la guerre des pois chiches

Publié le 20 Mai 2017

promis j'ai retrouvé ma galéjade bien planquée dans un trou de pierre, à l'abri des vents

Les pois chiches qui ne font pas péter

 

Il est vrai que les pois chiches* ont mauvaise réputation, pourtant il en existe qui ne provoquent pas des flatulences, bé oui il faut être poli pour dire pets maintenant.

Donc les pois chiches font péter, elles "en provence on dit la pois chiche" sont bien bonnes au goût et pour tout plein de bonnes choses pour votre organisme, mais pas vraiment pour l'intestin, ni l'orifice terminal de celui-ci.

.

Toutefois soyez sans crainte, vous pouvez en faire consommer à vos invités de « passage », car l'effet dévastateur à venir n'apparaît que quelques heures après. En bien calculant votre coup, ces gentils invités se retrouveront au mieux, chez eux, et au pire dans leur voiture avec des amis et sur le chemin du retour lorsque les insidieuses  petite grenades à retardement feront leurs premiers dégâts.

Soyez sûrs qu'ils se souviendront de vous et du mot « pounchu ». Ah oui les pois chiches portent différent nom dans notre département, Cèze, Tchi ou Pounchun, mais les effets sont les mêmes.

Alors pourquoi les consommer ? Et bé , tout bêtement parce notre plat régional n'est pas la Bouillabaisse ni l'Aioli, et  que nous sommes « pauvres » , donc que cela nourrit à pas cher comme on dit et que c'est pas mauvais, en plus cela pousse bien dans nos mauvais terrains , voila, libre à nous d'en supporter les inconvénients.

Je zappe la théorie de la cuisson, blablabla, pour arriver directement au sujet de cet article

 

Oui j'ai trouvé des pois chiches apprivoisés , Aleluilla

Fruits de très saintes entrailles

 

Comme bien souvent, je me sustente à midi d'une salade de pois chiches tièdes, avec bien d'oignons, de la bonne huile, du vinaigre et quelques olives noires, au risque de vous choquer j'utilise quelquefois des pois chiches cuitent en boîte. Ba oui, personne n'est parfait

Cette fois donc lors de mes emplettes semestrielles  fautes de boites , j'avais acheté des bocaux de 400 grammes au magasin des « casques à pointes » juste au village à coté (voir épisode de la Bifinett ).

Cette fois ci miracle après mon bon plat de « ponchus » j'ai eu un après midi serein, d'où venait ce miracle? simplement de l'image ci-dessous. je pense En effet ces pois chiches sont cuites évidemment , puis , je pense que c'est un rinçage après cuisson qui élimine les peaux indigestes.

Les magnifiques pois chiches cuitent à la Teutonne

 

Et voici nos minables pois chiches de pauvres  non cuitent, les "pounchus" -pointues- comme disent les parisiens

 

Lors de mon observation une guerre se déclara illico à peine furent elles mises en présence une de l'autre, halalala. encore une OPA  -opération proutt attack-

Bon passons, je vous recommande donc d'essayer ces pois chiches très agréables à notre chimie interne. Cela m'amène à vous causer des guerres intestines qui opposent divers villages proches, tout cela à cause de ces pounchus.

 Il y a fort longtemps presque tous les habitants du Haut Var mangeaient par force ces pois chiches, tous avaient les même problèmes de pets intempestifs *, toutefois cela ne les gênait pas trop pour les travaux des champs. Ailleurs c'était un peu plus délicat, les gratte papiers devaient aller péter dehors, un peu comme pour la cigarette maintenant, mais sans la fumée !

Le premier qui trouva une solution mécanique à ces pets, fut un pauvre  Flassannais, il faut dire qu'il fut grandement aidés par la présence du chêne liège dans la forêt

C'est un pauvre un berger qui par hasard trouva cette solution miracle, comme toute découverte scatologique je ne vais entrer dans le détail, mais en taillant un bout d'écorce de liège il trouva que cela était plus pratique pour boucher les trous qu'un vulgaire morceaux de bois, de la à dire que ........

Comme la morale de l'époque était assez stricte, il n'en parla qu'à un collègue qui s'empressa de le répéter en rigolant à un trou du cul Cotignacéen qui était de passage.

Celui-ci fit semblant de rire mais vit tout de suite l'avantage de cette trouvaille, il négocia à vil prix des stocks de liège, pour faire ces « bouchons »

Les Flassannais continuèrent de péter à tout vent, sauf le berger évidemment, alors que les Cotignacéens pouvaient passer toute une journée tranquille et « dégazer » en paix le soir à la fraîche en pissouillant sur les pissenlits des voisins

Pour faire court  se sont les  Carçois qui inventèrent la bouteille et qui furent vraiment ravis lorsque un malin négociant de Cotignac leur vendit à des prix défiant toute concurrence, leurs vieux bouchons « usagés ». Il faut reconnaître que cela « gâtait » un peu le goût du vin carçois, mais comme il  était déjà mauvais d'origine , bof. Comme rien ne reste secret bien longtemps, un jour ce fût la guerre des bouchons qui péta entre ces deux villages voisins, d'ailleurs elle dure toujours.

Quand au Flassannais devenus riches, ils arrêtèrent de manger des pois chiches, pour manger des cébettes, oui c'est bête, car leurs vents sortaient d'ailleurs.

Tout ça c'est de l'histoire ancienne, car depuis le passage du nuage de Tchernobyl, les tortues Hermann des Maures ont muté et grimpent dans les arbres. Et alors !! Bé alors les habitants de Flassans pour éviter que les pauvres Tortues Hermann se tuent en tombant des arbres en se battant contre les écureuils caméléons, recouvrent leurs carapaces de liège amortisseur . Moralité, il vaut mieux que je m'arrête et que j'aille prendre mon sirop pour la "tête"

Tante victorinne va encore dire que je prends des substances illicites !!

 

*pois chiches : ce mot composé est masculin, mais en Provence peut dire la pois chiche, comme on dit , la lièvre etc .... on est comme ça

 

*intempestif : ce mot me plait bien car il veut bien dire  ce que l'on peux lire - tempête - peste - , bref une histoire de vent ....délétère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Galèjades

Commenter cet article

Pomme 21/06/2017 10:56

Merci Jupiter pour cette belle tranche de rire !
Finalement, ce n'est pas un mal que les bouchons soient synthétiques aujourd'hui...
On peut les laver ;o) !!!!

jupiter 21/06/2017 13:19

maintenant il y a des capsules en fer, ouille.
c'est un peu comme le gonflage de l'âne de gonfaron

Darlou 22/05/2017 13:41

Merci infiniment pour votre réponse.
Je ne vais rien changer dans ma cuisine, l'huile d'olive est ma préférée.
L'huile de tournesol est réservée à la mayonnaise et c'est monsieur qui s'en charge. J'ai le mauvais œil pour cette recette, elle a toujours tourné si je voulais la faire ou si je reste dans la cuisine où quelqu'un est en train de la monter.

jupiter 22/05/2017 14:25

et bien sans rire moi aussi, je la rate une fois sur deux, pourquoi, je pense qu'fée maléfique m'a jeté un sort, par contre je peu rester à coté de celle ou celui qui la monte, mon effet négatif ne fait pas effet, idem pour les trucs électronique !!

darlou 21/05/2017 14:48

Quand j'ai l'occasion de faire des pois chiches, je les prends secs, les fais tremper une nuit, le matin, j'enlève la peau et ensuite cuisson 1h et demi. Pas de problème de gaz intestinaux.
J'ai une question à vous poser vous qui êtes de midi du vrai, pas du midi moins le quart! Il parait que l'huile d'olive est toxique à la cuisson. Je n'avais jamais entendu une telle ineptie. Cela ne va pas m'empêcher de cuire avec cette huile, évidemment, je ne la met pas dans la friteuse.
Bon Dimanche à vous et continuer à nous faire rêver à votre Midi, vous êtes un formidable conteur.
Darlou.

jupiter 22/05/2017 13:11

Toutes les huile Dralou sont toxiques, si elles sont surchauffées, exemple le colza, mais le tournesol soit disant toxique pour la friture (faux) est utilisée dans toute l'Europe.
Nos anciens n'avaient que de l'huile d'olives (gartuite pour certain ou bon marché), par exemple en espagne tout est fait à l'huile d'olive même les grosse frites, les crétois qui n'avaient que ça cuisaient avec. Nous dans l'arrière Var aussi , puis est venu le grand gel de 56 et l'huile d'olive fut abandonné dans le sud est au profit de l'arachide, puis les olivier remis en état vers les année 75 fit revenir l'huile d'olive mais comme produit de luxe, bientot ils fourniront un compte goutte avec.!

Ce qui est important c'est le point de fumée, instant out un solide ou liquide s'enflamme tout seul

L'huile d'olive est au dela de 180°, mais je ne l'utilise pas au dela

je suis allé voir sur Wikipédia, et je trouve que les chiffres sont trop à la hausse.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Point_de_fum%C3%A9e

Huile d'olive Extra vierge 191
Huile d'olive Vierge 216
Huile d'olive Pomace 238
Huile d'olive Extra légère 242


N'aillez donc pas crainte, il tient bien la chaleur, par contre elle n'apporte rien cuite
Crue elle est bien meilleure, par contre je fais mes oeufs au plat à l'huile d'olive. C'est ancré dans nos habitudes
Merci à vous Darlou

mamiekeke 21/05/2017 12:06

Pété de rire ha ha ha .

Bisous marseillais .
Renée (mamiekéké).

mamiekeke 22/05/2017 16:46

LE PISTOU bien sûr ha ha ha .

Dimitri arrive fin juin pour toutes les vacances on va être sur les genoux ha ha ha, nous fonçons à Lyon ensuite on prend contact et on viendra te voir tous les trois , youpi .

Gros bisous marseillais sous le soleil revenu l' après-midi . Car ce matin il faisait grise mine et le ciel aussi .
Renée (mamiekéké).

jupiter 22/05/2017 13:13

1 Gage je savais bien que quelqu'un allait péter, hein.

La prochaine fois que vous venez je vous fais la soupe à l'eau de pois chiches ou la soupe au pistou ?
Bisous vous deux. Patrick

Nathalie 21/05/2017 09:54

Bonjour,
Je profite de cet épisode pétaradant pour vous préciser qu'outre Montaren (dans le Gard) il existe une autre capitale mondiale du pois chiche, dans le Var, à Rougiers plus précisément. La fête annuelle se déroule toujours pour le 2ème dimanche de septembre. Cette année ce sera donc le 10 septembre !!
La petite légumineuse, pleine de qualités nutritives (vitamine A, B6, C, E et K , calcium, phosphore, potassium, zinc, magnésium, fer et sodium) est parfaitement conseillée pour vous Mr Jupi. Sa teneur en zinc en effet permet au corps d'emmagasiner l'insuline. Bref ! La fête "dei ceze " permet au village de promouvoir cette culture de pauvres. A l'invitation de la Confrérie du pois chiche, les confréries amies de la région viennent défiler au son des fanfares ; cette année justement, celle colorée de Montaren, avec sa Banda et ses moines péteurs, sera de la partie. Une foire artisanale s'étale sur le Cours (uniquement des producteurs et des artisans), un repas gastronomique composé par le chef Paix, toujours autour de notre petit pounchu, est ensuite partagé sous les platanes. Un concours d'épouvantails, des jeux dont le fameux concours de souflé de pois chiche en position allongée, recensé au Guinness Book, des démonstrations de danses, etc.... sont offerts aux visiteurs qui, depuis 17 années maintenant se pressent avec fidélité dans le village.
Voilà Mr Juppi quelques infos pour compléter votre article qui m'a bien fait rire. Au plaisir. Et je vous précise que moi aussi, je les adore avec des cébettes bien fraîches. Bon dimanche

jupiter 22/05/2017 13:19

Bigre j'ignorais cela Nathalie, il y a des villages qui résistent et gardent leurs traditions. Mon Village est cuit, tout est dévolu aux touriste.
Je sais qu'à ginasservis il y a un concours de civet de lièvre et des lacher de boucs.

Je ne peux pas mager de pois chiches ni lentilles etc car j'ai des diverticules, pourtant j'aime ça, et les cébette aussi, les gros oignons blanc sorti de terre rincés et mangé cru entier avec du bon pain, on est pas sortable. Les pounchus étaient fréquents sur les tables avant.....tout se perd. Merci pour toutes vos explications. Bonne semaine , patrick

La fille du Boulanger 20/05/2017 15:31

Ah ! coquin de sort ! quelle histoire... pas si intempestive que ça d'ailleurs !
(Autre mot rigolo : pestilence que j'aime bien et que j'emploie volontiers et le pllus souvent possible.)

J'aime bien le retour de notre Jupi galégeur qui nous a bien fait rire.

(A quand, ta merveilleuse recette d'omelette aux (féminin ou masculin ;-) ) pois chiches ?
Peut-être demain, d'ailleurs, mon mari mange ailleurs avec son comité défaite de quartier pour préparer les fêtes du village et cette omelette est tellement bonne même avec des pois chiches de conserve - j'ai découvert, par hasard, le bon goût de "celles" de l'ami casque à pointe depuis longtemps.

Par contre, chez moi, aucun effet spécial... peut-être parce que je suis des Basses-Alpes ?

Bonne journée et bon week-end ou tu prendrai peur car nous faisons des feux d'enfer après avoir nettoyé des ribes et pour que ça brûle bien, on jette, sur le feu, des branches de cèdres, de cyprès, de sapin...
Ca change des précautions qu'on prend par chez nous... puisque ici, quand ça veut pas "partir" on jette du gasoil sur les petites flammes..
(L'humidité et la pluie nous protègent...)

jupiter 22/05/2017 13:30

c'est sec ici, si on brûlent les ribes on va direct à la contravation à cette date. Oui je fais quelques omelette, mais franchement je les préfère en salade tiède avec bien d'oignons, mais je ne peux plus en manger because les diverticules.

j'ai bien les mots "concupiscent" "Parlement" et parlementaire" et j'en oublie.

Pour nous fini le feu, jusqu'en octobre je crois. Bonne semaine, patrick

Angelilie 20/05/2017 14:40

toujours un plaisir de flâner sur vos pages. au plaisir de revenir. N"hésitez pas à visiter mon blog. lien sur mon pseudo. à bientôt.

jupiter 22/05/2017 13:33

merci lilie,, je suis allé voir, c'est bien joile et loin de mon blog si lourdingue. Patrick

mehaia 20/05/2017 13:47

bonjour,
je ne savais pas que les pois chic on une fête ,en Algérie on a la fête des fraises des cerises,tous de même c'est une nouvelle pour moi ,avec les pois chiches on prépare la dite karenteta.

jupiter 22/05/2017 13:42

On a la fêtes du Coings en octobre je crois mehaia. mais aucune autre se rapportant à des aliments. La fêtes des pois chiches c'est à Rougiers, celle des Châtaignes à Collobrières, je vais ce qu'est la karenteta.sur youtube

C'est facile cette recette je vais l'essayer mais il faut que j'achète de la farine de pois chiches à Brignoles

Gérard Loridon 20/05/2017 11:57

Encore un bon moment de passer avec la dernière nouvelle. Il y a une rumeur qui circule disant que l'on va bientôt trouver chez certains libraires du haut var un ouvrage provençal intitulé " Les contes du Père Jupi".Nous attendons avec impatience ce qui pourrait devenir un livre de chevet faisant souvent référence.

jupiter 22/05/2017 13:47

Mon pauvre gérard, si tu vois un livre de moi, cela sera posthume et écrit par un nègre. Je n'ai pas ta facilité d'écriture ni le verbiage bien tourné, et ne parlons pas de l'orthographe.
Je me suis arrêté au milieu de "l'estive", au fur et à mesure je voulais mettre trop de choses, plus la procrastination qui me suis.
Tu es dans tes cévennes ?

Annie06 20/05/2017 10:56

Bonjour Patrick, Je ne sais pas si je fais bien mais j'utilise toujours la sarriette pour cuire les pois chiches, les flageolets et même les lentilles etc... pour faciliter la digestion et éviter les flatulences. bisous.

jupiter 22/05/2017 13:54

je ne sais pas annie, le tout est de ne pas submerger les pois chiches, je mets simplement thym sec, laurier et qq rondelles de carottes. Contrairement à ce que l'on pourrait croire je ne suis pas très branché herbe.
En principe on utilise la sarriette pour le lapin, tu sais je ne suis pas très herbe à tout va, cela tue certains plats, mais dans ton cas la sarriette ne modifiera pas trop les pois chiches et c'est bon contre les flatulences. Bisous

René 20/05/2017 10:27

Bonjour Jupi.
Tu m'as bien fait rire...Mais je pense que les effets du cassoulet sont supérieurs aux pois chiches....Et tout le monde sait que c'est en Provence que le cassoulet a été créé...Sinon pourquoi avons nous autant de Mistral hihi.....Bonne journée à tous *.

jupiter 22/05/2017 13:57

il faudrait réunir deux bons péteurs dans leur spécialité et recueillir le volume de gaz sur 12 heures. Je fournis le sacs est je te confie le robinet en bois à planter, ça te vas !
en tout cas je ne veux pas faire partie du jury.

Catherine54 20/05/2017 10:11

Je retrouve tellement l'accent de la Provence que j'ai quittée il y a très longtemps, c'est un plaisir de vous lire. Merci pour cette belle et riante histoire. Bonne journée Jupi.

jupiter 22/05/2017 13:59

Et bien cela me fais plaisir que cela vous rappelle de bons souvenirs. Bonne semaine Catherine

nicolas 20/05/2017 07:37

j ai bien rigoler
moi ca me fait péter aussi .

jupiter 22/05/2017 13:59

je crois que tout le monde pète Nicolas

jupiter 20/05/2017 07:48

le pire c'est quand tu le dis pas, "je vais vous faire une soupe de légume détox", tu remplace l'eau par l'eau de cuisson des pois chiches. on pète tous, pets refoulés = mauvaises idées

CATALANE 20/05/2017 07:28

Et bien j'ai rigolé ce matin en te lisant !!! C'est vraiment la guerre du pois chiche que tu nous a raconté ! Moi, les pois chiche, j'adore et je les achète en Espagne (en petits bocaux, pour deux c'est l'idéal et ils sont délicieux). Tiens en ce moment à Montaren, un petit village gardois, c'est le fête du pois chiche. Dommage je ne pourrai pas y aller ce W.E.
Allez, bisous l'ami et bonne journée.

jupiter 20/05/2017 07:51

Whaou, je ne savais pas que le fête du pois chiche existait, il y a dégustation gratuite ?
ici on a la fête du coing, ça sent meilleur. Bisous, j'ai encore passé une nuit blanche , pffff ça fatique