champignons émincés, puis les petit oignons blanchis, 4 grains de poivre noir , rectifiez en sel.

Prendre un cul de poule en INOX, mais non un gros bol de ménage suffit. Battre un jaune d'oeuf avec le jus d'un citron, de la râpure de noix muscade, un *pessu de poivre.

Versez sur la blanquette et lier délicatement.

Saupoudrez avec un peu de bon persil plat du jardin, pas celui de SuperMarket qui est dur comme des *banes et qui n'a aucun goût.

 

Accompagnez avec un classique riz blanc ou meilleur cuit au bouillon de poule.

Attention la viande de cabri et fragile alors garder toujours un oeil dessus, l'autre c'est pour surveiller votre mari qui picole le *pastaga au bord de la piscine


*pessu : petite quantité, une légère pincée
*bane : dur comme du bois , de la corne (allusion au cocu) ou aux dents d'un outil nommé, Magaou a   tres banes.
*pastaga : pastis, mais mot plus utilisé vers Marseille

Rédigé par jupiter

Publié dans #Spécialités provençales

Commenter cet article

line 22/07/2006 21:10

coucou, bonne soirée :)

Mimi 22/07/2006 19:22

Bon week end! Avec juste ce qu'il faut e soleil et de chaleur ;)

Mimi 22/07/2006 03:37

Appétissaant et facile, cette recette.Le tout,c'est d'avoir la matière première… Rêvons un peu…Bises de Tokyo

laure 21/07/2006 20:14

Désolée, je voulais dire à droite, oups je fatique moi !!!! lol

laure 21/07/2006 20:12

Oui PRINCESSE CARLA C'est très bien et merci beaucoup, je viens de faire le lien, j'ai mis ton blog dans le top site à gauche de mon site :
http://mesenfantsetmoi.over-blog.com
 
gros bisous

http://lapaca.blogspot.com/ 21/07/2006 17:42

Et voila quand septembre nous mangeons moins de tomates, les bonnes recettes d’automne sont publier nous alléchons déjà !!!! (bandes de gourmands)

line 21/07/2006 17:42

oh il était parti quand même lol

line 21/07/2006 17:41

je recommence mon com est parti dans la nature: je te disais que tu nous gâtes aujourd hui et que je vais garder ta recette précieusement dans mon tiroir de cuisine adéquat!
bonne soirée biz

line 21/07/2006 17:40

tu nous gâtes aujourd hui Jupiter !  pour le cabri hélas y en a jamais dans mes supermarchés mais j adore l agneau et je vais garder ta recette précieusement!