Publié le 31 Décembre 2015

Voici un truc tout simple pour une lectrice fidèle,  qui aime le feu de bois et les astuces

Attention ce n'est pas une grillade car un steack n'est pas assez épais celui ci faisait 8 mm, la côte de boeuf est mieux adaptée à ce type de cuisson (j'en ai une dans le congel mais aujourd'hui j'ai un faible appétit et je suis sur les rotules, je ne vous dis pas le reste)

Le temps nécessaire pour le réaliser, cheminée au départ éteinte 7 minutes (moins si je n'avais pas eu la contrainte de l'appareil photo), le truc c'est de faire démarrer le feu avec une pigne et mettre du petit bois résineux comme pour un  bûcher au départ

Avantage : pas d'odeur, rien à nettoyer , juste légèrement la poêle à rehuiler ensuite, et puis avec un grosse poêle tout le monde à son steack rapidement car la chaleur ne faiblit (entre 800 et 1200°) pas en ajoutant les steaks. Sur un feu comme ça vous pouvez faire cuire l'argile, d'ailleurs les première terre cuites étaient cuites sur des bûchers, même maintenant il y a à salernes une usine de carrelage qui emploie toujour le bois de pin pour cuire ses carreaux)

 

Attention , ne pas faire cela avec une poêle tefal ou autre car le PTFE  ou du PFOA dégagerait des composés toxiques, donc poêle en acier ou en fonte

 

Allumer le feu, oui je sais c'est pas joli des bouts de planches

steack-feu-de-bois.JPG

Mettre un peu d'huile dans une poêle acier

steack-feu-de-bois--2-.JPG

 

Poser le "trois pieds"

 

steack-feu-de-bois--4-.JPG

 

la faire chauffer sans faire fumer l'huile , attention ça va très vite , jetez l'excès d'huile

steack-feu-de-bois--5-.JPG

puis cuire  1 minute ou moins, par face

steack-feu-de-bois--6-.JPG

 

steack-feu-de-bois--7-.JPG

salez et voila

steack-feu-de-bois--9-.JPG

pour du saignant prendre du steack plus épais

steack-feu-de-bois--10-.JPG

Voir les commentaires

Publié le 30 Décembre 2015

Ils en d'autres, notamment avec de l'anchoiade, les petites roustide et des totis ICI  individuelles, celles au caviar d'aubergine ICI


Le matériel est propre malgré sont état presque délabré. Ne croyez pas que cela soit de la tapenade verte, car il n'y a pas de câpre (tapène en provençal)
 

Pâte d'olives vertes
à conserver  de préférence au réfrigérateur




- 200 gr d'olives vertes
- 1 gousse d'ail
- huile d'olives
- poivre
- et 1 moulin à légumes de votre choix avec la grille adaptée à la granulométrie que vous désirez obtenir
- options : pignons, noix fraiches, amandes pelées

Celui ci- dessous à 4 pales broie même les reste de viandes cuites pour faire la farce de mes raviolis maison

Laissez essorer la pâte obtenue pendant unenuit ou l'esquicher dans un torchon
Ajouter de l'huile et le poivre à votre pâte d'olives , mettre en pot et tassez *, celle-ci se garde environ 3 à 4 semaines au frigo

Ensuite libre à vous de faire des toast garnis avec ce que vous aimez. Ici des filets d'anchois maison, on peut mettre des morceaux de surimitoro à Chirac, des ventoules de poulpes, des arapèdes sénateurs , des épines de cactus, et des poils de nez de Bush, des pages de bible d'Obamo, et quelques morceaux de crise mondiale/américaine. et pour faire plus léger quelques bulles spéculatives financières

.

* je ne l'ai pas tassé car je ne consomme pas cette pâte fréquemment , la recette était juste pour vous, je préfère manger les olives maison entières

 

La tapenade, recette ci-dessous

 
 
 

Il est totalement aberrant de concevoir une tapenade sans câpres, et celle ci se fait uniquement avec des olives noires, quoique pour les dames vous pouvez utiliser des olives vertes mais ......


Il faut :  aimer les olives noires, les câpres, les anchois et l'aïl
Ensuite :

- 1 mortier et un pilon , la dessus je suis intraitable,* le mixer  ne donne pas du tout la même consistance ni la même saveur, et il y a échauffement de la matère et introduction de bulles d'air.
 
- 200 grammes d'olives noires non amères escacher *
- 100 grammes de câpres au vinaigre maison, rincés et épongésmais ceux du commerce font très bien
- 1 grosse gousse d'aïl dégermée
- 4 beaux filets d'anchois au sel bien nettoyés
- 200 ml   ou  même un peu plus de bonne huile d'olive
- "1 cuillère à café de moutarde" , Moâ je n'en mets pas, le vinaigre résiduel des câpres suffit
- 1 grosse cuillère à soupe de gnôle (eau de vie de marc de raisins)

- Prenez les olives et les escacher* c'est à dire oter la pulpe avec un couteau d'office et non pas un dénoyauteur
- Pilez la gousse d'aïl finement, puis  les anchois
- Introduisez petit à petit les olives et les câpres et pilez toujours , n'essayer pas d'obtenir une pâte fine, celle-ci doit conserver une certaine granulométrie
- Détendez avec l'huile d'olive ce mélange, attention en aucun cas l'huile ne doit surnager, alors molo.
- Rectifiez selon votre goût , en poivre et sel
- Vous pouvez mettre un pessu de thym et de marjolaine, j'ai dis un pessu* pas plus
Goutez la gnôle du pépé, qu'il a distillée avec amour et le bati-bati* en cachette, un jour de grand mistral afin que l'odeur ne trahisse pas sont point d'origine
Goutez généreusement car c'est presque un sacrilège de mettre cette eau de vie de Marc de raisin dans une vulgaire Tapénado.
Détendez le tout avec ce liquide, goutez, c'est bon alors , basta qué bagna*
Allumez un bon feu de cheminée crépitant et vivant, appelez vos voisins et votre voisine pour un petit goustarounet
Préparez les bonnes tranches de pain de campagnes grillées et étalez ce caviar de misère sur le pain encore chaud.
Faites tourner les bouteilles de vin à profussion et finissez la bouteille au papet qui regarde avec les yeux en parpelles d'agasses* le tafanari* de votre voisine.

 

Astuce : si vous n'avez pas de mortier et pilon vous pouvez réaliser facilement une tapenade avec un moulin à légume à main, à vous de choisir la grille pour obtenir la granulométrie souhaitée

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #toast froids

<< < 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 720 730 740 750 760 770 780 790 800 900 1000 1100 1200 1300 1400 1500 1600 1700 > >>