Demie Longe de Sanglier avec os

Publié le 13 Septembre 2016

La saison de la chasse au sanglier a commencée

Si vous avez des amis chasseurs demander leurs un petit bout de longe qu'il ne vous refuseront  pas. La photo ci-dessous date de dimanche. Le sanglier des collines qui ne passe pas par le contrôle vétérinaire, ne doit pas se manger tout de suite. Il doit passer par le congel au moins 3 mois afin de tuer les diverses maladies parasitaires qu'il peut avoir dont une très sèvère la trichinose.

Si la photo ci-dessous vous incommode , faites le moi savoir , je l'enlèverai de l'article.

Si le sanglier n'est pas trop gros, les cotes peuvent se manger au gril, mais toujours très cuites.

Demie Longe de Sanglier avec os

 

 
Demie longe de sanglier au genièvre
 
DSC06938

Tu seras un écrivain, mon fils. Mais dans cette chose où nous sommes, apprends quand même un métier qui peut mettre de la nourriture sur la table.
Gary Victor (1958- )

 

Attaquons une bonne petite recette qui sera mijoter longuement

le but de cette recette est de faire cuire cette demie longe avec  l'os car cela sera plus goûteux. Ensuite avec le mode de cuisson adopté, vous pourrez facilement faire des tranches. Cette recette peut être réalisée avec un longe de cochon de boucherie, en réduisant le temps de cuisson.

Voici la liste des ingrédient nécessaire

- 1 chasseur qui ira chercher pour vous un bon morceau de longe dans la colline. Consolez vous il existe des sanglier d'élevage.
- 1 carotte
- 1 échalote
- 1 oignon
- 6 cébettes
- 1 petit bout de céleri
- 6 gousses d'ail dont deux en chemise
- 2 feuilles de laurier
- quelques grains de poivre
- 1/2 litre de bouillon de veau réalisé avec  1 cuillère à café bombée de fond de veau déshydraté (mais vous pouvez faire du vrai fond de veau, c'est meilleur et de loin)
- 3 baies de genièvre
- 1 litre de vin bien charpenté (mourvèdre par exemple)
- de l'huile d'olive
- 1 barde de lard coupée en carrés très petits
- 1 cuillère à soupe rase  de gros sel
- sel, poivre en grain et poivre du moulin
- 1 branchette de thym frais
- 1 pincée de fleur de marjolaine
- 1  peu sarriette et thym sec
- 1 très petit zeste d'orange non traitée , un peu blanchie et rafraîchie

DSC06892

 

Une lectrice fidèle de mon blog, qui elle n'a pas de blog, m'a offert une très bonne huile d'olive venue du département voisin, je me suis vite empressé d'en mettre dans mon huilier de table, car cette huile est vraiment  savoureuse, je la réserve pour l'assaisonnement des salades.

DSC06895

Longe de sanglier au genièvre

DSC06903

Préparez vos légumes comme ceci

DSC06887

Mettre deux cuillerée à soupe d'huile d'olive dans une cocotte en fonte et les morceaux de lard, la faire chauffer et mettre l'intégralité de vos légumes à suer à couvert, avec le gros sel, les arômes des plantes aromatiques cuitent ainsi ne deviendront pas tisane de cette façon.

DSC06902

Donnez quelques tours de cuillère en bois et réservez vos légumes dans une bassine à débarrasser ou petit saladier,

DSC06906

Frottez la viande avec du thym sec et de la sarriette, puis la faire dorer

DSC06907

Remettez vos légumes et arrosez avec 1/2 litre de bouillon de veau, puis verser le vin presque à recouvrir la viande.

DSC06915

En route pour une très longue cuisson à couvert ,  à minuscule glouglou. Toutes les heures jetez un oeil et rectifiez sel et poivre. La cuisson va durer environ 3 heure minimum.

Dans la dernière demie-heure, sortez les légumes avec une araignée, les passez au moulin à légume  mécanique  dans une casserole,  en ayant au préalable ôté les baies de genièvre, le zeste d'orange, les feuilles de laurier mais pas les grains de poivre qui vont être concassé

Allongez avec un peu de jus de cuisson, réaliser liaison à la farine classique, faire très doucement réduire la sauce. Rectifiez-la à votre goût.

Pendant ce temps enlever l'os de la longe, c'est très facile car le mode de cuisson à vraiment attendri la viande au point de laisser sortir la colonne vertébrale très très facilement

DSC06928

 

Coupez des tranches un peu épaisse et nappez les  de sauce, servir, avec les accompagnements classique du gibier, en priorité les pommes vapeur et la polenta.

Dans mon cas , rien que pour vous contrarier, j'ai mangé ces délicieuses tranches avec du riz, aïe , les mémés Provençales vont venir me rouer de coups de bâtons

 

 

Bon appétit, et ne faites pas d'excès. Oui, la présentation est brouillon, mais l'important c'est ce qu'il y a dans l'assiette.

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Gibier

Commenter cet article

jany04 14/09/2016 07:09

Tout depend de l'âge du sanglier les plus vieux mijotés en daube ragout on peut remplacer le vin rouge par du blanc ou même de la biere et surtout en pot au feu que je trouve bien meilleur que le boeuf, je fais les plus jeunes en rôtis, epaules et gigots au four en côtelettes comme pour le porc. J'ai un mari chasseur et donc pas mal de sanglier que j'accomode de différentes façons. Ouf on a eu un peu de pluie hier soir.Bonne journée

jupiter 17/09/2016 08:54

les jeunes en pot au feu c'est très bon, j'en fais aux carottes aussi, je n'ai jamais essayé la bière ou le blanc. orage dans la nuit de jeudi à vendredi, oui ça fait du bien

Liliane 14/09/2016 00:03

Coucou Marie ! J'aime beaucoup le chevreuil... Le sanglier, je n'ai jamais osé... C'est surtout la cuisson au vin rouge qui me stoppe !!! Ca sent très fort et ça m'entête ! Alors comme personne ne le fera à ma place, je ne cuisine pas au vin rouge ! Pendant ma petite semaine chez mon fils j'ai fait une gardiane au vin rouge mais comme il faut laisser cuire très longtemps, je l'ai laissée mijoter toute seule pendant que j'étais dans la piscine !!! Bonne soirée Marie. Bisous.

jupiter 17/09/2016 08:55

il parait qu'on peu le faire au blanc ou à la bière liliane. roooooo bisous

Liliane 13/09/2016 22:54

Je n'ai toujours pas mangé de sanglier... Quand je vois ta recette au vin rouge... Je veux bien y goûter mais je ne le cuisine pas !!! Belle soirée au Sud. RÔOOoooo bisousssSSSS Jupinou.

marie 13/09/2016 23:15

Bonsoir , Liliane, tu sais le sanglier est une très bonne viande qd bien " agrémenté " et pas si forte au gout, je dirai plutot différente , et, si un jour tu as la chance d'en gouter ( peut'étre pas au restaurant !!!! ) n'hésites pas ; tes vacances se sont bien passées j'espère et t'ont fait du bien pour " attaquer " l'automne ou " l'étè indien ! " , on ne sait plus : bises amicales : marie .

marie 13/09/2016 14:00

Coucou , Jupiter , on voit que la période de chasse a repris ! et que dire : Que ta Citation est on ne peut plus juste ! , que je suis jalouse de ton huile d'olive et de la " couleur " de ton vin : ai retenu :mourvèdre par ex. ; par contre , je ne savais pas pour le congélateur et ns ne le faisions que pour ce qui restait des marcassins à l'étranger mais pas de malades , ouf ! avec un docteur sur ces chantiers aurait pu ns prévenir ; je reviens de Cerbère avec mon mari, en disant à la fin de tt , vs ne me revoyez pas avant un moment car doit aller à La Poste du Boulou et RV pour mes vertèbres ,et, arrivés à la maison, range et dis à mon mari tu as ton carnet ds ton sac à médicaments ( car le donne et on doit revenir avec ! ) : NON , et, moi QUOI ? téléphone de suite : oui , ma jeune aide a oublié de le mettre !!!!!! carte vitale, mutuelle et carte pour l'étranger ; plus personne de sérieux , pas possible et çà a tellement fatigué mon mari qu'il s'est couché de suite sans manger ! et il va pleuvoir en plus sur cette route dangereuse ! je prie pour ne pas en avoir besoin avant de pouvoir y retourner et me " substanterai " d'une assiette mais pas de longe car en ai fait une petite hier à la basquaise et ai congelé le reste : ta recette sera pour la france et un voisin chasseur ; j'espère de tout coeur que tu vas mieux , le repos rien de tel quant on est à bout , que tu marches un peu et te fais des bisous bien amicaux : la pluie va venir : marie .

jupiter 17/09/2016 08:52

ba non ça va pas, je cuisine un peu pour me délasser l'esprit; bises.

marie 13/09/2016 19:52

Et viens d'y retourner à 17 h et rentrée à 19h15 ! il avait oublié toutes ses cartes vitales et autres et n'arrétait pas de gémir : l'ai installé avec ses médicaments et suis vite partie ; aimerai qu"on me serve un repas simple et bon ! moi aussi à la " diète " avec tt celà et tellement fatiguée , pas faim ; de plus , je doute pour la pluie demain , 30° avec un beau soleil et ciel bleu et suis revenue avec aussi : bises : marie .

marie 13/09/2016 14:03

"car le donne et on doit revenir avec " : c'est du sac à médicaments que je parlais !!! ne me relis pas non plus : marie .

Le vieux Scaf 13/09/2016 11:54

Enlever ta photo ? et pourquoi ?
Qu'est ce que c'est que ce pays où on ne peut plus voir un morceau de cochon, surtout celui là particulièrement appétissant. Et ce que tu dis sur la congélation est exact. Tous les morceaux qui m'ont été offert par mes amis chasseurs sortaient du congel et je me porte bien.

Annie06 13/09/2016 11:48

Bonjour Patrick, Une bonne recette de sanglier... mais moi j'attends avec impatience les chasseurs qui pourront et je l'espère vivement me débarrasser de "l'équipe de démolisseur"... Encore une journée chaude, j'attends la pluie miraculeuse... Bisous à tous.

Miechambo 13/09/2016 11:17

Je n'en ferai pas, je n'ai pas d'amis chasseurs proche de chez moi mais j'en dégusterais bien volontiers un petit bout. Je me contenterai même de "ronger l'os" c'est te dire !! ;o))
Bises et bonne journée.......ici c'est nous qui mijotons ;o))
MIE

Le vieux Scaf 13/09/2016 11:02

Vu comme ça, la sanglier qui vient démolir mon potager en Cévennes ma paraît plus sympathique et digne d'être invité à ma table.

René 13/09/2016 08:09

Bonjour Jupi.
OUI ! La saison de la chasse à repris ....MIAM !!!!! Repose toi bien et à bientôt.