Publié le 25 Novembre 2014

Lapin à la tomate et à l'ail

 

Voici un lapin à la tomates réalisé avec de la pulpe de tomates du jardin -congelée-

Lors de la pleine saison, je fais des conserves de tomates de plusieurs façons, en effet ces tomates gorgées de vrai soleil à la bonne saison méritent d'être utilisées toutes l'année

Purée-coulis-pulpe, soit congelées, stérilisées ou simplement cuisiné en coulis qui se garde sans aucun problème

Pour cette recette c'est de la pulpe de tomate épépinée pelée

 

Lapin à la tomate et à l'ail
DSC02709 [Résolution de l'écran]

 

  • 1 lapin fermier ou du commerce
  • 1, 5 kg de pulpe de tomate congelée et égouttée
  • 2 gros oignons émincés
  • 6 gousses d'ail aplaties émincées très fin, ou passées au presse ail
  • 1 morceau de sucre
  • 15 olives  noires blanchies (à incorporer en fin de cuisson)
  • un peu d'eau tiède si nécessaire
  • 100 grammes de lardon blanchis
  • 1 bouquet garni + une branchette de sarriette
  • sel, poivre, huile d'olive

Coupez votre lapin en morceaux avec un couteau et non pas une tranche d'acier ou un ciseau, en effet l'os du lapin éclate en laissants des esquilles dangereuses

Prenez une marmite et faites revenir vos oignons émincés dans un fond d'huile d'olive, puis retirez et réservez

Faites revenir vos morceaux de lapin

Salez au gros sel

Remettez vos oignons, la pulpe de tomates, le bouquet garni, la branchette de sarriette,

Salez et poivrez

Touillez un peu, ajoutez votre bouillon de volaille, et laissez mijoter à demi couvert pendant une petite heure ou plus, cela dépend de la provenance de votre lapin

 

Voila c'est tout, rien de compliqué. Remarquez que je ne singe* pas la viande

*  (voir article pécédent) Je viens de faire une version Ernesto céramique , prochainement sur vos écrans

 

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina

Publié dans #Plat principal

Publié le 23 Novembre 2014

Ba oui, les hommes aussi ont des envies, comme l'occasion se présentait j'en ai profité c'est tout

Vous me direz 24 cm c'est pas trop gros; mais pour moi ça suffit. J'ai donc testé cette 24 cm d'abord à sec, puis à l'huile, non pas de la vaseline, de l'huile d'olives "extra vierge"

Question glisse c'est super, pas d'adhérence , la queue est solide et se tient bien en main, bref je suis enchanté, mais on verra au fil des année si cet ustensile tient ses promesses

Comme vous l'avez devinez je ne fais pas mon "coming out" comme c'est à la mode maintenant, mais je parle tout simplement de la marque Ernesto distribué par Lidl, et plus précisément d'une poêle de 24 cm de diamètre avec revêtement céramique blanc

J'ai testé les 24 cm d'ErnestoJ'ai testé les 24 cm d'Ernesto
J'ai testé les 24 cm d'Ernesto

Le fond est de bonne facture il me semble et tous feux

Cette poêle bien que peu chère est de qualité, son revêtement blanc permet de voir les salissures résiduelles et autres

image

Pour la tester j'ai fait une petite recette à base de poivrons et de cuisses de poulets sans la peau

La recette est basique, mais miam.

- Quelques haut de cuisses de poulet

- 2 poivrons

- 1 oignon

- 2 cac huile d'olive

- 2 cac coulis de tomates

- 3 gousses d'ail rose

- sel-poivre-thym sec

cuisson : 15 minutes + 15 minutes à couvert

Comme matière grasse, seule deux cuillères à café d'huile d'olives ont servi

J'ai donc fait dorer en premier les morceaux de poulets, puis une fois réservés, les poivrons et l'oignons et autres chose habituelles, ail, sel, thym, deux CaC de coulis etc.

 

La dernière partie de la cuisson s'est faites "couverte" , avec un couvercle hors d'âge, un genre d'accouplement contre nature  !!

Rigolez, vous connaissez le cop du bouchon, oui, non ? cette pratique était courante avant.

 

Très confiant  (j'avais testé un oeuf au plat avant) à la qualité du revêtement, j'ai failli faire du caramel avec les poivrons.

 

J'ai testé les 24 cm d'Ernesto
J'ai testé les 24 cm d'Ernesto
J'ai testé les 24 cm d'Ernesto

Conclusion essai satisfaisant

Avec une 28 cm vous pouvez régaler 4 personnes aisément

J'ai testé les 24 cm d'Ernesto

Voir les commentaires

Rédigé par La Cachina