Publié le 10 Février 2021

 
Quoiqu'il en coûte il faudra gratter les fonds  de congel, non ? Et en plus on nous promet des lendemains qui seront plus durs, cool , super cool.

 

Bon , plus sérieusement il vous reste quelquefois des saucisses et autres miam ,  alors bien consciencieusement vous en faites de petits paquets avec soit disant des étiquettes en prévision de ............ Ne me dites pas non car on prévoit toujours trop.

Donc à ma grande surprise « feinte » j'ai découvert sous des strates de sangliers, grives et autres joyeusetés de la campagne, des petits sacs plein de saucisses. Après les avoir menés au labo du coin pour une datation au carbone 14 , le biologiste m'a dit que c'était encore mangeable. Comme vous le savez tous le gras ranci surtout au congel, mais ce n'était pas le cas.
J'ai donc attendu l'occasion pour en faire un miam improvisé pour un invité de passage, et oui il faut bien un cobaye !

 Rassurez il est encore vivant après un long séjour à l'hôpital.  Tous les matins il voyait passer l'infirmière avec un plateau avec un flacon de Pffffffffizer.

Il demandait : c'est pour moi ça ?

- meuu non, vous n'avez pas le covid, seulement un empoisonnement aux saucisses, le Pffff  c'est pour votre voisin de chambre. On a retrouvé un flacon derrière une porte, alors on ne gaspille rien.

Trêve de conneries de bas étage

Rata de saucisses aux fèves

 

 DSC07562

  • quelques saucisses et merguez qui traînent

  • 3 ou quatre pommes de terre

  • 1 gros oignon

  • 3 gousses d'ail aplaties
  • 2 belle poignées de fèves congelées (les fraîches qui sont pas encore mûres )

  • bouquet garni

  • 1 sachet de spigol (c'est juste de la poudre jaune tartrazine E104 cancérogène possible)

  • 1 verre (12 cl )de vin blanc sec

  • de l'huile d'olives

  • sel, poivre avec modération

 

Primo et très important : Faire blanchir deux à trois fois vos saucisses décongelées, le surplus de gras va se barrer , puis les tronçonner en morceaux pas trop petits

Émincez votre oignons et faites le revenir avec vos tronçons de saucisses , les morceaux de pomme de terre et l'ail (là, je ne fais pas dans le détails, c'est du vite fait)

DSC07545

Mouillez avec le vin blanc

Ajoutez le bouquet dégarni

Ajoutez votre sachet de spigol qui ne sert quasiment à rien, juste pour la couleur

Mouillez avec du bouillon ou de l'eau tiède

Cuire à feu d'enfer  pendant 15 minutes

Ajouter vos fèves et faites évaporer doucement

DSC07552

Rectifiez l'assaisonnement (because merguez et saucisses déjà salées et poivrées)

Servez chaud

Quand à moi je me casse admirer la nature 

DSC07526.JPG

  Et regardez bien où vous mettez les pieds ,c'est pas le moment de se tordre ou plus une cheville, les CH sont à éviter. Loi j'ai ka cervelle tordue mais ça ne se soigne pas.

 

Voir les commentaires

Publié le 9 Février 2021

Les gens superstitieux ne se font jamais enterrer un vendredi treize de crainte que cela leur porte malheur.

Leo Campion  1905/1992

 

Miam le choux vert, profitez en pour faire manger un peu de chou à votre progéniture ou votre époux carnassier.

Recette qui demande un peu de temps et d'organisation Pensez aussi à la  poté de choux,  c'est le moment

 

 

Il faut pour un chou vert moyen (cela donnera environ 12 choux farcis)

- 1 chou vert moyen
- 500 grammes de viande de boeuf haché dans le paleron de préférence
- 1 gros oignon
- 100 grammes de champignons de Paris
- 300 grammes de branches d'épinards surgelés ou frais
- 2 oeufs
- 1/2 côte de céleri
- 100 grammes de mie de pain
- un peu de lait
- de l'huile d'olive
- un peu d'armagnac
- du concentré de bouillon de poule
- un pointe de coulis de tomate

- 1 gousse d'ail
- sel poivre, une larme de thym

Détachez les feuilles du choux une à une et faites-les blanchir fortement dans de l'eau salée, rafraîchissez et réservez sur votre plan de travail .

Poêlez avec un mélange huile/beurre  vos épinards et vos champignons

DSC03970

Faites de même avec votre oignon émincé finement et la côte de céleri émincée de même, écrasez votre gousse d'ail avec un presse-ail.
Mélangez le le tout avec la viande hachée mi-cuite. saupoudrez de  de thym sec

DSC03971

 

Remettez sur votre gaz, flambez le tout à l'armagnac, et donnez deux tours de cuillère en bois d'olivier, pas plus, je vous surveille.
Réservez votre mélange dans un saladier au frais.

 

Dans un cul de poule cassez les oeufs et  battez-les, ajoutez un verre, ou plus, de lait. Ajoutez votre mie de pain et  mélangez bien

DSC03972
 
DSC03973

Sortez le mix de votre frigo et mélangez intimement avec vos grosses mains propres

DSC03976

Farcissez dans le sens de la courbure les feuilles (en fait non il faut mettre les nervures à l'intérieur) ,  repliez-les sur elles -mêmes délicatement

DSC03983

Déposez les feuilles ainsi préparées dans un plat allant au four

DSC03981

Versez dans le plat , le jus de volaille jus de volaille.

Comme un couillon j'en ai pas mis assez et le dessus brun, la prochaine fois je ferais mieux

DSC03989

Enfournez à mi- hauteur sur la grille , thermostat 190° pour 45 minutes, attention de ne pas laisser brûler (pas comme moi, c'est laid le dessus cramé)

Sortez et miam

DSC03998

 

DSC04019

Au fait, c'est quoi ces trucs bizarres orange ?

DSC04016

Demain, le cygne au sel marin, plat onéreux même pour les gagnants du super loto

Voir les commentaires